Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2015 3 16 /12 /décembre /2015 16:06
Kavian Eva, Premier chagrin

L'auteur: Eva Kavian

Le titre: Premier Chagrin

La collection: Zone J

L'illustrateur de la couverture: Annick Masson

Genre du livre : sentimental

Résumé : Sophie, une jeune fille de quatorze ans aux parents divorcés veut montrer à sa maman qu'elle peut se prendre en charge toute seule et qu'en travaillant elle pourra s'en doute se payer son stage de photographie pendant l'été. Sophie répond donc pour la première fois à une annonce pour faire du baby-sitting. Rien ne se passe comme elle l'avait imaginé car c'est à une grand-mère qu'elle a répondu. Cette femme Mouche, cherche une baby-sitter pour l'aider à s'occuper de ses quatre petits enfants. Comme elle souffre d'un cancer, elle est incapable de s'occuper d'eux seule. Sophie s'attache à cette femme de caractère qui veut vivre chaque instant restant de sa vie de son mieux, mais elle commence à trouver étrange que les enfants ne lui rendent pas visite. Sophie mène alors sa petite enquête et finit par découvrir que si ses petits enfants ne viennent pas, c'est parce que l'un d'eux est devenu aveugle suite à une négligence de la vieille dame. Sophie arrive quand même à faire réunir la seule famille de Mouche en se débrouillant pour rencontrer tous les membres et leur communiquer la maladie de la vieille dame. Marquée par l'histoire et la mort de la femme, Sophie décide de profiter de sa famille et de peut-être renouer les liens qu'elle avait perdus avec son père à cause du divorce de ses parents.

Sophie est l'héroïne de l'histoire, c'est une jeune fille sage très autonome la plupart du temps, elle est très compréhensive mais ne comprend pas certaine chose de la vie. Dans le roman la seule personne face à qui elle est en colère durant la majorité de l’histoire c'est son père car il a malheureusement trompé sa mère. Depuis elle le déteste et n'arrive pas et ne veut pas lui pardonner le fait qu'il l'ait abandonnée pour sa « petite amie ». Le contact entre elle et sa mère est plutôt froid/distant mais au fur et à mesure de l'histoire leurs sentiments l'une envers l'autre deviennent de plus en plus fusionnels. Sophie se sent pas à sa place lorsqu'elle est avec ses amis car elles ont toutes un petit copain et pas elle.

Extrait choisi : «J'ai vécu ces jours dans un tourbillon. Et dans le bonheur double : Mouche avait toute sa famille autour d'elle et moi, j'avais l'impression de faire partie d'une tribu. Maman nous rejoignait chaque soir elle faisait les courses et préparait les repas avec Marie, la femme de Luc. Je m'occupais des petits avec Antoine et quand ils étaient couchés, nous passions la soirée tous ensemble autour de la table de la cuisine, ou dans le salon. Mouche dormait presque tout le temps, mais nous étions là, tout près d'elle à parler, à rire, à raconter des anecdotes de la journée. Jamais à pleurer. Gauthier passait régulièrement, quand nos discussions et nos promenades lui manquaient. Il restait parfois dîner, lui aussi. J'étais heureuse. Je me dis souvent que mon bonheur a commencé là, autour de cette table. Et quand Mouche est morte, nous avons pleuré comme elle, avec des larmes de joie, mêlées à celles de notre peine. Personne de disait rien. J'ai commencé à allumer les bougies et les autres ont fait pareil. Des dizaines et des dizaines de bougies.

Mouche avait préparé une caisse pour moi aussi, je l'ignorais. Elle y avait mis son imprimante, un couvre-lit rouge sur lequel elle avait épinglé un mot : il manque un peu de rouge dans ta chambre. »

J'ai choisi ce passage car la mort de Mouche m’a touchée, de plus dans ce passage l'esprit de famille est très présent alors que dans le livre il est moins intense. Le fait que la vielle dame malade ait offert des présents à Sophie m’a aussi touchée car elle n'était pas obligée de lui en offrir car la jeune fille était sensée seulement être une baby-sitter.

L'illustration de la couverture est à fond rose. On peut voir une petite affiche où il est écrit: « Cherche jeune fille pour baby-sitting. ». Et en dessous de celle-ci on peut apercevoir le même numéro de téléphone. Je trouve que l'illustration correspond parfaitement à l'histoire car elle totalement en rapport avec l'histoire qui est autour d'un baby-sitting.

J'ai bien aimé ce livre car beaucoup de sentiments y sont évoqués, l'héroïne est très attachante, l'histoire est assez facile à comprendre sauf à un ou deux passages mais cela ne m’a pas dérangée plus que cela. J'ai aimé le fait que la maladie soit présente d'un bout à l'autre de l'histoire sans qu'elle soit choquante ou effrayante. Ce que j'ai moins aimé dans l'histoire c'est que son début est un peu long.

Clara M. 4ème A 14/12/15

Partager cet article

Repost 0
Publié par Clara, 4A - dans K
commenter cet article

commentaires

samira 05/03/2017 13:58

j'ai vraiment bien aimer ce livre il était très touchant .

Présentation

  • : LIRELIRE
  • LIRELIRE
  • : Ce blog est destiné à recevoir et à diffuser vos avis de lecteurs à propos des livres que vous avez choisis (élire) et lus (lire) Pour envoyer vos fichiers ouvrez ce lien, donnez l'identifiant Lierelire et donnez le mot de passe : http://outils-n.archive-host.com/upbf.php?id=vJxkEuFnbtxh
  • Contact

Rechercher

Classement Alphabétique Des Auteurs

  • M (93)
  • C (85)
  • B (74)
  • D (63)
  • G (53)
  • S (45)
  • H (43)
  • P (41)
  • F (37)
  • L (34)
  • J (31)
  • R (26)
  • T (26)
  • A (24)
  • K (23)
  • V (17)
  • W (16)
  • N (13)
  • O (10)
  • E (7)
  • GESTION (5)
  • I (3)
  • Z (3)
  • Q (2)
  • quizz (2)
  • Y (1)