Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 novembre 2018 6 03 /11 /novembre /2018 21:08

3 raisons / 3 mn par Thomas F 4C

3 raisons/3mn de Zéna, 4D

L’APACHE AUX YEUX BLEUS est un roman de Christelle Mouchard, une

écrivaine française. C’est une histoire inspirée de faits réels expliquant avec simplicité le thème des Apaches. Écrit en 2015, cette époque n’a aucun lien avec les Apaches .

‘’Même le visage de sa mère commençait à s’effacer’‘. Cette phrase est l’une des plus importantes définissant la transformation du jeune Herman en Apache. Accompagnée de cette autre phrase ‘’ Et ceux de son frère, de sa sœur -comment s’appelait-elle au fait ? ‘’. Ce moment de l’histoire est considérable car il oublie sa vraie famille et s’habitue à sa vie  d’Apache qui durera 9 ans.

 Le personnage principal est Herman Lehman alias En Da. Les autres personnage importants sont  Chiwat, Shida Shizé, Carnoviste et Eti. Carnoviste est le chef de la tribu et Shida Shizé sa femme. Chiwat est un apache d’une autre tribu et Eti est une jeune apache dont Chiwat et En Da sont éperdument amoureux.

 L’action se déroule de mai 1870 à 1879.

Pour résumer ce roman en quelques lignes : Herman Lehman, 11 ans chassait les corbeaux près de la ferme familiale. Enlevé par les Apaches ; il est traité comme un esclave lorsqu’il apprend qu’il est le cadeau d’un chef à sa femme qui ne peut avoir d’enfants .Chiwat fait de lui un vrai guerrier  et le meilleur voleur de chevaux de la tribu. Peu à peu il va oublier ses origines. A la mort du chef et de sa femme En Da doit s’enfuir pour ne pas mourir comme le veut la tradition  .Il est retrouvé quelques temps après par Eti et le Comanche. Ils vont l’aider à retrouver sa vraie  famille.’’Tu n’as pas changé , Herman ! Tu es toujours une tête  de pioche ! ‘’. Ce fut la phrase qui transforma En Da en Herman. 

’- Qu’est ce qui te prend ? Ce n’est pas drôle ! Non .Si. (Nouvel éclat de rire)Je te voyait en train d’écrire cent lignes sur un cahier  […]                                                                                                  

  • Cahier ? Ecrire ? s’étonna Chiwat. Qu’est-ce que c’est ?
  • Un cahier c’est … Euh…

Qu’est- ce que c’est au juste, Herman avait parlé sans réfléchir ; il se rendit compte qu’il ne savait plus vraiment ce qu’était un cahier. Il se rappelait bien qu’avant, dans un autre monde, on l’obligeait à rester des heures immobile devant une table alors qu’il rêvait de sortir courir dans les champs… Mais tout le reste était flou. Même le visage de sa mère commençait à s’effacer. Et ceux de son frère, de sa sœur,- comment s’appelait-elle au fait ? ‘’ cet extrait page 61-62 montre le changement dans la tête d’Herman, les mots qu’il oublie etc.

J’ai aimé ce roman car il m’a appris beaucoup sur les Apaches, leurs traditions etc. En revanche la seule chose qui m’a déplu n’est pas dans l’histoire c’est que des fragments de l’histoire ne sont pas 100% sûrs.   L’auteur a écrit ce texte pour partager cette histoire vraie et ses connaissances. Elle est destinée au 5ème /4ème. L’auteur a voulu émouvoir et partager son savoir.

Léopoldine L .  

 

Ce roman a été écrit par Christelle Mouchard. Cette histoire est inspirée de faits réels ; ce livre a été écrit en 2015.

L’histoire se déroule à la fin du XIXème siècle. Les personnages principaux du roman sont :

  • Le  jeune Herman (héros du livre)
  • Le chef de la tribu Carnoviste
  • La femme du chef : Shida Shizé
  • Chiwat qui est originaire d’une autre tribu qui s’est fait massacrer
  • Eti : jeune femme apache de la tribu

Résumé du livre :

Herman Lehman, âgé de 11 ans à cette époque, habitait dans une ferme avec ses parents, sa sœur Mina et son frère Willie.

Il se fit enlever par les apaches, une tribu indienne alors qu’il était en train de chasser les corbeaux qui rôdaient autour du champ.

Au début, il fut traité comme un esclave, surtout par Chiwat, qui le tapait et le maltraitait. Il apprit quelques jours plus tard que cette tribu l’avait enlevé pour combler un désir d’enfant que ne pouvait pas assouvir la femme du chef Shida Shizé. Les jours se succédaient  et Chiwat maltraitait de moins en moins le jeune garçon. Il en fit même un guerrier et le meilleur voleur de chevaux de la tribu.

Herman se fit appeler par la suite En Da. Il oublia peu à peu ses origines. Quand le chef et sa femme moururent, En Da dut partir. Il dut prendre la fuite pour ne pas mourir selon les traditions. Eti retrouva le jeune homme quelque temps plus tard grâce aux Esprits. Elle l’aida par la suite à retrouver sa famille initiale.

J’ai beaucoup aimé ce livre car c’est inspiré de faits réels. D’autant plus que le livre en lui-même est génial.  On est pris dans un tourbillon d’actions jusqu’à la fin du roman. Je ne m’attendais pas à la mort du chef et de sa femme. Ça m’a rendu triste, car je m’étais attaché à eux.

En revanche, je n’ai pas aimé quand Chiwat maltraitait Herman.

Raphaël

Critique d'un Apache aux yeux bleus

 

L'auteur de ce livre se prénomme Christel Mouchard. Française née en 1954, elle est romancière, éditrice et auteure. Elle a beaucoup écrit sur le thème de l'aventure. Le livre est directement écrit en français, je ne connais pas d'autres œuvres de cette auteure. Le livre a été écrit en 2015 et a été édité par Flammarion.

Ce roman est destiné à la jeunesse. Il raconte une histoire de vie. Le livre est plaisant car l'auteur fait vivre le texte, il y a de l'action, et le livre est passionnant.

Cette histoire me fait penser à un désert entouré de roches avec un petit campement de jeunes indiens au milieu, courant dans tous les sens, qui vivent entre eux.

Dans ce livre, il y a plusieurs personnages principaux :  Herman, jeune garçon blanc enlevé par les Apaches, sa mère adoptive Shida Shisé, femme du chef des Apaches, ainsi que Carnovisten, son père adoptif. Il y a aussi Chiwat, l'instructeur d'Herman qui a été renommé « En da » par les Apaches, ce  qui veut dire «garçon blanc ».

Chiwat fait vivre des choses difficiles à « En da », il l’entraîne à la dure pour qu'il devienne un vrai Apache. « En da » s’habitue à sa nouvelle vie et oublie un peu sa vie passée. Les deux garçons deviennent amis. « En da » fait preuve de courage, passe les épreuves que les Apaches lui imposent avec succès. Il commence à se faire respecter par la tribu, et vit comme un apache: il mange de la viande crue, il pille les ranchs, se bat et sait se confectionner des boucliers.

Malgré tout, « En da » n'est pas vu comme un apache par tout le monde: le shaman parlant avec les esprits hait tous les visages pâles, même ceux qui deviennent de vrais Apaches comme « En da ».

Les pillages des Apaches et de « En da » sont réguliers et continuent jusqu'au jour où les Texas Rangers interviennent. Une bataille entre Apaches et Texas Rangers éclate,  les Apaches fuient en abandonnant « En da ».  Les Texas Rangers ramènent « En da » dans sa famille naturelle, qu'il n'avait pas vue depuis 9 ans. Les Apaches ont été arrêtés et reconduits dans des réserves pour Indiens, afin que les pillages cessent.

Ce livre est une belle histoire d'amitié, qui montre comme il est possible de s'intégrer parmi d'autres malgré les différences culturelles et un environnement difficile.

Ce livre explique que les Apaches sont renvoyés dans les réserves pour que les pillages cessent, mais je pense qu’il ne faut pas penser ainsi : tous les Apaches ne sont pas des voleurs. C’est réducteur de raisonner ainsi.

Voici un passage que j'ai retenu et aimé dans ce livre: « En da avait hurlé de colère, de douleur. Tirant sur la bride de son cheval pour faire demi-tour, il rugit:

-Vous me livrez au Visages Pâles! Vous m'avez trahi! Je vous hais!

Et il frappa des talons les flancs de son cheval, qui partit dans un galop furieux, loin d'Eti, loin de Quanah, loin des curieux qui s'écartaient sur son passage en lançant des appels incompréhensibles ».

Cet extrait montre à quel point « En da » s'était attaché aux Apaches, qu'il considérait comme sa nouvelle famille. Ce passage montre aussi comme « En da » souffre de leur abandon. A nouveau, il est arraché à sa deuxième famille.

Pour évaluer ce livre, je mettrais 4/5.

Gabin T, 4C

le nuage de mots de Raphaël, 4D

Le nuage de Tristan, 4D

 

 

 

L’histoire de l'Apache aux yeux bleus est étrange, elle raconte la vie d'Herman un garçon qui vit au Texas et un jour il se fait enlevé  par une tribu d'Apaches qui le transforme en esclave. Il se montre exemplaire et loyal envers ses ravisseurs il exécute même les taches les plus dures. Au fil du temps il n'est plus un esclave mais l'un des leurs.

C'est un roman d'aventure qui explique la vie des esclaves à l'époque des Apaches.

Je pense que le livre ne pourrait pas plaire à tout le monde car il y a des passages complexes et qu'il n y a pas beaucoup de suspense.

Ce livre me fait penser à Geronimo car l'action se passe au même endroit.

J'ai bien aimé lire ce livre.

 

Louis, 4D

Partager cet article

Repost0

commentaires

Mahhaode 14/01/2020 16:16

Je sais pas lire c'est con

Présentation

  • : LIRELIRE
  • : Ce blog est destiné à recevoir et à diffuser vos avis de lecteurs à propos des livres que vous avez choisis (élire) et lus (lire)
  • Contact

licence et trace carbone

Lirelire   Josiane Bicrel est mis à disposition selon les termes de la licence creativecommons by-nc-sa/4.0

Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions 

Lirelire est neutre en carbone.

 

Rechercher

Classement Alphabétique Des Auteurs