Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 novembre 2019 6 23 /11 /novembre /2019 15:44

J’ai choisi Renversants de Florence Hinckel et illustré par Clothilde Delacroix. C’est un livre écrit en Français. C’est un roman qui se passe dans les années actuelles.

 

Dans ce livre, le féminin l’importe sur le masculin. Les personnages principaux sont Léa et Tom, ils sont frères et sœurs. Ils sont les narrateurs. Comme le féminin gagne sur le masculin, il y a beaucoup de sexisme, ce qui est triste.

Le livre m’évoque la question de l’égalité homme et femme. J’ai aussi pensé à mon petit frère en lisant le livre et il m’a fait penser que nous pouvons accomplir de belles choses ensemble. J’ai pensé à l’artiste de musique Angèle car elle défend des causes telles que l’égalité et combat le sexisme.

J’ai trouvé l’histoire émouvante, drôle, un peu triste... Je pense que l’intention de l’auteur était de sensibiliser les personnes à l’égalité homme-femme, je la trouve réussie. Je pense que les personnages ont notre âge ce qui donne encore plus l’impression de vivre l’histoire. Il serait possible que ça soit nous.  

Je note 4 étoiles sur 5 pour ce livre.

Voici mon quiz https://www.babelio.com/quiz/44518/Renversante

Mathis, 4C

 

Ce livre m’a plu car il explique tout ce qui est différent entre les hommes et les femmes et que le masculin est toujours supérieur au féminin.

- EXTRAIT

« Aimer-la-couleur-bleue = Agir-comme-un-garçon 

Se-conduire-sexuellement-comme-un-garçon = Être-attiré-par-les-filles 

Être-une-lesbienne = C’est-rabaissant

Aucune de ces égalités ne me paraît vraie, et pourtant c'est l'enchaînement de pensées le plus courant, même chez les garçons. Je me suis répété en boucle qu'être comparée à un garçon ne devrait pas être rabaissant, mais on m'avait bien balancé ça comme une insulte, et tout ça rien que parce que j'avais osé utiliser un ballon bleu ! J'ai quand même bien eu un peu envie de pleurer. Mais je n'ai pas cessé de dribler. Quand la récréation s'est terminée, j'ai rendu son ballon à Tom et il m'a fait un grand sourire reconnaissant.

Ça m'a fait beaucoup réfléchir, cette histoire. J'ai réalisé que la couleur rose, traditionnellement dévolue aux filles, n'était pas du tout mal vue. Tout le monde porte du rose, garçons ou filles, sans être moqué. Pour le bleu, c'est très différent, comme je l'ai expérimenté ce jour-là. Comme bleu = garçons, cela signifierait que les garçons sont vraiment mal perçus ? J'ai un petit peu de mal à le croire. La société n'est tout de même pas aussi sexiste. » (P.28/30)

J'ai choisi cet extrait car je trouve qu'il représente beaucoup la façon de penser des gens aujourd'hui, alors qu'en réalité tout le monde est pareil, que nous soyons une femme ou un homme, nous sommes des humains. Que nous soyons un homme qui aime le rose ou une femme qui aime le bleu, nous serons toujours des humains avec des goûts différents. 

Note: 4,5/5

Inès, 4C

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : LIRELIRE
  • : Ce blog est destiné à recevoir et à diffuser vos avis de lecteurs à propos des livres que vous avez choisis (élire) et lus (lire)
  • Contact

licence et trace carbone

Lirelire   Josiane Bicrel est mis à disposition selon les termes de la licence creativecommons by-nc-sa/4.0

Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions 

Lirelire est neutre en carbone.

 

Rechercher

Classement Alphabétique Des Auteurs