Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 18:33

Titre : Le chant des lunes

Auteur : Gudule

Edition : Editions Thierry Magnierle-chant-des-lunes-gudule-9782844206428.gif

Genre : nouvelles fantastiques

Thème principal : il n’y a pas de thème, ce sont 10 petites histoires différentes les unes des autres.

Résumé  de la dixième histoire qui s’appelle Le chant des lunes : Hélène Dumas travaille à l’institut médico-légale et adore son travail. Elle a une cinquantaine d’années. Un jour, elle reçoit le corps d’un enfant d’environ sept ans. Elle reconstitue son visage et s’aperçoit que ce visage, c’est le sien lorsqu’elle avait sept ans. Hantée par ce visage, elle décide d’aller voir son père qui lui révèle qu’il a fait cloner sa fille lorsqu’elle était bébé. Hélène se rend compte qu’elle avait une sorte de sœur et pense à tout ce qu’elles auraient pu faire si le clone était encore vivant. Elle retourne voir son père qui lui dit que c’est la vraie Hélène qui est décédée et donc que le clone c’est elle.

Passage du livre remarquable :

-       Ce clone ? articula-t-elle d’une voix sans timbre.

-       C’est toi.

Hélène ne broncha pas. Elle en eût été bien incapable. En elle s’ouvraient des abîmes, des gouffres. Des tourbillons obscurs.

-       J’ai dû corrompre un employé du centre pour qu’il t’enlève… reprit le vieillard…

Commentaire sur le passage du livre :

Je trouve ce passage de l’histoire intéressant car c’est à ce moment qu’Hélène découvre que c’est elle le clone, que c’est elle qui a volé le destin de la vraie Hélène. Ce sont les révélations du père d’Hélène. Ce passage est important pour la suite de l’histoire.

Jugement critique personnel :

Je conseille de lire ce livre car il est intéressant à lire. Il y a en tout dix petites histoires fantastiques à lire. Par contre, ce livre est difficile à comprendre et à lire pour des personnes qui ne sont pas habituées à lire. Je trouve que la dernière histoire est la plus intéressante.

Adèle, 4A, 10/11/2012

****************

Titre du recueil : Le chant des Lunes.

le-chant-des-lunes-gudule-9782844206428.gifAuteur : Gudule (Anne Liger-Belair)

Collection : Nouvelles

Edition : Thierry Magnier                 

Titres

1-La mort qu’on voit danser

2-Enfer-Sur-Meuse    

3-Journal d’un clone

4-La momie

5-Un berceau de dentelle noire

6-La petite fille qui mordait ses poupées

7-La voix

8-Le petit garçon dans les roses thé

9-Niguedouille

10-Le chant des lunes

1-La mort qu’on voit danser

L’histoire se passe dans la Cordillère des Andes à notre époque .

Aude est une jeune femme de vingt-cinq ans qui a la passion du voyage .

 « La poupée !

[…]Le petit automate remuait par saccades. […] Ses doigts articulés saisirent délicatement le bord de sa jupe et la soulevèrent .L’un de ses genoux se plia avec grâce, sa tête bouclée oscilla, ses cils papillonnèrent. Puis, par à coups, sa bouche s’ouvrit, transformant son sourire en une sorte de mastication spasmodique d’où s’échappait une voix aigrelette : « Bien-ve-ni-da… »                          

« La mort … La mort approche ! pensa Aude, en un flash. » p.24

J’ai choisi ce passage car on y apprend que l’histoire des poupées qui accueillent les gens au paradis n’est pas juste une légende .

2- Enfer-Sur-Meuse

L’histoire se déroule dans une petite ville de la Meuse, de nos jours.

C’est l’histoire d’une femme de trente ans qui, atteinte d’un cancer, s’est suicidée .

 « Les suicidés vont en enfer , m’a-t-on appris au catéchisme . L’enfer… Grands dieux, mais… j’y étais !!!

Pas dans les flammes d’un brasier peuplé de démons cornus, non. Pas rôtissant sur le gril des damnés. Dans mon enfer, à moi (chacun le sien je suppose ?), Enfer-Sur-Meuse […]. » p.35

J’ai choisi ce passage vu qu’il illustre bien l’idée que le personnage se fait de sa ville et de son enfer.

3-Journal d’un clone

La nouvelle se passe dans une ville au XXI e siècle .

Le personnage principal est un clone HD22 , très gentil , maltraité par son propriétaire , Yannick , un petit garçon méchant .

 « Le HD22 est un clone recommandé pour les enfants nerveux […] , et c’est ainsi que je me suis retrouvé au Noël suivant , devant leur sapin . » p.42-43

J’ai choisi ce passage puisqu’ il montre comment le clone est arrivé dans sa famille et pour qui il est recommandé.

 4-La momie

L’histoire se déroule dans un hôpital à notre époque .

Mme Delcourt , défigurée lors d’un voyage en Egypte par un animal est le personnage principal de cette nouvelle .Elle fait de la chirurgie pour retrouver son ancien visage .

 « Aaargh , que font-ils ! Ils déroulent la bandelette. Un tour, deux … […] AAAAAAAAH !

-Du calme, madame Delcourt, dit le chirurgien […] La greffe a pris ne vous inquiétez pas, je vous promets que vous retrouverez votre visage. » p.63-65

Ce passage démontre que le titre est une image , en réalité la narratrice n’est pas une momie mais une personne défigurée . C’est pour cela que je l’ai choisi.

5-Un berceau de dentelle

La nouvelle se déroule dans une ville inconnue, en été , de nos jours .

Les personnages principaux sont Sarah , une femme petite et frêle passionnée par les antiquités et  Suzanne , une vieille femme morte dont l’esprit cruel est emprisonné dans un tableau.

 « Face au portrait de Suzanne, Sarah semble hypnotisée. Elle claque des dents. Ses mains, son visage sont glacés.

-La voix cette nuit c’était la sienne.

[…]Mon bébé est à la maison, Sarah. Tout seul dans son berceau de dentelle. […]Le cœur en débandade, Sarah traverse la cave et se penche sur le berceau. » p.82-83-91

J’ai retenu ce passage parce qu’’il expliquait bien le titre .

 6-La petite fille qui mordait ses poupées

Le récit se passe au XXIème siècle dans une maison.

Le personnage principal est une petite fille qui ne peut s’empêcher de mordre au cou ses jouets .

 « Presque à mon insu, j’ai planté mes dents dans le cou de Totote .[…] Entre temps mon vice avait pris de l’ampleur . J’avais testé le cou de tous mes jouets, sans y trouver la satisfaction espérée. » p.96-97

J’ai relevé ce passage car il montre que la petite fille n’a pas un comportement normal.

7-La voix

L’histoire se déroule au XXIème siècle dans un quartier rempli d’immeubles .

Hélène est une jeune femme qui habite dans un appartement et qui entend sans cesse une voix .

-Camille est une petite fille très étrange qui à une voix de bourreau.

 « Camille ouvre une bouche édentée , fait un visible effort.

-Bonjour, articule-t-elle enfin.

La voix. C’est l’atroce voix du bourreau qui sort de cette gorge enfantine. » p.114-115

On découvre que la voix de tyran qu’entendait Hélène est en fait la voix d’une petite fille, Camille , c’est pour ça que j’ai choisi ce passage .

 8-Le petit garçon dans les roses thé

L’histoire se passe à notre époque dans une petite ville et plus précisément dans un jardin.

Les personnages principaux sont Eloi un petit garçon qui possède la jeunesse éternelle et une jeune femme passionnée par ce garçon qui va en tomber amoureuse.

 « Il ne protesta pas lorsque je l’égorgeai. Blottie contre le cadavre je connus enfin l’amour. Une nuit tout entière […] Une nuit à me gorger du parfum des roses thé, jusqu’à en frôler l’overdose. » p.130

J’ai choisi ce passage montrant que la jeune femme en voulait à Eloi de ne pas vieillir donc elle le tue .

9-Niguedouille

C’est dans le futur que se déroule cette histoire , dans un monde où l’informatique est plus utilisé que la mémoire .

Le personnage principal est Niguedouille, une vieille femme, seule survivante de la perte de l’assistance mémorielle par le reste du monde .

 « Niguedouille, tout le monde l’appelait comme ça . Elle n’avait jamais su utiliser l’assistance mémorielle. » p.135-136

Niguedouille se fait appeler ainsi par les autres parce qu’elle ne sait pas utiliser l’assistance mémorielle.  C’est pour cela que j’ai retenu ce passage.                                                       

10-Le chant des lunes

Le récit se déroule au XXIème siècle dans un lieu inconnu .

Hélène Dumas est une femme de cinquante ans dont le métier est anthropologue spécialisée dans la reconstruction faciale.

 « À l’aube après une nuit de travail frénétique, force lui fut d’admettre l’incroyable vérité : la petite fille qu’elle avait devant elle c’était elle-même. » p.161-162

J’ai choisi ce passage car c’est la révélation qui va lui faire découvrir ses vraies origines.

 

Mon avis sur ce livre : J’ai apprécié ce livre pour plusieurs raisons :

-le suspens dans chaque nouvelle rendait le livre palpitant.

-les histoires étaient fantastiques et j’aime bien ce genre de lectures.

J’ai observé que les nouvelles finissaient le plus souvent mal.

Lily   L.T,  4A, le 04/10/15

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Adèle, 4A, Lily, 4A - dans G
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LIRELIRE
  • LIRELIRE
  • : Ce blog est destiné à recevoir et à diffuser vos avis de lecteurs à propos des livres que vous avez choisis (élire) et lus (lire) Pour envoyer vos fichiers ouvrez ce lien, donnez l'identifiant Lierelire et donnez le mot de passe : http://outils-n.archive-host.com/upbf.php?id=vJxkEuFnbtxh
  • Contact

Rechercher

Classement Alphabétique Des Auteurs

  • M (93)
  • C (83)
  • B (74)
  • D (63)
  • G (52)
  • S (45)
  • H (43)
  • P (41)
  • F (37)
  • L (34)
  • J (31)
  • R (26)
  • T (26)
  • A (24)
  • K (23)
  • V (17)
  • W (16)
  • N (13)
  • O (10)
  • E (7)
  • GESTION (5)
  • Z (3)
  • I (2)
  • quizz (2)
  • Q (1)
  • Y (1)