Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 14:09

Auteur : Guy de Maupassant
Édition : Flammarion3100440607_1_3_srmXF9au.jpg
Collection : Étonnants- Classiques

Titre du recueil : La Parure et autres scènes de la vie parisienne
Titres des nouvelles que le recueil contient : La parure, Un lâche, Le rendez-vous, Le masque, Les Tombales

Abécédaire :
A / La parure page 23   Aimé : «  Elle n’avait pas de dot, pas d’espérances, pas de moyens d’être connue, comprise, aimée, épousée par un homme riche et distingué. »
B / La parure page 23   Breton : « La vue de la petite Bretonne qui faisait son humble ménage réveillait en elle des regrets désolés et des rêves éperdus.
C/ Un lâche page 37    Comme : « Orphelin et maître d’une fortune suffisante, il faisait figure, comme on dit.
D/ Un lâche page 39  Duel : « Une seule idée planait dans son esprit «  un duel » sans que cette idée éveillât en lui une émotion quelconque. »
E/ Le rendez-vous page 47  Elle : «  Alors elle sortit, prévint le valet de chambre qu’elle serait rentrée dans une heure au plus tard- un mensonge-, descendit l’escalier et s’aventura dans la rue, à pied. »
F/ Le rendez-vous page 48  Figure : « Elle allait doucement, distraite par tout ce quelle rencontrait, par les figures et les boutiques, ralentissant le pas de plus en plus et si peu désireuse d’arriver qu’elle cherchait aux devantures des prétextes pour s’arrêter. »
G/ Le Masque page 57 Gens :  « Et les habitués du lieu s’en venaient aussi des quatre coins de Paris, gens de toutes les classes qui aimaient le gros plaisir tapageur, un peu crapuleux, frotté de débauche. »
H/ Le Masque page 60-61 Homme : « Il entrouvrit la carapace et y trouva une vieille figure d’homme, pâle, maigre et usée.
I/ Les Tombales page 69  Ils : « Ils se réunissaient ainsi tous les mois, en souvenir de leur jeunesse, et, après avoir dîné ils causaient jusqu’à deux heures du matin.
J/ Les Tombales page 70   J’ : « Le soleil était beau, et l’air tiède ; j’allumais un cigare et je m’en allai tout bêtement sur le boulevard extérieur.
K/ ?
L/ La parure page 25  L’ : « Au lieu d’être ravie comme l’espérait son mari elle jeta l’invitation avec dépit.
M/ La parure page 26 M’: « Cela m’ennuie de ne pas avoir un bijou, pas une pierre, rien à mettre sur moi. »
O/ Un lâche  page 37 On : «  On savait qu’il tirait bien l’épée et encore mieux le pistolet. »
P/  Un lâche  page 37 Plus : «  Il vivait heureux, tranquille, dans le moral le plus complet. »
Q/  Le rendez-vous page 48 Quelque : «  Ralentissant le pas de plus en plus et si peu désireuse d’arriver qu’elle cherchait aux devantures quelques prétextes pour s’arrêter. »
R/ Le rendez-vous page 49 Raison : «  Parce qu’elle en avait pris l’habitude,  et quelle n’avait aucune raison à donner à ce pauvre Martelet quand il voudrait connaître ce pourquoi ? »
S/ Le masque page 58 Sur : « Il était maigre, vêtu en gommeux, avec un joli masque verni sur visage, un joli masque à moustache blonde frisé que coiffait une perruque à boucles. »
T/ Le masque page 60 Telle : «  Et lui, ivre d’ardeur, gigotait avec une telle frénésie que, soudain, emporté par un élan furieux, il alla se donner tête dans la muraille du public. »
U/ Les Tombales page 69 Un : «  Un des plus gais était Joseph de Bardon, célibataire et vivant la vie parisienne de la façon la plus complète et la plus fantaisiste.
V/ Les Tombales page 69 Vraie : «  doué de beaucoup d’esprit sans grande profondeur, d’un savoir varié sans érudition vraie. »
W/ ? X/ ? Y/ ? Z/ ?

Mon avis sur ce livre : J’ai aimé ce livre car il était plutôt agréable et simple à lire, les nouvelles sont toutes réalistes ce qui nous fait penser que c’est la vie quotidienne alors que toutes les histoires sont plutôt insolites. Les détails sont précis et les histoires sont pleines de suspens et bien racontées et l’auteur raconte et décrit une vie parisienne assez burlesque et stupide.

Lou-Anne S, 4B                                                                                                         12 Octobre 2014

barre separation


MAUPASSANT GUY

La parure et autres scènes de la vie parisienne

Flammarion

Collection étonnants classique

A : antichambres : «    Elle songeait aux antichambres muettes. » page 24

B: billets: « Il fit des billets, prit des engagements ruineux . » page 32

C: calorifère: « Les valets assoupis par la lourde chaleur du calorifère. » page 24

D : dot : « Elle n'avait pas d’espérance, pas de dot. » page 23

E: économe : « Elle réfléchit quelques secondes, établissant ses comptes et songeant aussi à la somme qu'elle pouvait demander sans s'attirer un refus immédiat et une exclamation effarée du commis économe. » page 26

F : fiacre : «  Je vais appeler un fiacre. » page 29

G : gélinotte : « elle songeait aux plats exquis servis en des vaisselles merveilleuses, aux galanteries chuchotées et écoutées avec un sourire de sphinx, tout en mangeant la chaire rose d'une truite ou des ailes de gélinotte. » page 24

H : humiliant : «  Il n'y a rien de plus humiliant que d'avoir l'air pauvre au milieu de femmes riches. » page 25

I : Ils : « Ils descendaient vers la Seine désespérés, grelottants. » page 26

J : journaux : «  Il se rendit à la préfecture de police aux journaux pour faire promettre une récompense. » page 31

L : Loisel : «  Madame Loisel connut une vie horrible des nécessiteux. » page 33

M : ministère : «  Et elle se laissa marier avec un petit commis du ministère de l'instruction publique. » page 23

N : nécessiteux : « Madame Loisel connut une vie horrible des nécessiteux. » page 33

O : odieux : «  les odieuses besognes de la cuisine. » page 33

P : parure: «  Elle essayait les parures devant la glace. » page 27

Q : que : «  Que tu es bête ! » page 27

R : rendre : «  Tu aurais dû me la rendre plus tôt car je pouvais en avoir besoin. » page 32

S : substitution : «  Si elle s'était aperçue de la substitution, qu'aurait-elle pensé ? » page 32

T : travaux : «  Elle connut les gros travaux du ménage. » page 33

U : usuriers : «  Il eut à faire aux usuriers. » page 31

V : voiture : « Ils ne trouvèrent pas de voitures. » page 29

Victor, 4B                                                                                                 15 Octobre 2014

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lou-Anne, 4B Victor, 4B - dans M
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LIRELIRE
  • LIRELIRE
  • : Ce blog est destiné à recevoir et à diffuser vos avis de lecteurs à propos des livres que vous avez choisis (élire) et lus (lire) Pour envoyer vos fichiers ouvrez ce lien, donnez l'identifiant Lierelire et donnez le mot de passe : http://outils-n.archive-host.com/upbf.php?id=vJxkEuFnbtxh
  • Contact

Rechercher

Classement Alphabétique Des Auteurs

  • M (93)
  • C (85)
  • B (74)
  • D (63)
  • G (53)
  • S (45)
  • H (43)
  • P (41)
  • F (37)
  • L (34)
  • J (31)
  • R (26)
  • T (26)
  • A (24)
  • K (23)
  • V (17)
  • W (16)
  • N (13)
  • O (10)
  • E (7)
  • GESTION (5)
  • I (3)
  • Z (3)
  • Q (2)
  • quizz (2)
  • Y (1)