Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2014 3 08 /10 /octobre /2014 09:27

Nom puis prénom de l’auteur : Guy de Maupassant

Titre du recueil : Une partie de campagne51dp3Nage9L._SY300_.jpg

Edition : Magnard

Collection : Classiques & Patrimoine

A.     Acquérir « C’était deux solides gaillards, posant beaucoup pour la vigueur, mais qui montraient tous leurs mouvements cette grâce élastique des membres qu’on acquiert par l’exercice, si différente de la déformation qu’imprime à l’ouvrier l’effort pénible, toujours le même. » Pages 21, Une partie de campagne
B.    Bateau « Tiens ! cria tout à coup le jeune homme aux cheveux jaunes qui furetait dans le terrain, en voilà des bateaux qui sont chouettes ! » Pages 19, Une partie de campagne
C.    Campagne « En arrivant au pont Neuilly, M. Dufour avait dit : « Voici la campagne enfin ! » et sa femme, à ce signal, s’était attendrie sur la nature. » Pages 12, Une partie de campagne
D.    Dufour « On avait projeté depuis cinq mois d’aller déjeuner aux environs de Paris, le jour de la fête de Mme Dufour, qui s’appelait Pétronille. » Pages 11, Une partie de campagne
E.     Escarpolette « Les hommes, ayant retiré leurs redingotes, se lavèrent les mains dans un seau d’eau, puis rejoignirent leurs dames installées déjà sur les escarpolettes » Pages 16, Une partie de campagne
F.     Froid « Elle se tourna de nouveau vers les jeunes gens et, montrant leur bras : « vous n’avez jamais froid comme ça ? –Non, merci, mon ami. » Pages 23, Une partie de campagne
G.    Grise « la grand-mère, se sentant grise, se tenait fort raide et fort digne. » Pages 24, Une partie de campagne
H.    Henriette «Alors, faisant un effort, il lui demanda son nom. «  Henriette, dit-elle. –Tiens ! moi je m’appelle Henri », reprit-il. » Pages 27, Une partie de campagne
I.       Iles « Un des canotiers se dévoua : il prit la mère. « Au petit bois de l’île aux Anglais ! » cria-t-il en s’éloignant. » Pages 26, Une partie de campagne
J.     Juliette «   Un rossignol ! c’est-à-dire l’invisible témoin du rendez-vous d’amour qu’invoquait Juliette sur son balcon : cette musique du ciel accordée aux baisers des hommes ; cet éternel inspirateur de toutes les romances langoureuses qui ouvrent un idéal bleu aux pauvres petit cœurs des fillettes attendrie ! » Pages 28, Une partie de campagne
K.    Je n’ai rien trouvé.
L.     Luxe « Sous un petit hangar en bois étaient suspendues deux superbes yoles de canotiers, fines et travaillées comme des meubles de luxe. » Pages 19, Une partie de campagne
M.    Mais « Elle eut une révolte furieuse et, pour l’éviter, se rejeta sur le dos. Mais il s’abattit sur elle, la couvrant de tous son corps. » Pages 31, Une partie de campagne
N.    Nerfs « Elle avait des désirs infinis de bonheur, des tendresses brusques qui la traversaient, des révélations de poésies surhumaines, et un tel amollissement des nerfs et du cœur, qu’elle pleurait sans savoir pourquoi. » Pages 30, Une partie de campagne
O.    Orgue « et le jeune homme aux cheveux jaunes mangeait comme un ogre. » Pages 22, Une partie de campagne
P.     Paris « On avait projeté depuis cinq mois d’aller déjeuner aux environs de paris » Pages 11, Une partie de campagne
Q.    Quiétude « Elle se sentait prise d’un renoncement des pensées, d’une quiétude de ses membres, d’un abandonnement d’elle-même, comme envahie par une ivresse multiple. » Pages 26, Une partie de campagne
R.    Rossignol « Tiens, dit-il, les rossignols chantent dans le jour : c’est donc que les femelles couvent. » Pages 27, Une partie de campagne
S.     Sollicité « tandis que Mme Dufour, plus hardie, sollicitée par une curiosité féminine qui était peut-être du désir, les regardait à tout moment, les comparant sans doute avec regret aux laideurs secrètes de son mari. » Pages 21, Une partie de campagne
T.     Trente-six «  C’était une femme de trente-six ans environ, forte en chaire, épanouie et réjouissante à voir. » Pages 15, Une partie de campagne
U.    Je nais rien trouvé.
V.     Voix « le son de leur voix les avait calmées ; ils s’intéressèrent à la rive. » Pages 27, Une partie de campagne
W.   Je n’ai rien trouvé.
X.     Je n’ai rien trouvé.
Y.     Yoles « Sous un petit hangar en bois était suspendue deux superbes yoles de canotiers, fines et travaillées comme des meubles de luxe. » Pages 19, Une partie de campagne
Z.     Zinc « Elle montrait, par la porte ouverte, le zinc brillant du comptoir devant lequel se tenaient deux ouvriers endimanchés. » Pages 14, Une partie de campagne

 

R. Axel 4ème D                                                                                                                     06/10/14

barrefleur15fx3

 

Auteur : Guy de Maupassant

Titre du recueil : Une partie de campagne et autres nouvelles

Edition : Flammarion

Collection : Librio

Titre des nouvelles que contient ce recueil : Une partie de campagne, Sur l’eau, Histoire d’une fille de ferme, Le vieux, L’ivrogne,  Coco, Au printemps, La femme de Paul, Le gueux, Histoire vraie et La roche aux Guillemots.

Abécédaire :

A = Amour « Prenez garde à l’amour ! Il est plus dangereux que le rhume, la bronchite, la pleurésie ! Il ne pardonne pas, et fait commettre des bêtises irréparables.» page 61, Au Printemps

B = Bête «  En rentrant, il annonça la chose. La bête était si vieille que personne ne s’étonna. » page 59, Coco

C = Cligner (de l’œil) « Mathurin versait toujours, en clignant de l’œil au patron, un gros homme aussi rouge que du feu et qui rigolait comme s’il eût su quelque longue farce ; et Jérémie engloutissait l’alcool, balançait sa tête, poussait des rires pareils à des rugissements en regardant son compère d’un air dépité » page 52, L’ivrogne

D =  Dimanche « L’année suivante, un dimanche, qu’il faisait très chaud, tous les détails de cette aventure, que Henri n’avait jamais oubliée, lui revinrent subitement, si nets et si désirables, qu’il retourna tout seul dans le bois. » page 18, Une partie de campagne

E = Enfant « De ce jour elle n’eut plus qu’une pensée : avoir un enfant, un autre ; et elle confia son désir à tout le monde. » page 41, Histoire d’une fille de ferme

F = Fainéant «  C’est li qui m’a retenu chez ce fainéant de Paumelle ; et tous l’s autres soirs itou, pour que je rentre point. » page 55, L’ivrogne

G =  Guillemot « Le guillemot est un oiseau fort rare, dont les habitudes sont étranges. » page 92, La roche aux guillemots

H =  Histoire «  C’est moi qui ai eu jadis une drôle d’histoire avec une fillette comme ça ! » page 87, Histoire Vraie

I =  Il «  Eh bien, il a fini de rigoler maintenant ; c’est dommage quand on est riche. » page 81, La femme de Paul

J = Jacques « Jacques est parti ? Mais oui, dit l’autre, je suis à sa place » page 30,  Histoire d’une fille de ferme 

K = Je n’ai pas trouvé cette lettre.

L = Lucas «  Dans tout le pays environnant on appelait la ferme des Lucas «  la Métairie » » page 56, Coco

M = Mélina « Dis-mé qui que c’était, Mélina. Dis-mé qui que c’était. Je te ferai rien. » page 54, L’ivrogne

N =  Nuit «  M’sieu l’curé dit que c’est la fin, qu’il ne passera point la nuit. » page 45, Le vieux

O =  Oh « Oh ! ce sont toutes ces balivernes-là qui nous troublent la tête ; ne prenez jamais, croyez-moi, une femme qui chante à la campagne, surtout si elle chante la chanson de Musette ! » Page 63, Au printemps

P =Pardine « Mais de m’épouser Pardine ! » page 35, Histoire d’une fille de ferme

Q = Quand «  Quand on n’est pas bête on trouve toujours. » page 89, Histoire Vraie

R = Rude «  Je vous ai rendu là un rude service. Allez. » page 65, Au printemps

S =  Seine « Sans savoir comment, sans savoir pourquoi, j’arrivai au bord de la Seine. » page 60, Au printemps

T = Torture « Alors commença pour elle une vie de torture continuelle. » page 30, Histoire d’une fille de ferme

U =  Une «  Une main se posa sur son épaule ; il eût un sursaut, se tourna ; sa maîtresse était à son côté. » page 73, L a femme de Paul

V = Vieille « C’était le cadavre d’une vieille femme qui avait une pierre à son cou. » page 25, Sur l’eau

W = Je n’ai pas trouvé cette lettre.

X =  Je n’ai pas trouvé cette lettre.

Y =  Yspare « Vous comprenez, j’avais mon père et ma mère à Barneville, et ma sœur mariée au marquis d’Yspare, à Rollebec, à deux lieux de Villebon. » page 88, Histoire Vraie

Z =  Zidore « Un goujat de quinze ans, nommé Isidore Duval, et appelé plus simplement Zidore, prenait soin de cet invalide, lui donnait, pendant l’hiver, sa mesure d’avoine et son fourrage, et devait aller quatre fois par jour, en été, le déplacer dans la côte où on l’attachait, afin qu’il eût en abondance de l’herbe fraîche.» page 56, Coco

Mon avis sur ce livre : J’ai bien aimé ce livre car ces nouvelles sont toutes attachantes et faciles à lire.

Justine R  4B                                                                                                                        11/10/2014

barrefleur15fx3

Nouvelles de Guy de Maupassant, Une Partie De Campagne, Histoire d'une fille de ferme;
Abécédaire :

A , Araignée :les murs enfumés du plafond où pendaient des toiles d'araignée.,P 26 Guy de Maupassant , Histoire d'une fille de ferme .
B, beau : Comme le temps était fort beau ...,P 26 Guy De Maupassant , Histoire d'une fille de ferme .
C, champs :… s'en étaient allés dans les champs. P 26 Guy de Maupassant, Histoire d'une fille de ferme .
D, Dîner : Comme le temps était fort beau, les gens de la ferme avaient dîné plus que de coutume..., P 26 Guy De Maupassant, Histoire d'une fille de ferme.
E, Étable, des odeurs de basse-cour, des tiédeurs fermentées d'étable entraient par la porte entrouverte ..., P 26 Guy De Maupassant, Histoire d'une fille de ferme.
F, Feu: Rose, la servante, demeura toute seule au milieu de la vaste cuisine ou un reste de feu s'éteignait dans l'âtre sous la marmite pleine d'eau chaude .P 26 Guy De Maupassant, Histoire d'une fille de ferme.
G, Gloussement : A chaque instant il en choisissait une et tournait autour avec un petit gloussement d'appel. P 27 Guy De Maupassant, Histoire d'une fille de ferme.
H, horloge : Quand la fille eut fini sa besogne, essuyé la table, nettoyé la cheminée et rangé les assiettes sur le haut dressoir au fond près de l'horloge en bois au tic-tac sonore...P 26 Guy De Maupassant, Histoire d'une fille de ferme.
I,Iris :L'ombre des pommiers se ramassait en rond à leurs pieds; et les toits de chaume des bâtiments, au sommet desquels poussait des iris aux feuilles pareilles à des sabres ...P 27 Guy De Maupassant , Histoire d'une fille de ferme.
J, jour: puis elle s'assit, gênée par les émanations anciennes que la chaleur de ce jour faisait sortir de la terre ...P 26 Guy De Maupassant, Histoire d'une fille de ferme.
K,..............
L, Lieue : On parlait à deux lieues à la ronde de la" serveuse du père Vallin"...P 33 Guy De Maupassant, Histoire d'une fille de ferme.
M, Matin : Un matin, le facteur lui remit une lettre .P 31,Guy De Maupassant,Histoire d'une fille de ferme.
N, nuits: Elle fut quelques jours sans pouvoir lui parler, et l'écurie se trouvant désormais fermée à clef toutes les nuits...P 30, Guy De Maupassant, Histoire d'une fille de ferme.
O, œil : Elle ne parlait presque plus et, quand on lui demandait quelque chose, ne comprenait pas, effarée, l'œil hébété...P 31, Guy De Maupassant, Histoire d'une fille de ferme.
P, Persistance : Elle se levait tous les matins bien avant les autres et, avec une persistance acharnée ...P 31, Guy De Maupassant, Histoire d'une fille de ferme.
Q, Quelque temps: Alors elle fut envahie par des doutes et une grande tristesse ; et, au bout de quelque temps, elle s'aperçut qu'elle était enceinte 29,Guy De Maupassant, Histoire d'une fille de ferme.
R, Rose : la servante de la ferme 26, Guy De Maupassant, Histoire d'une fille de ferme.
S, souvenir : Ils parlèrent du temps qui était favorable aux moissons, de l'année qui s'annonçait bien, de leur maître, un brave homme, puis des voisins, du pays tout entier, d'eux-mêmes, de leur village, de leur jeunesse, de leurs souvenirs ...
T, Tremblant : Quand il se fut assis, demandant:"Qu'est-ce que tu veux ?"elle prononça les dents serrées, tremblant de fureur ...P 28, Guy De Maupassant, Histoire d'une fille de ferme.
U,..........
V, Vaisselle : Elle puisait à cette eau par moments et lavait lentement sa vaisselle...P 26, Guy De Maupassant, Histoire d'une fille de ferme.
W,... / X,...
Y, Yeux : Il travaillait ce jour-là dans la bergerie, et, l'ayant vue s'étendre à l'ombre, il était venu à pas de loup, retenant son haleine, les yeux brillants...
Z,....
Eva J. 4B                                                                                                                       15/10/2014

Partager cet article

Repost 0
Publié par Axel, 4D, Justine 4B Eva, 4B - dans M
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LIRELIRE
  • LIRELIRE
  • : Ce blog est destiné à recevoir et à diffuser vos avis de lecteurs à propos des livres que vous avez choisis (élire) et lus (lire) Pour envoyer vos fichiers ouvrez ce lien, donnez l'identifiant Lierelire et donnez le mot de passe : http://outils-n.archive-host.com/upbf.php?id=vJxkEuFnbtxh
  • Contact

Rechercher

Classement Alphabétique Des Auteurs

  • M (93)
  • C (83)
  • B (74)
  • D (63)
  • G (52)
  • S (45)
  • H (43)
  • P (41)
  • F (37)
  • L (34)
  • J (31)
  • R (26)
  • T (26)
  • A (24)
  • K (23)
  • V (17)
  • W (16)
  • N (13)
  • O (10)
  • E (7)
  • GESTION (5)
  • Z (3)
  • I (2)
  • quizz (2)
  • Q (1)
  • Y (1)