Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2013 6 12 /10 /octobre /2013 18:09

AUTEUR : Hélène Montardre

TITRE : Amies sans frontières

EDITION : avril 2010 ; collection rageot romansamies-sans-frontieres-78716-250-400.jpg

 GENRE : Roman épistolaire

 THEME PRINCIPAL : Les lettres de deux adolescentes qui ne se sont jamais rencontrées.

C'est l'histoire de Laure, 12 ans, qui habite en ville dans un appartement et qui a une vie normale d'adolescente de son âge et de Moodame du même âge mais qui elle , habite en Thaïlande dans une hutte dans un petit village des montagnes du Nord. La correspondance se fait grâce à l'oncle de Laure, Robert  qui est parti en mission humanitaire en Thaïlande et qui leur écrit des lettres de temps en temps pour leur donner de ses nouvelles. Elles font peu à peu connaissance et découvrent qu'elles ont des point communs  malgré la distance qui les sépare, elles se racontent chacune leur vie, leurs problèmes et leurs modes de vie très différents. Un jour, alors que la correspondance se passe à merveille, Laure s'étonne de ne pas avoir reçu de lettre de Moodame depuis un certain temps, elle continue de lui écrire comme d'habitude mais en la questionnant sur le fait qu'elle ne réponde pas. Toujours aucune réponse de Moodame. Laure reçoit une lettre spécialement pour elle de son oncle qui est toujours en Thaïlande qui raconte qu'elle ne lui écrira plus, expliquant qu'elle à été enlevée dans son village ainsi que d'autres enfants pour être réduite en esclavage par des maîtres. Quand Laure apprend la nouvelle, elle est prise de tristesse et décide de continuer à lui écrire tous les jours, même si elle sait que Moodame ne recevra jamais ses lettres.

 

PASSAGE REMARQUABLE : ( p 109 )

Laure,

Tu vas être surprise. D'habitude, c'est à vous tous que j'écris. Aujourd'hui, il y a une lettre pour ta mère et une pour toi. C'est parce que quelque chose de grave est arrivé : Moodame a isparu. Enlevée, comme d'autres enfants des montagnes où elle habite.

 Il faut que tu saches que dans certains pays, il y a encore des loups – des loups à forme humaine –qui menacent les enfants. Moodame a eu le tort de ne pas s'en méfier. Tu as dû te rendre compte qu'elle ne répondait plus à tes lettres. C'est pour cela. Là où elle est, elle ne pourra plus jamais écrire, à personne. On ne le lui permettra pas.

Je t'embrasse

                                                                                                                                Robert

Je trouve que ce passage est très symbolique pour le livre et explique bien la fin du roman , comment Moodame a été enlevée , et l'annonce de l'oncle de Laure (Robert) est bien faite . Il signifie aussi comment un enlèvement dans un village de pays étranger peut se dérouler .

 

JUGEMENT CRITIQUE PERSONNEL : J'ai vraiment apprécié ce roman car la correspondance des deux adolescentes est intéressante et prouve que l'on peut se comprendre sans se voir et en étant de deux pays différents. J'ai aussi aimé quand on raconte comment ce passe la vie de Moodame en Thaïlande, très différente de celle de Laure et quand elle décrit son mode de vie, la garde de sa sœur, le travail très dur dans les champs … Mais la fin est triste donc il faut aimer les péripéties.

Je conseille ce livre car je l'ai vraiment beaucoup apprécié.                                                                                                                             Eva C  4A, 14/10/2012

dyn005 original 333 79 gif 9088acd107a2d031b8ed3a052b4d8f9

Auteur : Hélène Montarde

Titre : Amies sans frontières

Date : Avril 2010

Éditeur : Rageot

Genre : Journal, récit de vie

Thème principal : Laure apprend à connaître une Thaïlandaise de son âge.

Résumé:

Robert (l'oncle de Laure) qui voyage tout le temps et qui vit en Thaïlande la plupart du temps est en France.

Ce jour là, il propose à Laure d'avoir une correspondante thaïlandaise; Laure le prend pour un fou mais décide finalement d'accepter à condition que ce soit la correspondante qui lui écrive en premier.

Sa correspondante s'appelle Moodame. Moodame parle en Thaï, c'est donc l'institutrice de cette dernière qui traduira les lettres en Français pour Laure et en Thaï pour Moodame. Laure se disait que de toute façon elles ne s'écriraient pas très longtemps.

Mais même à la première lettre elles se comprennent et deviennent vite très amies.

De son côté, Laure apprend à connaître une des filles de son collège, Émilie qui devient sa meilleure amie.

Mais au bout de huit mois, Moodame ne répond plus, pourquoi ? Elle qui était si gentille, si optimiste et si rayonnante !

Robert va apprendre à Laure une terrible nouvelle qui va la bouleverser ...

Passage remarquable (p.7) :

-Une correspondante Thaïlandaise ???

Dans la voix de Laure, il y avait de la surprise, une touche d'incrédulité et une nuance d'indécision; l'air de dire : « Tu crois m'avoir, mais j'ai bien compris que tu plaisantes »

Sur les lèvres de Robert, le sourire était joyeux.

Gai. Trop gai pour qu'il s'agisse d'une plaisanterie.

Et au fond de ses yeux brillait une lueur pleine de persuasion, comme un message :

« Si, je t'assure. C'est bien, il faut le faire...

- Mais en quoi on va s'écrire ? Qu'est ce qu'on parle en Thaïlande ? Et puis d'abord, c'est où la Thaïlande ? »

Là, Laure exagérait. Robert lui avait déjà montré sur le globe terrestre installé dans sa chambre, sur une tache rose au bord de l'immense continent asiatique. C'était cela la Thaïlande, cette masse coincée entre le Laos, la Birmanie et la mer de Chine, d'où son oncle revenait régulièrement, épuisé, amaigri et dont il parlait avec une passion qui faisait vibrer sa voix.

 Jugement critique personnel :

J'ai apprécié ce livre car il était agréable à lire. La fin est un peu trop triste. J'ai trouvé dommage que l'auteur ne montre pas les lettres que Moodame écrivait à Laure.

Clarisse, 5C, avril 2013

dyn005 original 333 79 gif 9088acd107a2d031b8ed3a052b4d8f9

Amies sans frontières.

Edition : Rageot 2010

Collection : Cascade pluriel.                                                          

Genre : Roman épistolaire.

Thème de fiction : amitié, enfance, esclavage.

Laure, 13 ans ainsi que Moodame même âge sont les principaux personnages du romans. Mais Robert, l'oncle de Laure a aussi un rôle important dans ce récit. J'ai beaucoup apprécié Laure car c'est une jeune fille qui me ressemble, je réagirais de la même façon si l'on me proposait de correspondre avec une jeune Thaïlandaise.

Autre point important : le suspense, il incite le lecteur à poursuivre sa  lecture. Pour moi, l'élément le plus important est la fin, là où l'on  apprend le tragique enlèvement de Moodame. Je pense que l'auteur a écrit ce livre pour sensibiliser le lecteur et lui faire comprendre ce qui se passe dans le monde. Si je pouvais poser une question à l'auteur ce serait : pourquoi l'histoire se termine-t-elle aussi tristement ? pourquoi ne pas avoir ajouté une touche d'espoir ? Mais je pense que l'histoire se termine comme ça parce que c'est la réalité. L'auteur essaye de dire au lecteur que la justice ne fait pas de son mieux. Si je pouvais, je ferais disparaître les personnages qui ont enlevé Moodame car c'est à cause d'eux que ce récit devient tragique. Je pense que l'histoire n'aurait pas de sens si on les enlevait mais au moins, Moodame et les autres enfants seraient heureux de vivre !

      Linday, 4A, octobre 2013

dyn005 original 333 79 gif 9088acd107a2d031b8ed3a052b4d8f9

Titre : AMIES SANS FRONTIERES

Edition : Rageot  éditeur

Auteur : Hélène Montardre

Type : Roman

Illustration de couverture : Nicolas Delort

Collection : Rageot Collection

 

Résumé :

 

Laure est une jeune fille de 4ème. Un jour son oncle Robert  lui propose  d'écrire à une correspondante Thaïlandaise, nommée « Moodame ». Cette Thaïlandaise vit très loin, et ses habitudes ne sont pas du tout pareilles qu'en France, là ou vit Laure. Là-bas, l'école est rare, et il est mieux de travailler dans les champs, aider ses parents. Peu d'enfants sont scolarisés en Thaïlande. Laure est très contente à l'idée de parler à cette inconnue, mais croit que c'est une blague. La seule fois où elle avait essayé d'avoir une correspondante, elle ne lui avait jamais répondu...Mais elle pouvait faire confiance à Moodame car son oncle travaillait pour une association là-bas, donc il la connaissait bien, cette Moodame. Laure se posait pleins de questions : « Comment parle t-elle ? », «  Il faudra que je lui parle en thaïlandais ? », « me répondra t-elle ? ».  Mais pour ces lettres, son oncle lui dit qu’elle peut écrire en français, la professeur de Moodame les traduira et les écrira pour elle. Par la suite, Laure parle à une de ses amies des lettres qu'elle écrit pour une correspondante. Elle a très hâte de recevoir sa première lettre. Après des semaines d'attentes, Laure reçoit une première lettre, puis lui répond. Mais quelques mois ensuite, toujours rien. Laure pense que c'est fini, qu’elle ne répondra plus. Un beau jour, il y a une nouvelle lettre de Moodame, Laure n'y croyait plus. Et au fil des lettres, en invitant une amie chez elle, elles découvrent que chaque lettre comporte un dessin d'un petit bout de son village, et qu'en les assemblant, on remarque là où elle vit, son habitat.. Elle écrit son histoire dans son journal.

 

Description de Laure : Laure est une jeune adolescente de douze ans et demi, avec de beaux et longs cheveux blonds. Elle est dans un groupe de filles, plutôt intéressées  par les garçons. Mais un jour elle commence à rester avec une des filles du groupe, nommé Emilie. Elle était un peu discrète, mais savait se faire respecter. Laure adore écouter de la musique, regarder la télévision, les séries... Comme toutes les jeunes filles de son âge. Pour elle, avoir une correspondante venue d'ailleurs était une bonne expérience, surtout si elle était bien réelle. Savoir de nouvelles choses, apprendre des habitudes de vies différentes, partager ses pensées, comparer les états naturels etc. Elle était déterminée pour lui parler. Au fil du temps elle commence à bien connaître Moodame, se dit en elle que cette jeune Thaïlandaise du même âge qu'elle lui correspond, qu’elle a au fond les mêmes goûts qu'elle et serait une super amie si elle habitait en France. Laure est une fille qui a l'air très sympathique, elle a la joie de vivre, est aimable. Mais n'est pas comme beaucoup de filles de son âge. Elle aime découvrir de nouvelles choses, donc pour elle parler avec Moodame est une très belle expérience à faire, ça lui permet de découvrir plein de nouvelles choses auxquelles elle ne pensait pas, et d’échanger ses idées. On remarque qu'elle est intéressée par beaucoup de choses, est intéressée de tout, aime partager ses avis et son mode de vie.

 

Illustration de couverture : Je trouve que la couverture de ce livre représente très bien l'histoire. On remarque Laure, habillée avec un simple sweat et un jean, tenant un portable,  une technologie que l'on ne pourrait pas utiliser en Thaïlande, et qui est presque inconnue. Puis on voit Moodame, cette Thaïlandaise du même âge que Laure, portant un chapeau pour se protéger du soleil, comme il fait très chaud là-bas. D'ailleurs on remarque le soleil au fond du livre. Je trouve cette couverture très bien illustrée.

Extrait du roman :

«  - Une correspondante Thaïlandaise ???

Dans la voix de Laure, il y avait de la surprise, une touche d'incrédulité et une nuance d'indécision ; l'air de dire : «Tu crois m'avoir, mais j'ai bien compris que tu plaisantes. »

Sur les lèvres de Robert, le sourire était joyeux. Gai. Trop gai pour qu'il s'agisse d'une plaisanterie. Et au fond de ses yeux brillait une lueur pleine de persuasion, comme un message : «  Si, je t'assure. C'est bien, il faut le faire.

- Mais en quoi on va écrire ? Qu'est-ce qu'on parle en Thaïlande ? Et puis d'abord, c'est où la Thaïlande ?

Là, Laure exagérait. Robert lui avait déjà montré, sur le globe terrestre installé dans sa chambre, une tache rose au bord de l'immense continent asiatique. C'était cela la Thaïlande, cette masse coincée entre le Laos, la Birmanie et la mer de Chine, d'où son oncle revenait régulièrement, épuisé, amaigri, et dont il parlait avec passion, qui faisait vibrer sa voix. Mais ce pays restait bien abstrait. Pour Laure c'était si loin ces contrées de l'autre côté du globe. Les peuples qui vivent là-bas, au milieu de paysages qui ne ressemblent pas aux nôtres, lui paraissaient si différents. Ils parlent une langue qui sonne de façon étrange à nos oreilles ; leurs vêtements, leurs coutumes, leur façon de vivre : tout est pour moi objet de curiosité. Et inversement sans doute. »

 

J'ai choisi cet extrait car je trouve qu'il résume bien la situation de Laure, cette fille qui ne connaît rien à ce pays si différent du nôtre. La découverte qu'elle va faire, la joie de parler à cette jeune fille inconnue. Découvrir tout ce qui se passe là-bas, comment sont leurs maisons, comment eux s'habillent, si l'école est bien là-bas...

 

Je trouve que ce livre est très bien car on découvre à travers la vie de Laure, comment se passe la vie en France et en Thaïlande, voir comment ça se passe là-bas, découvrir de nouvelles choses, suivre l'histoire de cette Laure. Le texte est bien écrit, la taille de la police de caractère est moyenne, c’est très facile à lire. On est tout de suite impliqué dans cette incroyable histoire qui donne envie de lire la suite, suivre l'histoire de ces deux jeunes filles.

Léa M.15 février 2015

Partager cet article

Repost 0
Publié par Eva C, 4A, Clarisse, 5C, Lindsay, 4C, Léa M. - dans M
commenter cet article

commentaires

titi 30/03/2016 10:56

MERCI
Eva pour le résumé que tu a écrit cela m'a beaucoup aidé

Didi!!! 11/11/2012 19:28


Chère Eva,


Je trouve que ton résumé ainsi que tes opinions sont très bien rédigées!!!


En tout celà m'a aidé et je t'en remercie!!!

Présentation

  • : LIRELIRE
  • LIRELIRE
  • : Ce blog est destiné à recevoir et à diffuser vos avis de lecteurs à propos des livres que vous avez choisis (élire) et lus (lire) Pour envoyer vos fichiers ouvrez ce lien, donnez l'identifiant Lierelire et donnez le mot de passe : http://outils-n.archive-host.com/upbf.php?id=vJxkEuFnbtxh
  • Contact

Rechercher

Classement Alphabétique Des Auteurs

  • M (93)
  • C (83)
  • B (74)
  • D (63)
  • G (52)
  • S (45)
  • H (43)
  • P (41)
  • F (37)
  • L (34)
  • J (31)
  • R (26)
  • T (26)
  • A (24)
  • K (23)
  • V (17)
  • W (16)
  • N (13)
  • O (10)
  • E (7)
  • GESTION (5)
  • Z (3)
  • I (2)
  • quizz (2)
  • Q (1)
  • Y (1)