Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 12:13

Indications bibliographiques: Auteur: Roland Smith

Titre: La caverne des éléphantsla-caverne-des-elephants_couv.jpg

Edition:Castor Poche Flammarion

Genre: Petit récit de vie

Thème principal: La vie d'un garçon après son arrivée au Kenya pour retrouver son père

Résumé : Après l'accident et la mort de sa mère, Jacob "dit Jake", décide sans l'accord de son beau père qui comptait l'envoyer chez ses cousins au Nebraska, d'aller retrouver son père au Kenya, dans la brousse. Seul petit problème, à part l'information selon laquelle son père est au Kenya et quelque part dans la brousse, Jacob ne sait pas du tout où il se trouve. Pour lui, dont New York est la ville natale, aller au Kenya est presque un rêve. Au coeur de la brousse, il y découvrira les animaux d'Afrique dont son père lui parlait beaucoup dans ses lettres : éléphants, lions, vautours, girafes... Il y fera la rencontre d'un ami précieux qui lui sauvera par deux fois la vie: Supeet. Celui-ci, Massaï africain, lui apprendra beaucoup de choses dont son propre destin. Malheureusement, en Afrique, il n'y a pas que des amis. Les braconniers sont les pires ennemis de Jacob car ils sont calculateurs, fourbes et méchants. Ils n'hésitent pas à tuer pour leur plaisir. Et à faire chanter Jacob et son père. Ceux-ci, après leurs retrouvailles décident de tout faire pour empêcher les braconniers d'arriver à leur but. Ils protégeront les éléphants et stopperont les plus grands trafiquants d'ivoire.

un passage remarquable d'une dizaine de lignes: "Quelques kilomètres plus loin, je croise trois jeunes Massaïs, à peu près de mon âge, qui marchent le long de la route en direction de Nairobi.(...) Chaque garçon tient une longue lance et porte la shuka, le vêtement traditionnel Massaï, qui ressemble à la toge dont s'habillaient les Romains dans l'Antiquité. Leurs cheveux sont tressés et enduits de glaise rouge. Ce sont certainement des jeunes guerriers. On les appelle des morans. Mon père m'a raconté que les Massaïs sont l'un des rares peuples qui ont réussi à conserver la plupart de leurs traditions culturelles. Ce sont des nomades. Leur richesse repose sur le nombre de bovins et de chèvres qu'ils possèdent. Ils traient les vaches et les biques, ils les saignent aussi, mais ils ne les mangent qu'à l'occasion d’événements particuliers. Les Massaïs vivent regroupés en petites communautés familiales qu'on appelle des" kraals". Une sorte de palissade assez élevée, composée d'épineux séchés entoure le kraal, le protégeant des prédateurs et des ennemis. A l'intérieur,se dressent des cases faites de branchages cimentés par de la bouse de vache séchée. Les Massaïs suivent la route de l'herbe avec leurs troupeaux. Je me demande comment ils s'en sortent durant les périodes de sécheresse, car je n'ai pas encre vu la moindre touffe d'herbe". (Page 135, 136)

C'est la description des Massaïs, de leur maison, un peu de leur mode de vie aussi. Quand il quitte la ville de Nairobi, Jacob rencontre ces trois garçons. Je suppose que lui et son père les admirent car, dans les lettres du père, il en parle beaucoup. Et Jacob les lit attentivement. Ils les aideront beaucoup, comme par exemple, quand Jacob et Supeet les rencontrent dans leur village. Ils rencontreront le plus vieux et le plus sage des Massaïs qui les aidera beaucoup dans leur aventure au coeur de la brousse. Il transmettra à Supeet tout son savoir de Massaï. Mais, les dangers ne sont jamais loin.

Jugement critique personnel : J'ai beaucoup aimé ce livre car, il y de l'aventure et du suspens. Jacob et son père protègent les animaux et je trouve ça très bien de le faire. Mais, j'ai trouvé qu'il arrivait un peu trop de malheurs à Jacob, Supeet et la famille. Et, c'est un peu surnaturel donc, on se demande si c'est la réalité ou pas. Et puis, il y a des éléments étonnants: Jacob prend tout seul l'avion pour retrouver son père qui ne sait même pas qu'il arrive. Et personne ne se demande ce que fait Jacob tout seul. Je conseille ce livre à ceux qui aiment l'Afrique, ses animaux, ses cultures, ses peuples... J'ai trouvé que ce livre faisait bien voyager. Et, une fois que l'on est dedans, on ne peut pas s'empêcher de continuer de lire car le livre est très bien et passionnant .Mais, parfois, ayant trop d'explications ou de noms compliqués, on se perd un petit peu.

Mathilde, 5C, avril 2013

Partager cet article

Repost 0
Publié par Mathilde, 5C - dans S
commenter cet article

commentaires

Baakili 27/09/2015 17:52

j'ai pas tout compris et en plus j'ai un contrôle dessus comment faire ?

Etlire 27/09/2015 23:54

Courage ! le mieux est de relire.

Baakili 27/09/2015 17:51

J'ai pas compris en plus j'ai un contrôle dessus

Présentation

  • : LIRELIRE
  • LIRELIRE
  • : Ce blog est destiné à recevoir et à diffuser vos avis de lecteurs à propos des livres que vous avez choisis (élire) et lus (lire) Pour envoyer vos fichiers ouvrez ce lien, donnez l'identifiant Lierelire et donnez le mot de passe : http://outils-n.archive-host.com/upbf.php?id=vJxkEuFnbtxh
  • Contact

Rechercher

Classement Alphabétique Des Auteurs

  • M (93)
  • C (85)
  • B (74)
  • D (63)
  • G (53)
  • S (45)
  • H (43)
  • P (41)
  • F (37)
  • L (34)
  • J (31)
  • R (26)
  • T (26)
  • A (24)
  • K (23)
  • V (17)
  • W (16)
  • N (13)
  • O (10)
  • E (7)
  • GESTION (5)
  • I (3)
  • Z (3)
  • Q (2)
  • quizz (2)
  • Y (1)