Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2015 7 04 /10 /octobre /2015 17:20
Schmitt, Éric-Emmanuel, Deux nouvelles à chute

Nom puis prénom de l’auteur : SCHMITT Éric-Emmanuel

Titre du recueil : Deux nouvelles à chute

Édition : Magnard

Collection : Classique & Contemporains

Titres des nouvelles : -Crime parfait –Les mauvaises Lectures

Crime parfait :

L’histoire se passe vers les Alpes, au XXI ème siècle.

Gabrielle et Gabriel sont les principaux personnages.

Ils sont mariés depuis trente ans mais Gabrielle ne supporte plus les remarques de son mari et décide de le tuer.

Extrait :

« Elle puisa une énergie gigantesque, se rua sur le dos qu’elle suivait et envoya à pleine force son poing aux creux de ses reins […] Elle porta le coup de grâce en frappant les deux mollets de son pied» Page.11

J’ai choisi ce moment car c’est là qu’elle tue son mari.

Les Mauvaises Lectures :

L’histoire se passe en Ardèche, au XXI ème siècle.

Sylvie et Maurice sont les principaux personnages.

Maurice est instituteur et déteste les romans. Sylvie sa cousine est ronde et adore les romans. Mais Sylvie va lui en faire découvrir un qu’il va beaucoup apprécier.

Extrait :

« Lire des romans, moi ? Jamais ! »

J’ai choisi ce passage car, c’est à ce moment qu’il affirme ne pas apprécier les romans.

Par Joséphine, classe de 4A, le 3 octobre 2015

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 22:03

Titre : 10 Nouvelles Fantastiques.

Collection : Castor Poche.     

Edition : Flammarion.

Titres :                                                   Auteurs :

  1. La  maison hantée                            1.Pline Le Jeune

  2. Bisclavret                                          2.Marie De France

  3. Des nouvelles de l’Autre monde       3.Augustin Calmet

  4. Le château du diable                        4.Gérard De Nerval

  5. Le masque de la Mort Rouge           5.Edgar  Allan Poe

  6. Qui sait ?                                           6.Guy De Maupassant           

  7.La disparition d’Honoré Subrac         7.Guillaume Apollinaire

  8. Le coquillage                                     8.Ray Bradbury

  9. Popsy                                                9.Stephen King

  10. Fonds d’écran                                 10.Pierre Bordage

 

1.La maison hantée                                 Pline Le Jeune.

L’histoire se passe dans l’Antiquité, à Athènes. Les principaux personnages de ce récit sont : Le philosophe Athénodore et le spectre d’un vieillard.

-Athénodore  :Il est courageux et déterminé à faire face au spectre qui occupe la maison. Son métier est philosophe.

-Le spectre :C’est un vieillard accablé de misère et de maigreur. Il possède une longue barbe ainsi que des cheveux hirsutes. Il est enchaîné aux main et aux pieds, il inspire la peur.

Extrait : « Le fracas augmente, se rapproche et voilà qu’il retentit sur le seuil . […] Elle se dressait immobile et d’un signe du doigt semblait l’appeler […] .Alors sans plus attendre il prend la lumière et suit l’apparition. Arrivé dans la cour de la maison, elle s’évanouit tout à coup, plantant là son compagnon. »P.9.

Justification : J’ai choisi ce passage car c’est le moment où l’apparition fait son entrée dans l’histoire.

2.Bisclavret                                                 Marie De France.

L’histoire se déroule au Moyen-âge, en Bretagne. Les principaux personnages sont : Le seigneur Bisclavret/Le loup-garou, l’épouse de Bisclavret /la Dame et le roi.

Bisclavret : C’est un beau chevalier, d’une conduite irréprochable. Il est courtois et gentil, brave et de bonne nature.

La Dame : C’est une femme de grande valeur au visage très affable. Elle est aussi peureuse et traîtresse.

Le Roi :Il est attentionné et aimant auprès du loup-garou. C’est un homme courtois et avisé.

Extrait :

« Une année entière passa ainsi, jusqu’au jour où le roi partit à la chasse. Il se rendit tout droit dans la forêt où se trouvait le loup-garou. Chiens et veneurs le poursuivirent toute la journée. Dès que le loup-garou aperçut le roi, il courut vers lui pour implorer sa pitié[…] »Page 16-17.

Justification : J’ai choisi ce passage de la nouvelle Bisclavret car on voit comment le loup-garou utilise son intelligence pour s’en sortir.

3. Des nouvelles de l’Autre monde                               Augustin Calmet.

L’histoire se passe au XVIIIème siècle, à Valogne. Les personnages principaux sont :

Le prêtre M.Bezuel et Des Fontaines

M.Bezuel : Son métier est prêtre .Il est attaché à Des Fontaines, son ami d’enfance. Il est croyant et chrétien.

Des Fontaines : Il est gai ,complaisant et spirituel.

Extrait : « En allant le matin à Notre-Dame-De-La-Victoire ,il m’apparut encore mais pour moins de temps et me pressa toujours de parler à son frère en disant toujours : « Jusques,jusques »et sans vouloir répondre à mes questions. » Page 32.

Justification : J’ai choisi ce passage car on découvre comment se comporte le fantôme de Des Fontaines avec M.Bezuel.

4.Le château du diable                                   Gérard De Nerval.

L’histoire se passe au début du XIXème siècle, à Paris. Le personnage principal est le sergent.

Le sergent : C’est un homme hardi , ambitieux et brave, plus amoureux que crédule .

Extrait représentatif : « Des rires frénétiques partirent de tous côtés ;le sergent intrigué, laissa tomber la bouteille, qui se brisa en mille morceaux. La danse s’arrêta, des cris d’effroi se firent entendre dans tous les coins de la cave, et le sergent sentit ses cheveux se dresser en voyant que le vin répandu paraissait former une mare de sang. Le corps d’une femme, dont les blonds cheveux se répandaient à terre et trempaient dans l’humidité, était étendu à ses pieds. » Page 41.

Justification : J’ai choisi ce passage car on voit sous quelle forme se manifeste le diable dans l’histoire.

5. .Le masque de la Mort Rouge           Edgar  Allan Poe

L’histoire se passe au début du XIXème siècle, dans une abbaye fortifiée.Les personnages principaux sont : -Le Prince Prospero, La Mort Rouge.

 -Prospero :C’est un homme intrépide, sagace, excentrique .

-La Mort Rouge : C’est un personnage grand et décharné ,enveloppé dans un suaire de la tête aux pieds .Le masque qui couvre son visage représente la physionomie d’un cadavre raidi. Il est froid et meurtrier.

Extrait : « Quand les yeux du Prince Prospero tombèrent sur cette figure du spectre –qui d’un mouvement lent, solennel ,emphatique comme pour mieux soutenir son rôle se promenait ça et là à travers les danseurs-on le vit d’abord convulsé par un vilain frisson de terreur ou de dégoût ; mais une seconde après ,son front s’empourpra de rage.[…]Et le poignard glissa avec un éclair sur le tapis funèbre où le prince Prospero tombait mort une seconde après.[...]On reconnut alors la présence de la Mort Rouge .Elle était venue comme un voleur de nuit .Et tous les convives tombèrent un a un dans les salles de l’orgie inondées d’une rosée sanglante ,et chacun mourut dans la posture désespérée de sa chute. » P.54-56.

Justification : J’ai choisi ce passage car c’est le moment où la Mort Rouge entre dans l’histoire et passe à l’action.

6. Qui sait ?                                           Guy De Maupassant       

L’histoire se passe à la fin du XIXème siècle, dans deux endroits différents : À Paris et dans la maison du personnage principal, à la campagne dans un lieu isolé des routes mais à la porte d’une ville en cas de besoin.

Le personnage principal n’a pas de nom, on le nomme Monsieur.

Monsieur : C’est un homme solitaire rêveur, philosophe, bienveillant, content de peu et sans aigreur contre les hommes et sans rancune contre le ciel. Il est mal a l’aise avec les hommes mais très attaché aux objets de son quotidien ainsi qu’à sa maison.

Extrait : « Et voilà que j’aperçus tout à coup, sur le seuil de ma porte, un fauteuil, mon grand fauteuil de lecture, qui sortait en se dandinant. Il s’en alla par le jardin. D’autres le suivaient, ceux de mon salon, puis les canapés bas se traînant comme des crocodiles sur leurs courtes pattes, puis toutes mes chaises, avec des bonds de chèvres, et les petits tabourets qui trottaient comme des lapins. Oh ! Quelle émotion ! »P.67.

Justification : J’ai choisi ce passage car c’est l’élément déclencheur de l’histoire, le moment ou le fantastique apparaît dans l’histoire « Qui Sait ? »

7. La disparition d’Honoré Subrac                                Guillaume Apollinaire

L’histoire se passe dans une rue accolée à une muraille. Elle se déroule au début du XXème siècle. Le personnages principal est : Honoré Subrac.

Honoré Subrac : Il est habillé d’une houpelande et de pantoufles. C’est un homme qui a le pouvoir de se rendre invisible.*

Extrait : « Et je dis à haute voix :

-La rue est déserte, mon ami, vous pouvez apparaître.

Brusquement, Honoré Subrac se détacha en quelque sorte de la muraille contre laquelle je ne l’avais pas aperçu. Il était complètement  nu et, avant tout, il s’empara de sa houpelande qu’il endossa net boutonna le plus vite possible. Il se chaussa ensuite et, délibérément, me parla en m’accompagnement jusqu’à ma porte. »P.86.

Justification : J’ai choisi ce passage car il explique où était caché d’Honoré Subrac pendant tout le temps de sa disparition.

 8. Le Coquillage                                             Ray Bradbury

L’histoire  se déroule au milieu du XXème siècle, Dans la maison d’un jeune garçon. Le personnage principal est Johnny Bishop.

Johnny Bishop : C’est un petit garçon malade de 11 ans, impatient d’être guéri et curieux.

Extrait : « Ce coquillage allait être précieux dans les jours à venir .Chaque fois que l’après-midi s’étirerait en longueur et que l’ennui s’installerait, il le collerait à son oreille et prendrait des vacances là-bas, tout là-bas, sur quelque péninsule exposée au vent du large. »P.100.

J’ai choisi ce passage pour montrer comment s’occupe Johnny en attendant sa guérison.

9. Popsy                                                                     Stephen King

L’histoire se déroule à la fin du XXème siècle, elle se passe dans un centre commercial du nom de Cousingtown.  Les personnages principaux sont : -Shéridan et le petit garçon.

-Shéridan : Il est obligé d’enlever des enfants pour le compte de son patron à qui il doit    beaucoup d’argent. Il se sent honteux d’enlever des enfants.

-Le Petit Garçon : C’est un garçon perdu dans un centre commercial après s’être séparé de son ami Popsy. C’est un vampire, ses yeux sont rouges.

Extrait : « […]Shéridan entrevit l’ongle du pouce de Popsy, juste avant qu’il disparaisse sous son propre menton..Un ongle irrégulier, épais et brutal. Qui lui trancha la gorge avant qu’il ait eu le temps de comprendre ce qu’il lui arrivait. La dernière chose qu’il vit avant que sa vision s’obscurcisse définitivement, ce fut d’abord le gamin qui mettait ses mains en coup pour recueillir le liquide … »P.138.

Justification : J’ai choisi ce passage car on découvre qui est le fameux Popsy que cherchait le petit garçon.

10. Fonds d’écran                                                           Pierre Bordage

L’histoire se passe à notre temps, elle pourrait se dérouler aujourd’hui. L’histoire se passe dans un collège. Le personnage principal est Balthazar.

Balthazar : C’est un jeune homme débrouillard qui aime la technologie, il est également amoureux d’une fille de son âge nommée Tania qui est scolarisée dans le même collège que le garçon.

Extrait : « […]Une image le sidéra. Le pétrifia. Le visage de Tania. Pas le visage mignon et souriant qu’il avait entrevu la dernière fois, non un visage horrifié, les yeux écarquillés par l’épouvante, la bouche grande ouverte. »P.144.

On découvre quel est le problème de Balthazar dans la nouvelle.

Avis sur ce recueil : J’ai bien aimé ce livre car :

-On découvre à chaque récit de nouveaux auteurs.

-Les nouvelles sont fantastiques.

-À chaque nouvelle l’époque change.

Evaelle,  4ème A , 1er Octobre 2015.

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 20:03
Van Belle Anita, Les garçons, Les Filles

Titre: Les Filles
L'auteur: Van Belle Anita
Collection: Travelling
Genre : Nouvelles psychologiques

Titres de nouvelles: Eudoxia, Schubert, Milan, Vaporetto, En-fan-ce, Les Anguilles

Eudoxia : Le héros est un garçon qui passe une journée avec son amie qui s'appelle Eudoxia. Elle a une moto et ils font de la moto ensemble.
Schubert: Le héros est un garçon qui s'appelle Alba qui se rencontre que sa sœur change et devient une femme.
Milan : L'histoire se passe en Texas où une fille curieuse veut explorer le monde.
Vaporetto: Rialto un garçon, aime son amie Louria mais Louria n'est pas intéressée, il est troublé. Louria est insolente quand Rialto essaye de son mieux d'être avec elle.
En-fan-ce: (je ne comprends pas l'histoire)

Les anguilles: Un groupe de garçons va faire du camping, un de ces garçons qui s'appelle Cesare tombe amoureux d'une fille qui s'appelle Giuletta. Un soir ils ne retrouvent pas Giuletta, ils commencent de la chercher. Après des heures de recherche, ils la trouvent mais elle est piégée, Cesare ne comprend pas que s’ils l’aident, elle sera dans un pire état.

Rebekka, 4D, 1er octobre 2015

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 18:19

Auteurs : Anna Galvada, Dino Buzati, Julio Cortazar, Claude Bourgeyx, Fred Kassak, Pascal Mérigeau

Titre du recueil : Nouvelles à chute

Édition : Magnard

Collection : collège/LP

Titre des nouvelles du recueil : Happy Meal de Anna Gavalda, Pauvre petit garçon de Dino Buzati, Continuité des parcs de Julio Cortazar, Lucien de Claude Bourgeyx, Iceberg de Fred Kassak, Quand Angèle fut seule de Pascal Mérigeau

Happy Meal : L’histoire se passe dans un Mc Donald, au XXIe siècle. Les personnages principaux sont le narrateur et sa copine Valentine

Le narrateur aime beaucoup sa copine. Il aime être avec elle. Et n'aime pas les Mc Donald.

Valentine a 7ans elle adore les Mc Donald et elle aime regarder les gens.

Passage choisi : « Cette fille je l’aime. C’est la mienne, elle s'appelle Valentine et elle a 7ans.

Ce passage représente l'amour que le narrateur éprouve pour Valentine.

Avis sur cette nouvelle : Je ne l'ai pas vraiment aimée car le narrateur est toujours en train de dire qu'il la trouve belle, gentille etc. ...

Pauvre petit garçon : L'histoire se passe dans un parc, au XXIe siècle. Les personnages principaux s'appellent Dolfi et Madame Hitler.

Dolfi est plutôt pitoyable même maigrichon, souffreteux, blafard, presque vert il était timide, pleurnichard. Madame Hitler n'aimait pas son fils tel qu'il était.

Passage choisi: Un tumulte de cris se mêla aux échos ardents de la fanfare. Dolfi essaya de se relever mais les ennemis débouchèrent des buissons et le bombardèrent de balles pétries d'eau. (Ligne 138 à 142 page 26)

Je l’ai choisi car il représente bien le martyre qu'il est.

Avis sur cette nouvelle : La vie de Dolfi n'est pas très passionnante.

Continuité des parcs : L'histoire se passe dans un studio, au XXIe siècle. Les personnages principaux sont un homme et une femme.
L’homme a le visage griffé. L'homme et la femme s'aiment beaucoup.
« Puis vint l'homme, le visage griffé par les épines d'une branche. Admirablement, elle étanchait de ses baisers le sang des égratignures. Lui n'était pas venu pour répéter le cérémonial d'une passion clandestine. »
Je l'ai choisi car il représente l'amour entre l'homme et la femme.
Avis sur cette nouvelle : J’ai moyennement aimé cette nouvelle, je n'ai pas bien compris la fin.
Lucien : L'histoire se passe dans le ventre de la mère de Lucien, au XXIe siècle .

Le personnage principale et Lucien. Lucien est un bébé qui vient juste de naitre.

Passage : « C'est la fin » se dit-il. Il s'abandonna à la souffrance en fermant les yeux incapable de résister à ce flot qui le submergeait, l'entraînent loin des rivages familiers .Il n'avait plus la force de bouger. (Ligne 12à 15 page 39)

Je l'ai choisi par ce qu'il représente la souffrance comme la nouvelle.

Avis : J'ai trouvé cette nouvelle très courte et peu intéressante .

Iceberg : L'histoire se passe dans une villa, au XXIe siècle. Les principaux personnages sont Irène et Bernard, le narrateur. Bernard, le narrateur est timide et renfermé. Irène est la mère de Georges et elle l'aime passionnément.
Passage : Georges , mon chéri, sanglote - t'elle, mon ange, mon trésor , mon tout - petit . Elle le berce. Elle lui murmure des mots mystérieux, qu'il comprend et qui l'apaisent. Ils se sourient de nouveaux les voila ensemble. (Ligne 29à 273 page 54 et 55)
Je l'ai choisi par ce qu'il parle d'amour comme dans la nouvelle.
Avis : Cette nouvelle était un peu ennuyante parce que le narrateur parle tout le temps de sa copine

Quand Angèle fut seule : L'histoire se passe au XXIe s . Le personnage principal est Angèle. Angèle est une femme veuve, qui cache sa tristesse.

Passage : Bien sûr, tout n'avait pas marché comme elle l'aurait souhaité pendant toutes ces années ;mais tout de même , cela lui faisait drôle de se retrouver seule assise à la grande table en bois . (Ligne 1à 4 page 59)

Je l'ai choisi car il représente la solitude de cette nouvelle.

Avis :cette nouvelle est triste et un peu difficile à comprendre .

Dara, 4A, 1er octobre 2015

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 21:02
Brown, Frédric, Fantômes et farfouilles

Auteur : BROWN Frédric

Titre : Fantômes et farfouilles

L’édition est folio (SF)

genre : nouvelles fantastiques

titres des nouvelles : Vilain, Abominable, Voleur de Chats, Lettre Morte, Erreur Fatale, Barbe Luisante, Comme un Ours en Cage, Histoire de Pêcheur,

Vilain: L'histoire ne se passe pas en France ce n'est pas détaillé dans cette nouvelle, ainsi que l'époque. Les principaux personnages sont Walter Beauregard et "Le démon". Walter Beauregard était un coureur de jupons mais maintenant il est trop âgé, il a soixante-cinq ans. Le démon est une espèce de génie maléfique.

L'extrait que je vais vous présenter se trouve à la page 9."Pendant près de cinquante ans, Walter Beauregard avait été un coureur de jupons accompli et enthousiaste. Maintenant âgé de soixante-cinq ans, il risquait de perdre ses compétences et par là même sa carte de coureurs de jupons[... ]."J'ai choisi cet extrait car il représente bien pourquoi Walter Beauregard a fait appel au "démon".

Abominable: L'histoire se déroule à quelques centaines de kilomètres au nord de l'Everest, dans l'Himalaya. L'époque n'est pas mentionnée dans cette nouvelle. Les personnages principaux sont Sir Chauncey Atherton,il est courageux très doué avec les femmes et Lola Gabraldi, elle a tourné un film et d'après Sir Chauncey Atherton elle était très belle.

L'extrait que je vais vous présenter se trouve à la page 14. "Après son premier film elle avait choisi de se lancer, pour se reposer, dans un voyage aux Indes où elle avait rejoint un groupe d'alpinistes sur le point de tenter l'assaut du mont Oblimov. Le reste du groupe était revenu, sans, Lola."J'ai pris cet extrait car il montre clairement où Lola a disparu.

Voleur de chats: L'histoire se déroule à Midland City. L'époque n'est pas mentionnée dans cette nouvelle. Les personnages principaux sont le chef de la police de Midland City et "le voleur de chat"… Le chef de la police n'est pas tellement décrit dans cette nouvelle, on sait juste qu'il a deux teckels. Le voleur est fort dans ses cambriolages.

L'extrait que je vais vous présenter se trouve à la page 61."Ce cambrioleur était entré avec effraction dans dix-neuf maisons ou appartements en l'espace de quelques semaines. Chaque cambriolage paraissait monté avec soin, car il était impossible de voir une simple coïncidence dans le fait que dans les dix-neuf maisons il y avait un chat.» J'ai pris cet extrait car il montre bien à quel point le voleur de chat est rusé.

Erreur fatale:Dans cette nouvelle le lieu où se déroule l’histoire et l'époque ne sont pas mentionnés. Le personnage principal est M. Walter Baxter c'est un homme il est passionné de romans policiers depuis longtemps.

L'extrait que je vais vous présenter se trouve à la page 108. "La pince-monseigneur ouvrit une fenêtré sans difficulté et sans bruit. Il entra dans le salon. La porte donnant sur la chambre à coucher étant grande ouverte, mais comme aucun bruit n'en venait, il décida d'en finir d'abord avec la partie cambriolage de l'opération. Il savait où son oncle gardait son argent liquide, mais il tenait à donner l'impression que le cambrioleur l'avait longuement cherché."J'ai pris cet extrait car il montre que cette nouvelle est comique et que le personnage principal qui est M. Walter Baxter est étourdi car il a oublié de tuer son oncle.

Barbe luisante: Dans cette nouvelle on ne donne aucun indice sur l'époque et sur l'endroit. Les personnages principaux sont un Vénusien et une femme, le Vénusien a une force incroyable, une barbe bleue qu’il teint en roux et la femme, elle, est terrifiée de son marri. L'extrait que je vais vous présenter se situe à la page 125."Il y avait quelque chose de ... sinistre chez cet homme, dont la force était herculéenne; qui possédait des yeux de vautour et un regard pénétrant. Et puis il y avait ces rumeurs... bien sûr, il ne s'agissait que de rumeurs... au sujet d'autres épouses qu'il aurait eues et dont personne n'aurait été capable de dire ce qu'il était advenu. Et il y avait cette étrange histoire de placard dont il lui avait dit qu'elle ne devrait à aucun prix tenter de voir ce qu'il contenait." J'ai choisi cet extrait car il intrigue on a envie de connaître la suite.

Comme un ours en cage: L'histoire se passe au zoo et à la maternité, l'époque n'est pas précisée. Les personnages principaux sont Jonathan Quinby il était ni méchant ni rancunier mais il est inquiet dans l'histoire et sa femme. Ce texte donne aucun détail sur la femme de Jonathan l'extrait de cette nouvelle que j'ai choisie est à la page 146. "Il se promenait, tout seul et sans personne en vue, le long de l'allée où vivaient les ours. Ils voulaient voir les ours, mais ils étaient tous déjà rentrés dans la grotte qui leur servait d'abri pour la nuit. Et c'est alors que, se penchant un peu trop par-dessus le garde-fou, sa femme avait perdu l'équilibre et était tombée dans la fosse." J'ai choisi cet extrait car sans lui on ne peut pas comprendre la blague à la fin.

Histoire de pêcheur: L'histoire se passe entre Miami et cap COD, l'époque n'est pas précisée. Les personnages principaux sont Robert Palmer et une sirène. La sirène a des longs cheveux noirs et soyeux, elle a aussi les yeux bleu marine et peut deviner un trait du caractère de Robert c'est qu'il n'est pas malin.

J'ai choisi le passage 157. "Et ils attendirent, enlacés, jusqu'au moment où Robert se déshabilla vite et porta sa sirène jusqu'à l'eau, dans laquelle ils nagèrent côte à côte jusqu'à l'endroit où attendait le Grand Triton." J'ai choisi ce passage car on a envie de lire la suite de savoir ce qui va se passer.

Mon avis sur le livre: Très intéressant car on est surpris par la fin de chaque nouvelle. Ce livre est très amusant car il y a beaucoup d'humour et agréable à lire car la lecture est facile.

Maëva R, 4D, 30/09/2015

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 19:01
Higgins Clark, Mary, Le billet gagnant et deux autres nouvelles

Nom et prénom de l'auteur : Mary Higgins Clark.

Titre du recueil : Le billet gagnant et deux autres nouvelles.

Edition : Magnard.

Collection : Classiques & Contemporains.

Titre des nouvelles que contient ce recueil : Le billet gagnant, Meurtre à Cape Cod, Le cadavre dans le placard.

Présentation de la première nouvelle : Le billet gagnant

Cette histoire se déroule dans le New Jersey (Etats-Unis) au moment de Noël dans les années 70. Les principaux personnages sont Wilma et Ernie Bean, Loretta et Jimbo Potters, le barman Lou et Dorothy la soeur de Wilma.

Ernie Bean est gardien dans un centre commercial. Sa femme n'a pas de travail. Ils sont mariés depuis 40 ans. Il la trouve toujours aussi belle.

Loretta est une ancienne danseuse et son mari Jimbo est camionneur et très fort ! Il est aussi très jaloux. Quand il part, il autorise sa femme à sortir seulement dans le bar de Lou qui est son cousin.

Au moment de Noël Wilma est partie chez sa sœur passer quelques jours. Ernie découvre qu'ils viennent de gagner 2 millions de dollars à la loterie. Fou de joie, il préfère attendre que sa femme revienne pour lui annoncer la bonne nouvelle. Mais il va se faire voler le billet gagnant.

Extrait choisi : Page 31 a 32 ligne 557 à 581.

"Ernie, Wilma. Quel plaisir ! Entrez prendre un verre pour fêter Noël.

- Nous prendrons un verre plus tard. Et ce sera pour la restitution du billet de loterie à ses vrais propriétaires. Comment vont tes piqûres de sumac, Loretta?

- Oh, ça commence à passer. Wilma, je n'aime pas beaucoup le ton de ta voix.

-Tant pis pour toi." Wilma passa devant le canapé recouvert d'un tissu à carreaux noirs et rouges, s'approcha de la fenêtre et écarta le store. "Tiens, tiens. Quelle surprise ! Voilà le grand Jimbo en personne. J'imagine que deux tourtereaux comme vous vont avoir envie de se peloter tranquillement. Il va être furieux quand je vais lui dire que je t'attaque en justice parce que tu tournes autour de mon mari.

- Parce que quoi?" Le rouge à lèvres violet de Loretta parut virer au brun tandis que son visage devenait d'une blancheur livide.

"Tu m'as très bien entendue. Et j'en ai la preuve. Ernie, ôte ta chemise. Montre tes boutons à cette voleuse de maris !

- Des boutons ? gémit Loretta.

Des piqûres de sumac, exactement comme les tiennes.

L'inflammation est contagieuse et tu la lui as refilée en glissant ta main sous sa chemise pour prendre le billet. Vas-y. Nie. Essaie de raconter à Jimbo que tu étais seulement en train de flirter avec Ernie."

J'ai choisi cet extrait car à cet instant, Ernie et Wilma vont récupérer leur billet gagnant. Ce passage est drôle, Wilma menace Loretta de révéler à Jimbo qu'elle à flirté avec Ernie pour lui voler le billet gagnant. Et Loretta panique.

Présentation de la deuxième nouvelle : Meurtre à Cape Cod

Cette nouvelle se passe à Cape Cod dans le Massachusetts aux Etats-Unis au mois d'août dans les années 70. Les principaux personages sont Alvirah et Willy Meehan, Cynthia Lathem, Lilian Richards, Ned Creighton, Jeff Knight.

Alvirah et Willy ont gagné 40 millions de dollars à la loterie 2 ans auparavant.

Alvirah était femme de ménage. Elle est rousse et assez forte. Willy était plombier et est aussi bien portant. Ils sont mariés depuis 40 ans. A présent ils n'ont plus besoin de travailler. Alvirah écrit parfois des articles pour le magazine Globe.

Cynthia Lathem est leur jeune voisine. Elle est très maigre et ne semble pas en bonne santé. Elle sort de prison car elle est accusée d'avoir tué sont beau père, Stuart Richards 12 ans auparavant.

Lilian Richards est la demi-soeur de Cynthia Lathem. Ned Creighton est un ami de Lilian.

Jeff Knight est journaliste. C'est un ami de Cynthia.

Extrait choisi : Page 88 ligne 1316 à 1324.

Dans le bureau de feu Stuart Richards, Alvirah connut son heure de gloire. Pointant le doigt vers Ned, de son ton le plus vibrant, elle déclara : " il m'a menacée d'un pistolet. Il a tourné le robinet de gaz, m'a heurté la tête contre la cheminée. Et il m'a dit que Lilian Richards l'avait payé trois millions de dollars pour faire accuser Cynthia de meurtre".

Cynthia regarda sa demi-sœur. " Et à moins que les piles de l'appareil d'Alvirah ne soient mortes, je les ai enregistrés tous les deux en train d'avouer qu'ils sont coupables."

J'ai choisi ce passage car à ce moment la vérité éclate. L'innocence de Cynthia est prouvée.

Présentation de la troisième nouvelle : Le cadavre dans le placard

L'histoire racontée dans cette dernière nouvelle a lieu à New York, un été, au mois d'août. Les principaux personnages sont toujours Alvirah et Willy Meehan comme dans l'épisode précédent.

Cette fois en rentrant chez eux, dans leur appartement de Central Park South, Alvirah Meehan va découvrir un cadavre dans le placard de sa chambre.

Les autres personnages sont: Brian Mac Cormack, le neveu des Meehan, Carlton Rumson, un célèbre producteur de broadway, sa femme Victoria, une ancienne actrice et Emmy, une amie de Brian. L'inspecteur Rooney est le policier chargé de l'enquête. La victime est Fiona Winters, une actrice dont Brian était amoureux.

Extrait choisi : page 102- 103. Ligne 288 à 303

Les bras chargés de vêtements, elle ouvrit la porte de la penderie, regarda par terre et poussa un hurlement. Étendu sur la moquette entre les rangées de chaussures de luxe extra-larges d'Alvirah, les yeux fixes, un halo blond de cheveux frisés auréolant son visage, la langue pointant légèrement, l'embrasse manquante du rideau autour du cou, gisait le corps d'une mince jeune femme.

"Jésus, Marie, Joseph, gémit Alvirah en lâchant d'un coup tous ses vêtements.

- Que se passe-t-il, chérie? demanda Willy en se précipitant à son côté. Oh, mon Dieu ! souffla-t-il à son tour. Qui est-ce?

- C'est... C'est... tu sais bien. L'actrice. Celle qui jouait dans la pièce de Brian. Cette fille dont Brian est amoureux fou."

Alvirah ferma les yeux de toutes ses forces, cherchant à se libérer du regard vitreux du cadavre couché à ses pieds."Fiona. C'est son nom. Fiona Winters."

J'ai sélectionné cet extrait parce que ce moment du récit est l'élément perturbateur de l'histoire.

Après ce passage, j'ai eu envie de continuer la lecture pour découvrir qui était le coupable de ce meurtre.

Mon avis sur le livre : J'ai apprécié de lire ces histoires car les trois nouvelles étaient pleines de rebondissements. Les personnages étaient assez drôles à certains moments.

Coralie R 4e D le 30/09/2015

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 18:33
Collectif, Nouvelles fantastiques

Nom et prénom des auteurs : Poe Edgar, Maupassant Guy, Gautier Théophile, Gogol Nicolas

Titre : Nouvelles Fantastiques

Edition et Collection : Magnard Classiques et Contemporains

Titre des nouvelles : Le Cœur révélateur, Deux Acteurs pour un rôle, La Nuit, La Perspective Nevski

Présentation des œuvres

Le Cœur révélateur, écrit par Edgar Poe.

L’histoire se passe dans une maison. (Du vieil homme), elle se déroule environ au 20ème siècle. Les principaux personnages principaux sont :Le narrateur et le vieil homme.

  • Le narrateur est nerveux, c’est le héros et le serviteur du vieil homme.
  • Le vieil homme a un œil de verre.

« Je l’ouvrais juste pour qu’un filet imperceptible de lumière tombât sur l’œil de vautour. Et cela, je l’ai fait pendant sept longues nuits, - chaque nuit juste à minuit ; - mais je trouvai toujours l’œil fermé ; - et ainsi il me fut impossible d’accomplir l’œuvre ; car ce n’était pas le vieil homme qui me vexait, mais son mauvais œil. » Ligne 38 à 43.

J’ai choisi ce passage car le narrateur est énervé de voir l’œil du vieil homme.

Deux Acteurs pour un rôle, de Théophile Gautier.

L’histoire se passe dans le château impérial de Vienne. Elle se déroule environ à la Renaissance.

Les personnages principaux sont : Henrich, comédien de théâtre, il joue le personnage du Diable. Il est amoureux de Katy.

Katy : jeune femme, amoureuse d’Henrich.

Le Diable : homme à l’aspect intriguant, bizarre et terrifiant.

« Seul, un homme assis à la table voisine ne paraissait pas prendre part à l’enthousiasme général ; la tête reversée en arrière, il tambourinait distraitement, avec ses doigts, sur le fond de son chapeau, une marche militaire, et, de temps en temps, il poussait une espèce de humph! Singulièrement dubitatif.

L’aspect de cet homme était des plus bizarres, quoiqu’il fût mis comme un honnête bourgeois de Vienne, jouissant d’une fortune raisonnable ; ses yeux gris se nuançaient de teintes vertes et lançaient des lueurs phosphoriques comme celles des chats. » ligne 68 à 78.

J’ai choisi ce passage car on voit l’aspect du Diable.

La Nuit

L’auteur de l’histoire est Maupassant. L’histoire se passe dehors, elle se déroule au 19ème siècle.

Le personnage principal est le narrateur. Il aime la nuit et éprouve du dégout pour le jour.

« Tout était clair dans l’air léger, depuis les planètes jusqu’aux becs de gaz. Tant de feux brillaient là-haut et dans la ville que les ténèbres en semblaient lumineuses. Les nuits luisantes sont plus joyeuses que les grands jours de soleil. »

La Perspective Nevski, de Gogol.

L’histoire se passe à Saint-Pétersbourg dans la Perspective Nevski. (C’est une avenue).L’histoire se déroule au 19ème siècle.

Les personnages principaux sont : Pirogov : un lieutenant et Piskariov : un peintre naïf.

« Mais trois heures sonnent : l’exposition s’achève, la foule se disperse. Changement complet. Le printemps s’empare soudain de la perspective Nevski qui se couvre de fonctionnaires en uniformes verts. Des conseillers titulaires, auliques et autres, chez eux, mort de faim. » Ligne 166 à 170.

J’ai choisi ce passage car on voit que la Perspective Nevski change d’aspect en fonction des moments de la journée.

Avis sur le livre

J’ai bien aimé les deux premières histoires mais pas les autres car j’aime bien le suspense et l’action.

Thibault G. 4ème D, le 30/09/2015

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 10:12

Anima, Bestiae verae, felis sylvestris catus carthiusianorum, passer domesticus, canis lupus familiaris inauratus investigator... du titre aux sous-titres et aux titres de chapitres, Wajdi Mouawad égrenne les mots latins.

Du premier au dernier chapitre, il multiplie aussi les narrateurs : chat, colombe, singe, araignée, chien, corbeau ou rat ... à chaque chapitre il nous faut comprendre selon quel point de vue nous découvrirons l'histoire.

Cette histoire est celle de Wahhch Debch dont le nom est chargé d'un sens qu'il mettra, comme le lecteur, environ 400 pages à découvrir, une histoire qui l'entraîne du Québec aux réserves indiennes d'Amérique, d'Arizona au Colorado... mais toujours plus près de Sabra et Chatila, de l'innommable.

C'est un itinéraire jalonné par des épisodes d'une violence inouïe dont l'unité n'apparaît que lors des derniers chapitres.

C'est aussi en arrivant à ces derniers chapitres de ce gros roman de 494 pages que j'ai compris que les mots latins, les animaux narrateurs, ne sont pas du tout, du tout des caprices de romancier pour se singulariser : Cette histoire ou Histoire a ôté à l'homme toute humanité, la langue même a perdu son sens. "Perdre son âme" c'était même l'objectif pour certains ! alors ce titre_comme la photo en première de couverture_ Anima ressemble à la quête désespérée d'une âme perdue, la voix des narrateurs animaux est comme le souvenir d'une humanité égarée dont paradoxalement les animaux seraient plus détenteurs que nous.

Bref, un très grand roman, d'une violence et d'une puissance qu'il faut être prêt à affronter. Et pour finir, comme je voudrais croire que tout cela est pure imagination !

Je ne résiste pas au désir de revenir sur l'épilogue :

"J'ai vérifié sur une carte. Je les ai imaginés tous les trois monter encore plus haut, pour arriver à Inuvik, attendre la glaciation, avant de poursuivre le long des chenaux gelés, vers Tuktoyaktuk, dans la baie de Kugmallit, ouverte sur la mer de Beaufort et le grand océan Arctique. Que jetteront-ils dans le tumulte des vagues ? Que voudront-ils confier aux abysses ? Quelle douleur ? Quel chagrin ? Il existe, tout au fond des mers,des poissons monstrueux doués de parole, gardiens d'une langue ancienne, oubliée, parlée jadis par les humains et par les bêtes aux rivages des paradis perdus.[...] Nous réapprendrions à parler. Nous inventerions des mots nouveaux Wahhch retrouverait son nom. Tout ne serait pas perdu."

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2015 2 29 /09 /septembre /2015 18:10
Detambel, Régine, Des petits riens au goût de citron

Nom de l'auteur: Régine Detambel

Titre du recueil : Des petits riens au goût de citron

Édition : Thierry magnier

Collection : nouvelles

Titres des nouvelles que contient ce recueil :

-des petits riens au goût de citron

-Angelo

-une île flottante

-SMS

-entre chien et loup

-les chaussures blanches

-l'homme de sa vie

-un nombre utile aux sages

-nuages

-la lumière du jour

-voleur de paille

-ciels

Voici deux nouvelles

présentation des petits riens au goût de citron :

L’histoire se passe dans un salon

Époque: contemporaine

Les personnages principaux sont: Magali et une dame

Magali est bavarde. La dame est joyeuse

Voici un passage « Elle demande à maman un citron pressé, sans sucre. » Je choisis ce passage car c’est le moment où elle a une envie de citron comme dit le titre. Page 10

présentation de Angelo:

L’histoire ce passe dans un hôpital.

Époque : contemporaine

Les personnages principaux sont: Éva, l’arrière-grand-mère d 'Éva(Jeanne) et Angelo.

Eva est timide. Jeanne est bavarde et rêveuse. Angelo est heureux

Voici un passage « Passe un aide-soignant qui pousse un chariot:-chaud devant ,que j'aille pas te faire tomber de la soupe brûlante sur les cuisses ! Papote, chaud devant. »

J'ai choisi ce passage car c’est le moment où elle rencontre Angelo . Page 25

J'ai bien aimé ce livre car il nous montre plusieurs aspects de la vie .

Océane G. 4D 28 /09/2015

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2015 2 29 /09 /septembre /2015 17:33

Nom puis prénom de l’auteur : Karle Vincent

Titre du recueil : Un clandestin au Paradis.

Edition : Acte Sud Junior.

Collection : D’une seule voix.

Titre de la nouvelle que contient ce recueil : Un clandestin au Paradis.

Présentation de la nouvelle : L’histoire se passe dans un quartier paisible, Paradis, en France à notre époque.

Les personnages principaux sont Zaher et Matéo. Zaher est Afghan. Il vient d’Afghanistan, il fuit la guerre avec sa famille. Il est lycéen et assez timide. Il apprend vite à parler français et d’autres

langues. Matéo est français et lycéen. Il fume sans que ses parents le sachent. Il adore prendre des photos sans intérêt. Son père est policier et sa mère est professeur.

Extrait représentatif : « Quand j’ai réussi à avoir des nouvelles de Zaher, il était trop tard.

Ils les ont ramenés chez eux. Ils ont réveillé son père et ils l’ont arrêté. Il était endormi, il travaille la nuit et il dort le jour. C’était Zaher qui traduisait ce que disaient les flics. Puis sa mère est rentrée et ils les ont emmenés tous les quatre. On les a enfermés pour la nuit dans un centre de rétention, et on les a expulsés le lendemain matin vers l’Afghanistan.(Page 64)

J’ai choisi ce passage car c’est injuste d’expulser des gens alors qu’ils avaient fait une demande d’asile.

Mon avis sur ce livre : J’ai trouvé ce livre intéressant car il raconte la vraie vie. Il est enrichissant car il montre comment les personnes étrangères sont expulsées.

Noémie C, 4D, 27/09/15

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : LIRELIRE
  • : Ce blog est destiné à recevoir et à diffuser vos avis de lecteurs à propos des livres que vous avez choisis (élire) et lus (lire)
  • Contact

licence et trace carbone

Lirelire   Josiane Bicrel est mis à disposition selon les termes de la licence creativecommons by-nc-sa/4.0

Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions 

Lirelire est neutre en carbone.

 

Rechercher

Classement Alphabétique Des Auteurs