Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 17:43

Nom de l’œuvre : « De jour en jour : Les brûlures du jour »lES-BRULURES.gif

Auteur : Hubert Ben Kemoun

Editeur : Nathan Poche®

Personnages : Romain (personnage principal ), Sabine et Jean Corrèze

Epoque : Notre époque ( 21ème siècle ) 

Romain est un jeune collégien, il fait partie d’une troupe de théâtre menée par le célèbre réalisateur Jean Corrèze. Celui-ci a effectué une sélection pour recruter de jeunes comédiens dans le collège de Romain, qui a été choisi.

Un jour, alors qu’il allait à sa répétition habituelle en vélo, Romain se fait renverser par un scooter. Il tombe à terre et se blesse. Son agresseur revient sur ses pas non pas pour s’excuser mais pour « l’achever » ! Son agresseur lui vole son vélo et son lecteur de cassettes où il écoutait en boucle le texte de sa pièce :  Le Cid,  de Corneille. Il arrive donc en retard à la répétition. Dans le spectacle,  il joue le premier personnage masculin, Rodrigue, qui est fou amoureux de Chimène. Chimène est jouée par Sabine, une amie du collège de Romain.

Max, le petit ami de Sabine est jaloux de la relation entre Romain et Sabine alors il vient à la répétition vérifier si l’amour théâtral de Rodrigue et Chimène ne se poursuivrait pas en Romain et Sabine.

 

Sauf qu’un autre drame arrive ! Stéphanie, une femme folle amoureuse de Jean Corrèze s’est fait rejeter par son amant. Du coup, elle décide de prendre en otage les comédiens de la troupe dont Sabine, Romain et ……Max qui était présent dans la salle ! Stéphanie et Max ont bien un point commun,  ils sont tous deux sous la prise des brûlures de la jalousie …

Dylan, 4C

Partager cet article

Repost0
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 00:04

Titre : LES COLOMBES DU ROI SOLEIL- Les comédiennes de Monsieur Racine

Auteur : Anne-Marie DESPLAT-DUC

Edition : Flammarionles-comedienness.jpg

Genre : roman

Le livre raconte l’histoire des jeunes Colombes du roi Soleil qui vivent à la maison Royale de Saint –Louis. Un jour les jeunes filles doivent faire une représentation d’une pièce théâtrale de Racine devant le Roi. Le but des Colombes est de se faire remarquer par sa Majesté.

   J’ai appris que la vie à la maison de Saint-Louis n’était pas toujours facile, il fait froid, les murs sont très humides ce qui favorise l’apparition des maladies : « les murs des bâtiments suintent d’humidité. Le salpêtre qui tache les murs et l’air putride favorisent l’éclosion de toutes sortes de maladies. »

  J’ai appris que si les jeunes filles tombaient malades à la maison de Saint-Louis, elles n’étaient pas forcément soignées et elles pouvaient en mourir : « c’est (l’infirmerie) est un lieu de mort effrayant. D’ailleurs Françoise de Saint-Martin et Catherine de Montmorant y sont mortes l’hiver dernier. » (p.47)

Je représenterais le livre avec les mots suivants : demoiselles, théâtre, règlement, secrets et religion.

Demoiselles, car c’est l’histoire de jeunes filles et non de garçons même si parfois elles parlent de jeunes hommes qu’elles apprécient.

Théâtre, car il est question de théâtre tout au long du roman.

Règlement, car les Colombes sont soumises à un règlement très strict et si elles l’enfreignent, elles sont sanctionnées. Elles n’ont pas le droit de parler, d’exprimer des sentiments d’amitié avec les autres et bien sûr de parler ou de penser à un garçon.

Secrets, car les quatre amies, Charlotte, Hortense, Isabeau et Louise, se racontent quelques secrets le soir dans leurs lits, or ils sont bien défendus.

Religion, car elle est très présente et le catholicisme leur est enseigné, elles participent aux messes tous les jours. Certaines sont converties si elles ne l’étaient pas, et elles n’ont pas le droit de pratiquer une religion autre que celle qui est imposée.

Si je devais décider de publier ce livre, je pense que je dirais oui.

OUI , car c’est un livre très intéressant ; en effet on y découvre le quotidien des jeunes filles comme par exemple le fait qu’elles prient tous les jours, qu’elles répètent leurs rôles et qu’elles ne voient seulement leur famille que quatre fois par an. De plus, le suspense est présent ; on veut savoir qui va être choisie par monsieur Racine et qui va réussir à bien interpréter son rôle dans la pièce. Et surtout, on veut savoir qui va attirer l’attention du roi. L’élue aura peut-être la chance d’être présentée à une personne de la cour, de se marier, et ainsi de commencer une nouvelle vie plus confortable financièrement.

 

02 /12 /13 Marie R. 4C 

Partager cet article

Repost0
10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 23:47

Titre : Les orangers de Versailles                 

Auteur : Annie Pietri

Edition : Bayard  jeunesse

Genre : Roman historiqueLes-orangers-de-Versailles--T1----Annie-Pietri.jpg

Quel est le sujet de ce livre ?  

Le sujet de ce livre est une enquête que Marion (fille d’un des nombreux jardiniers de Versailles, servante de la Marquise, madame de Montespan) effectue sur un complot qui se trame dans le dos de la reine et son fils. L’auteur de ce complot est malheureusement la marquise qui veut reprendre sa place de reine et de l’épouse du Roi Soleil.

Qu’est ce que tu as appris en lisant ce livre ?

J’ai appris sur les modes de vie à Versailles, l’intérieur des grands bâtiments de Versailles  (p.8)  «  Mais pour l’avoir aperçue dans le parc, lors des promenades du roi […]  d’ailleurs, tout ce qui l’entourait respirait la majesté : les miroirs de Venise, l’or des boiseries, les tentures raffinées, les tapis soyeux venus d’Orient, les cristaux des lustres émiettant les reflets dorés de l’éclats des bougies… » J’ai aussi appris la vie d’une servante, (p. 122)  Marion à son amie : « Pour le roi et son entourage nous sommes transparents, aveugles et sourds ils nous considèrent comme des murs. ».

S’il fallait représenter ce livre à partir de cinq mots, quel seraient ces mots ?

Mes cinq mots seraient :

Royauté car l’histoire se passe à Versailles, chez une marquise, et on parle aussi du roi Louis XIV.

Servante car l’héroïne de l’histoire est une servante.

Enquête car un complot se trame dans le dos de la reine et que Marion mène son enquête.

Orangers car Marion se confie aux arbres de Versailles, qui sont des orangers, quand elle a besoin de réconfort. Son père en cultive.

Versailles car l’histoire se passe à Versailles et on y découvre la cour et ses jardins.

Si tu pouvais décider de publier ou non le livre, que déciderais-tu ?

Je déciderais de le publier car ce livre m’a vraiment plu car il y a beaucoup de suspense et il donne envie de continuer à lire plus loin. Il est bien écrit et les phrases sont recherchées et faciles à comprendre.

 

Ce livre apprend également beaucoup de choses donc instruit en même temps. Je le publierais car il est attirant par sa couverture, par la taille de l’écriture qui était assez grosse donc plus facile à lire et moins lassante (même si le livre était bien.) 

Chloé, 4C, décembre 2013

ligne separateur

Titre : Les orangers de Versailles

Auteur : Annie Pietri

Edition : Bayard Jeunesse

Genre : Roman

Sujet de ce livre : Marion, fille d’un jardinier de Versailles, est choisie pour entrer au service De la marquise de Montespan. Capricieuse et exigeante, la marquise est difficile à satisfaire. Grâce à son don, Marion est capable de créer des parfums qui plaisent à la marquise. Mais, bientôt, Marion découvre que la marquise a préparé un terrible complot contre la reine.

Ce que j’ai appris sur le XVIIème siècle : j’ai appris que les rois et reines raffolaient de promenades et de goûters (page 127 «  La promenade avait bel et bien commencé »)

Et j’ai découvert qu’à l’époque, quand deux personnes appartenant à une maison voulaient se marier, elles devaient demander au maître ou à la maîtresse de la maison si elles pouvaient se marier  (page 173 «  Martin et moi voulions nous marier. Il en a fait la demande, comme il se doit, mais elle a refusée »)

Les 5 mots qui me semblent représentatifs du livre sont  :

Émouvant car à la fin on apprend des choses tristes.

 Suspense car au fur et à mesure que l’on lit on sent le suspense monter.

Aventure parce que Marion réussit à s’introduire sans qu’on ne la voie dans les appartements de la Montespan.

Étonnant parce que je n’ai jamais vu un don tel que celui de l’héroïne.

Intrigant car on ne pense pas tout de suite que la marquise est capable de vouloir tuer la reine pour que Louis XIV l’épouse.

Si je pouvais décider de publier ou non ce livre , je choisirais de le publier car il regroupe tout ce que je cherche dans un livre : émotion, suspense, un peu d’aventure et intrigue.

 

Mais je choisirais de le publier surtout parce que, pour que j’aime un livre comme celui-ci, il faut que l’histoire soit accrocheuse dès le début sinon je mets du temps à le lire.

 

Marion 4eme C, décembre 2013

Partager cet article

Repost0
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 20:35

Titre : Molière

Auteurs : Brigitte LABBÉ – Michel PUECHMOLIERE.gif

Edition : De vie en vie

Genre : biographie

 Quel est le sujet de ce livre ?

Ce livre raconte la vie de Molière depuis le moment où il annonce officiellement qu’il ne prendra pas la succession de son père comme tapissier du roi mais qu’il souhaite faire du théâtre jusqu’à sa mort en 1673. Avant de devenir célèbre, Molière a rencontré beaucoup de difficultés.

 Qu’est-ce que vous avez appris en lisant ce livre sur Molière ou sur le théâtre ?

Ø J’ai appris que Molière est courageux car il a fait faillite avec son premier théâtre à cause d’une mauvaise gestion. Il a été emprisonné. Après sa libération, il a sillonné les routes de France pendant 13 ans pour vivre sa passion. « S’éloigner de Paris, d’accord, mais s’éloigner de la scène, pas question. Tous ses ennuis ne l’ont pas découragé du métier d’acteur, au contraire … » Pages 12 et 13

Ø J’ai appris que Molière doit faire face aux représentants de l’Eglise car ils veulent censurer ces pièces comme « Tartuffe ». « Cette fois, ce n’est plus acceptable. C’est carrément intolérable. Les hauts représentants de l’Église et la reine mère exigent que Louis XIV interdise les représentations de Tartuffe. Cette pièce insulte la religion. Molière est devenu le diable. Le parti dévot harcèle le roi, qui est obligé de céder » Pages 31 et 32

Ø J’ai appris que Molière a inventé des personnages pour ridiculiser les pères, les maris, les médecins, les nobles, les prêtres … « Monsieur Jourdain, un marchand, bourgeois, a honte d’être né bourgeois. Il veut à tout prix devenir un noble, un gentilhomme. Parler comme les nobles, penser comme les nobles, danser, chanter, manier l’épée, s’habiller comme les nobles … » Page 48

Ø J’ai appris que Molière a reçu le soutien du roi Louis XIV qui lui évite d’avoir des ennuis avec les gens ridiculisés par les pièces de théâtre. « En 1669, Louis XIV autorise Tartuffe. Voilà un signe qui ne trompe pas : en deux ans, Louis XIV a terriblement consolidé son pouvoir et affaibli celui de l’Église. Le roi est tout puissant et ne craint plus personne.» Page 47

Ø J’ai aussi appris que le théâtre au 17ème siècle était très populaire. « Ce vendredi 5 août 1667, la caisse du théâtre du Palais-Royal ferme plus tôt que d’habitude, toutes les places se sont vendues en quelques heures ». Page 41

 S’il fallait représenter ce livre à partir de cinq mots, quels seraient ces mots ?

Ø instructif : On apprend beaucoup sur la vie de Molière.

Ø drôle : Les résumés de certaines pièces de théâtre comme par exemple les Précieuses ridicules, sont comiques.

Ø court : le livre ne comporte que 58 pages.

Ø synthétique : le livre résume la vie de Molière de sa jeunesse à sa mort.

Ø facile à lire : le vocabulaire utilisé est simple et les sous-titres aident la lecture.

 

Si tu pouvais décider de publier ou non ce livre, que déciderais-tu ?

Je déciderais de publier ce livre car il permet aux adolescents de connaître la vie de Molière de façon simple et agréable. Ce livre est adapté pour les jeunes car les auteurs utilisent un vocabulaire simple, avec des illustrations et des sous-titres.

Les auteurs racontent clairement les difficultés de Molière, sa réussite, les gens qui le soutenaient, ses détracteurs. Ce livre est très enrichissant et il donne envie de lire les autres livres de la même collection sur des personnages célèbres comme Martin Luther King, Coluche, Mozart ou Van Gogh.

02 décembre 2013, Marc-Antoine 4ème C

Partager cet article

Repost0
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 20:00

Titre : Coups de théâtre

Auteur : Christian Grenier

Edition : RageotCoups-de-theatre.jpg

Genre : Roman Policier Jeunesse

Le sujet du livre est le théâtre. L’histoire se passe lors d’une représentation de théâtre, lors du lever de rideau le corps de Mathilda est découvert avec un couteau dans le dos. Au début, tout le monde croit que cela commence comme ça mais elle a belle et bien été assassinée. Pourtant Mathilda était au milieu de la scène donc sauf si le tueur sait voler, le meurtre est impossible. Le lieutenant Germain (ou Germain Germain Germain comme on l’appelle) aidé de Marie Laure Giselle (appelée Logicielle à cause de sa passion pour l’informatique) vont interroger metteur en scène,  perchiste, machiniste… Jusqu'à trouver le meurtrier pour le lever de rideau.

 J’ai appris les métiers de chacune des personnes du théâtre.

  - Haletant car tout le long du livre on apprend de plus en plus de choses sur le passé des comédiens.

- Long car il y a quelques longueurs.

- Innovant car ce thème n’est pas beaucoup utilisé par les écrivains.

 - Choquant car la fin est choquante

- Bon car dans l’ensemble le livre est bon malgré quelques longueurs.

 Si je devais publier ce livre je le ferais passer à la pub de la télé pour donner envie aux gens de l’acheter. Je le mettrais dans toutes les grandes librairies et je serais là pour le faire dédicacer.

                                                                                                                                  Nicolas C. 4A      

utlign1


Titre : Coups de théâtre.                                             

Auteur : CHRISTIAN GRENIER.

Edition : Rageot.

Genre : « Coups de théâtre », est un roman policier.

« Coups de théâtre » raconte l’histoire de Germain, inspecteur de police, et de la jeune Laure-Gisélle dite « logicielle », tous les deux enquêtent sur le meurtre de Matilda une actrice travaillant dans le fameux  « théâtre du crime » tuée en direct d’un coup de couteau.

 

Ce livre m’a donné quelques informations sur l’organisation du théâtre, par exemple on apprend que dans le théâtre, il y à le côté jardin qui se situe à gauche de la scène, et le côté cour à droite (p.53).

Les mots représentatifs de ce roman sont, à mes yeux le suspense (il y a beaucoup de retournements de situation), la pression, du dialogue, de l’intrigue.

J’accepterais de publier ce livre, il y a vraiment beaucoup de suspense, on se plonge facilement dans l’histoire, le héros est  attachant du fait qu’il est  mystérieux, on a l’impression que Germain est le seul personnage doué de logique.

Le narrateur nous laisse le temps d’essayer de deviner qui est le meurtrier et pendant toute la lecture, on se pose la question : comment se passera le dénouement ?  « Coups De Théâtre » est un livre que je recommande aux amateurs de romans policiers.

Maxime 4C, 19/12/2013        

Partager cet article

Repost0
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 19:39

Titre: Les Théâtres du Monde

Auteur : Gallimard Jeunesse

Edition : Les Racines du Savoir

theatres.gifGenre : Documentaire

Sujet : Le livre explique les différents types de théâtres dans le monde et leurs caractéristiques, les genres de pièces de théâtre, les origines et les premières pièces de théâtre, les comédiens très connus, leurs costumes et la composition de l’Opéra Garnier de Paris.

J’ai appris beaucoup sur la composition de l’Opéra Garnier de Paris et sur les masques de chaque comédien. 

-Livre page 24 :"11000 mètres carrés de superficie, 7000 marches, 7 millions de kilos de fer et de fonte ! L’opéra Garnier de Paris est le plus vaste du monde. "Trop d'or, trop d'or" s'écriaient les journaux à l'époque de son inauguration."  J’ai appris à partir de cet extrait que L'Opéra de Paris est le plus vaste du monde et qu’il est très luxueux.

-Livre page 3 : "Les masques. Tous les exécutants chœurs et acteurs, sont masqués. Faits de chiffons plâtrés coloriés, les masques sont souvent prolongés par des perruques .Chaque masque correspond à son type de personnage. " J’ai appris que chaque masque correspond à un caractère unique.

Les cinq mots qui me semblent représentatifs :

-Intéressant: Je trouve que la description de chaque image soit complète et détaillée.

-Gai: Je trouve que ce livre est composé de plein de couleurs vives et de nombreuses illustrations.

-Riche : Je trouve que la description est complète.

-Coloré : L'utilisation des couleurs a rendu la lecture plus agréable.

-Etudié : Jai vérifié ce qui est écrit, et que qui est écrit est vrai.

Je publierais ce livre car je le trouve très intéressant grâce au fait que son niveau de lecture n’est pas trop dur et que les illustrations aident beaucoup à comprendre le texte. Les illustrations forment un ensemble très homogène avec le texte, la difficulté du texte est donc atténuée et s’ouvre  á de lecteurs jeunes.

Je trouve aussi que le fait que le livre soit  coloré donne beaucoup plus envie de le lire car pour certains jeunes, lire c’est très ennuyeux alors je trouve que la couleur c’est plus gai et ça donne plus envie de lire, personnellement ça me donne plus envie de lire.

                                                                                                      Phillip 4A décembre 2013

 

 

Partager cet article

Repost0
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 19:09

Titre : Les Colombes Du Roi-Soleil, Eléonore et l’alchimiste.

Auteur : Anne-Marie DESPLAT-DUC.

Edition : Flammarion 2007.

eleonore-alchimiste.jpg

 Genre : Roman

Eléonore d’Aubeterre, est la seule de ses cinq sœurs : Joséphine, Marie, Gilberte, et Antoinette, à avoir été acceptée dans une maison Royale d’Education. Eléonore aimerait que celles-ci soient à ses cotés, mais elles ne peuvent pas, à cause d’un revers de fortune.

Alors qu’Eléonore jouait dans une pièce de théâtre, elle fut remarquée par un baron, veuf, sans enfant, nommée Georges von Watzdort de Saxe en France, il lui demanda de l’épouser et en échange il s’engageait  à doter ses sœurs. Eléonore accepta, et partit en Saxe avec le baron. Arrivée, elle fit la connaissance de Johann, un jeune alchimiste qui voulait à tout prix savoir le secret de la transmutation du plomb en or (la pierre Philosophale).

Elle décida alors de l’aider à réaliser son rêve et partit à l’aventure avec Johann.

 «  –Et vous, monsieur, qui êtes-vous ? – Johann Böttger, le neveu de Georges. Mes parents sont morts du choléra voici cinq ans et, depuis, mon oncle m’héberge généreusement. Enfin… généreusement est peut-être exagéré… car figurez-vous que j’ai fait des études d’alchimie et que je suis à la recherche de la Pierre Philosophale. – La Pierre Philosophale? … - Oui, c’est elle qui permet la transmutation de n’importe quel vil métal en or. » (p.60 ; l.13 à l.23)

Ce passage est important car, c’est là où Eléonore rencontre Johann (l’alchimiste) et se présente, et lui parle de ses recherches. C’est aussi car dans le titre, il y a marqué « Eléonore et l’alchimiste »

 Les cinq mots pour représenter ce livre seraient :

  Aventure : car elle part à l’aventure avec Johann.

- Amour : car Eléonore tombe amoureuse de Johann.

- Pierre Philosophale : car c’est ce qu’ils recherchent.

- Ancien : car ce livre représente les années du Roi-Soleil : XIV

- Eléonore : car c’est le personnage principal.

 Je publierais ce livre car, je le trouve intéressant, on s’emporte facilement. Ce livre donne envie de le lire, l’envie d’en savoir plus, et de savoir comment ce livre va se finir.

 Ynès 4A décembre 2013

Partager cet article

Repost0
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 19:41

les-colombes-du-roi-soleil-527265-copie-3.gifTitre : Le secret de Louise

Auteur : Anne-Marie Desplat-Duc

Edition : Flammarion, 2005

Genre : Roman 

Sujet : Ce livre raconte l’histoire de Louise de Maisonblanche, une jeune fille de seize ans qui vient d’apprendre que son père est le Roi Louis XIV. Elle est à la recherche de sa mère qu’elle n’a pas vue depuis plus de dix ans. Repérée pour sa voix, elle va tout tenter pour retrouver celle qui l’a mise au monde. 

J’ai appris qu’au XVIIème siècle, le roi Louis XIV dominait toute la Cour, « Voir le Roi, l’approcher, lui faire la référence était un si grand honneur et un si grand bonheur que nous en étions très excitées. » (livre p 17).

J’ai aussi appris que le théâtre au XVIIème siècle, pouvait beaucoup influencer la carrière d’un comédien, « Je retrouvais avec plaisir mes amies (…) encore tout auréolées de la gloire d’avoir interprété Esther devant deux rois, des reines, des princesses et des grands de la Cour. Esther avait bousculé la vie de Charlotte et Hortense.» (livre p 34)

 S’il fallait représenter ce livre à partir de cinq mots se seraient : 

- Versailles, car toute l’histoire s’y passe.

- Voix, car Louise est repérée grâce à sa voix, c’est ce qui l’aidera à retrouver sa mère.

- Louis XIV, car l’histoire tourne autour de lui et qu’il est le père de l’héroïne.

- Amitié, car Louise se lie d’amitié avec Charlotte, Isabeau, Jeanne, Hortense et aussi Elise.

- Amour, car Louise fait la rencontre de Bertrand de Prez.

 Je déciderais de publier ce livre car il est très instructif sur la vie de la Cour à Versailles au XVIIème siècle. Il contient aussi de nombreuses références telles que Delalande, Lully, ou encore M. Abell. L’histoire est aussi très touchante dans le sens où l’héroïne pleure souvent et que sa vie est difficile. 

Je trouve aussi que le texte est lisible, soutenu, recherché, il comporte des tournures de phrases du XVIIème siècle, ce qui est agréable à lire. Il contient également des annotations pour certains mots, ce qui aide à la compréhension.

 Le 1/12/2013, Clémence T. 4C

Partager cet article

Repost0
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 19:30

Titre : Ah ! Anabelle.

Auteur : Catherine Anne.

Edition : l’école des loisirs.

Genre : théâtre.

Quel est le sujet de ce livre?Ah-Anabelle.jpg

Cette histoire de théâtre nous raconte la vie de deux amoureux qui vont se marier dans pas longtemps et quand le mari Louis Beaugosse arrive à la maison de sa femme elle n’est pas là dehors à l’attendre et ce sont ses sœurs qu’il voit arriver pour lui dire de patienter. Quand son épouse arrive enfin, ils se mettent à courir à toute allure en direction de l’église pour leur mariage.

S’il fallait représenter ce livre à partir de cinq mots, ces cinq mots seraient :

Mariage : car ils vont se marier.

Sœurs : car c’est avec elles que Louis Beaugosse patiente.

Anabelle : car c’est elle qui va se marier.

Louis Beaugosse : car c’est lui qui va se marier.

Eglise : car c’est là-bas que le mariage se déroule.

Si je pouvais choisir de publier ce livre je ne le publierais pas car je trouve que l’histoire se finit trop rapidement et la fin n’est pas très compréhensible car l’histoire est allongée et la fin est rapide par ce qu’on ne sait pas ce qu’ils deviennent après leur mariage.

Aurélien G, 4C, décembre 2013

dyn005 original 333 79 gif 9088acd107a2d031b8ed3a052b4d8f9


Titre :
Ah ! Anabelle

Auteur : Catherine Anne

Edition : L’école des loisirs

Genre :Pièce de théâtre

Cette pièce raconte l’histoire d’un jeune homme, Louis Beaugosse, qui se rend chez sa fiancée Anabelle, une heure avant leur mariage. Là, il fait la connaissance de ses deux sœurs, Anastasie et Agathe, dont il ignorait l’existence. Celles-ci, par jalousie, ont préparé un plan pour que le mariage n’ait pas lieu…

Cette pièce de théâtre est une comédie amoureuse.

L’écriture est comique et utilise de nombreux jeux de mots :

LOUIS : Anabelle a des sœurs ! Les sœurs, ce serait vous ? Mais… pas possible… Anabelle est si belle et vous êtes…

AGATHE : Agathe !

ANASTASIE : Anastasie !

La farce est présente dans cette pièce :

ANASTASIE : Je vais le faire revenir.

AGATHE : Tu crois ?

ANASTASIE : A feu doux !

AGATHE : Oh non !

ANASTASIE : Avec des oignons coupés en tous petits morceaux, minuscules.

Voici cinq mots qui pourraient caractériser ce livre :

La jalousie : Les deux sœurs emploient les termes de « petite grue » (p.36), « garce » (p.28), « cette oie » (p.41)…

Le complot : Les deux sœurs veulent empoisonner Louis.  « Buvez ! », « C’est pas du poison, Louis ! » (p.51)

Les quiproquos créent des situations de malentendus comiques : 

 AGATHE : Lui ?                                                                                                   

LOUIS : Oui ! Louis.                                                                                   

ANASTASIE : Qui ça lui ?

Le conte de Cendrillon est évoqué par la jalousie des deux sœurs pour la beauté d’Anabelle.

 Si je pouvais décider, je publierais ce livre parce que c’est une pièce comique qui se lit très facilement. Les tirades sont courtes et souvent drôles. Le vocabulaire employé est assez simple, donc compréhensible.

 Le sujet du mariage et celui de la jalousie sont développés avec de nombreux quiproquos. Ceux-ci donnent l’envie de lire cette pièce jusqu’à la fin. De plus, le dénouement est heureux.

 

Lisa 4C décembre 2013

 

 

Partager cet article

Repost0
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 16:33

Titre : À cause de la cheminée

 a-cause-de-la-cheminee-guillaume-le-touze-9782211041775
Auteur : Guillaume Le Touze
Edition : École des loisirs, en 1996
Genre : pièce de théâtre

Ce livre parle d’un jeune homme d’origine Polonaise appelé Franz, qui a perdu sa voix de chanteur suite à la disparition de l’amour de sa vie, Rosalie. Trente ans après, il décide de retourner sur le lieu d’enfance de Rosalie, pour tenter de la retrouver. Grâce à deux enfants, Mona et Tito, et leur famille, il découvrira la vérité sur la mort de Rosalie, ce qui lui permettra de chanter à nouveau.

J’ai appris en lisant ce livre que le théâtre pouvait être moderne, par exemple les comédiens sont des enfants et la scène se passe au bord de la mer, comme ici : « C’est la fin de l’après-midi, sur la plage d’une station balnéaire un peu désuète. Le soleil décline doucement sur la mer. Deux enfants jouent. » (page 9)

Les cinq mots qui représenteraient ce livre seraient :
-La tristesse parce que Franz apprend, lors de ses recherches, que sa bien aimée Rosalie est décédée.
-Le secret car Hubert (frère de Rosalie) a caché les lettres que Franz écrivait à Rosalie, il y a trente ans, car il ne voulait pas perdre sa sœur pour cet étranger.
-L’amour que Franz éprouve pour Rosalie reste toujours aussi fort, malgré sa disparition depuis de nombreuses années. En perdant le foulard de Rosalie, il en perd la voix.
-L’amitié car pendant ses recherches, Franz va découvrir un jeune, Tito, qui va l’aider mais aussi le grand-père qui deviendra son ami en lui avouant la vérité.
-La joie parce que Franz a trouvé une famille sur laquelle il peut compter. Cette famille est la famille de Rosalie : son frère (Hubert), la fille et le gendre et les petits enfants d’Hubert (Mona et Tito).

Si je pouvais décider, je publierais ce livre.
La première raison pour laquelle je publierais ce livre c’est parce qu’il est intéressant à lire. Dès qu’on lit une scène de cette pièce, on a envie de continuer pour connaître la fin de l’histoire et surtout la vérité. De plus, le fait que cette histoire soit une pièce de théâtre, cela la rend plus vivante et donc le livre est facile à lire car on peut s’imaginer les scènes.
Je déciderais également de publier ce livre car cette histoire nous montre que dire la vérité est important car si on cache la vérité à une personne pendant des années, cela la fait souffrir, comme Franz qui a souffert toute sa vie. Et il nous montre aussi qu’il ne faut pas juger une personne sur son âge ou sa nationalité sans la connaître, contrairement à Hubert qui avait mal jugé Franz et finalement trente ans après, ils sont devenus amis.


Le 02/12/13 Alexandre J. 4A

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : LIRELIRE
  • : Ce blog est destiné à recevoir et à diffuser vos avis de lecteurs à propos des livres que vous avez choisis (élire) et lus (lire)
  • Contact

licence et trace carbone

Lirelire   Josiane Bicrel est mis à disposition selon les termes de la licence creativecommons by-nc-sa/4.0

Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions 

Lirelire est neutre en carbone.

 

Rechercher

Classement Alphabétique Des Auteurs