Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 février 2016 3 24 /02 /février /2016 22:06
Filipovic Zlata, Le Journal de Zlata

Titre du Livre: Le journal de Zlata


Le passage qui m'a touchée est celui où Zlata écrit le mercredi 23 octobre 1991 et parle de la guerre à Dubrovnik et elle explique comment les gens sont dans ce cas là. Je ne sais pas comment je peux l'expliquer mais je suis rentrée dans l'histoire grâce à ce moment- là car ça ma vraiment touchée et déçue, j’imagine que moi dans ce cas-là j’aurais peur, je serais triste, terrifiée... beaucoup de mots pourraient exprimer cela.
Je pense que les personnages ont été développés et sont intéressants, surtout Zlata. Zlata semble une fille très joyeuse, même aux moments difficiles, elle reste positive. La façon dont elle écrit à son journal (Mimmy), est toujours polie.

Je pouvais m'identifier aux personnages car Zlata écrit a son journal mais c’était comme si elle m’écrivait à moi, elle explique ce qu'elle fait, ce que se passe à ce moment -là...
J'aime bien le style du l'auteur, c'est agréable à lire et le vocabulaire est bien

Mimmy (Le prénom du Journal de Zlata)

le mardi 31 Mars 1992

Destinataire: Zlata Filipovic


Dear Zlata,


Merci de m'avoir donné un prénom, c'est trop mignon!
Je vois que tu n'as pas écrit, ce n'est pas grave, je sais très bien que ce moment est un temps difficile car tu as vu ces images si terribles. . . Je ne suis qu’un journal de toute façon donc bien sûr je ne voyais pas ces images avec toi et je ne sais pas exactement comment tu as réagi. D’être un journal pour une fille si sympa que toi est un rêve pour tous les journaux, d’autant plus si elle te donne un prénom si mignon. Zlata, tu es une fille très sympathique et positive, dans n'import quel moment, tu es joyeuse comme toujours. À chaque fois que tu m’écris, je vois que tu changes, d’une fille jeune à une fille assez âgée.

Dommage que je ne sois qu’un livre ! pour l’écriture mais ce n'est pas grave, si tu m’écris, à moi, c'est un moment spécial car je suis toujours excité de savoir ce qui s’est passé en réalité avec toi et les autres. La guerre ressemble à un cauchemar, horrible. Les gens de Dubrovnik n’ont pas de chance. . . les pauvres ! Ne perds pas de courage, aies confiance en eux. Ta courtoisie est superbe, j'ai presque oublié de te le dire.

J’espère que tu vas bien. . . tu n'as pas écris depuis hier.



Mimmy


Repost 0
Publié par Rebekka, 4D - dans F
commenter cet article
13 février 2016 6 13 /02 /février /2016 12:42

M****** Mattéo

Collège St Nicolas

22.800 Quintin

Jean.Aimart@hatmail.fr

Pour Annabelle

 

Le 6 Février 2016 à Quintin

 

Objet : courrier personnel

Annabelle,

Le passage qui m’a touché dans "Mémé t'as du courrier" c’est quand tu étais inquiète parce que le pied de ta grand-mère allait mal. J’ai également aimé le moment où ta grand-mère te donne un petit chat car j’aime bien les animaux, surtout les chats comme celui-ci. Je n’ai pas été dérouté par l’intrigue car je savais que ta grand-mère et toi seraient heureuses. Je n’aurais pas pu imaginer une meilleure fin.

Comme personnage je vous aime tous bien, à part le comportement que tu as eu avec Lucia en math. Ce n’était pas gentil, mais c’est bien car tu te sois rattrapée par la suite. J’ai pu un petit peu vous connaitre davantage, car tu as bien décrit tous les personnages. Je me suis senti un peu comme toi car ta grand-mère me fait penser à la mienne. L’auteur a un style que j’aime bien car le livre est agréable à lire et il est intéressant. L’écriture est claire et simple comme j’aime.

Dans l’attente de tes nouvelles, bien amicalement, à toi.

Mattéo

Repost 0
Publié par Matéo, 4A - dans H
commenter cet article
12 février 2016 5 12 /02 /février /2016 17:23
Lafontaine, Hugues, La Princesse de Sant Julia

Je remercie Babelio pour ce roman publié en 2012 aux Éditions Chemins de Tr@verse, collection Histoires d'histoire. C'est l’oeuvre d'un professeur d'histoire formé à l'université de Rennes mais installé ensuite à Andorre et passionné par l'histoire de la principauté.

Il s'agit d'un roman aux personnages tout à fait romanesques et au cadre pittoresque qui n'est pas sans rappeler le pittoresque de Colomba ou de Mateo Falcone. Mais ces personnages romanesques évoluent dans le contexte historique de la guerre d'Espagne puis dans celui de la guerre 39/45 et la principauté est alors truffée d'espions de tous bords et traversée en toutes parts par les passeurs clandestins.

Sans doute la part du romanesque qui nous conduit presque jusqu'au trésor des Aztèques est-elle trop grande pour que celle de l'histoire soit réellement édifiante, sans doute l'écriture sans vraiment de relief est-elle trop lisse pour être marquante mais il n'en reste pas moins que ce roman fait découvrir un pan d'histoire souvent ignoré et que l'intrigue conduite avec divers rebondissement est accessible pour de jeunes lecteurs, dès 13 ou 14 ans, je pense.

extrait : "Alors le jeune franquiste, qui dit à voix forte s'appeler Ernesto d'Organya, fils de Jaume Iniacio, commanda du vin pour tous, et il le servit lui-même, passant de table en table. Tous les hommes, et même quelques femmes, levèrent leur verre pour l'Espagne, ce qui n'engageait à rien sinon à trinquer avec lui pour ce pays que tous aimaient, même s'ils ne l'aimaient pas de la même façon. Tous, même les soldats qui ne rechignaient jamais à lever leur verre, tous sauf Roberto. Je le vis du coin de l'oeil qui posait sa main sur son verre à eau. L'autre fronça ses gros sourcils et son oeil droit se ferma, laissant le gauche s'offusquer." (p. 78/79)

Repost 0
Publié par J.Bicrel - dans L
commenter cet article
10 février 2016 3 10 /02 /février /2016 19:07

Tristan D…. A….                                                                                Le 3 Février 2016, QUINTIN

 

Cher Monsieur,

Je vous parle à travers cette lettre de votre livre « Lettres Persanes » qui est sans doute est un peu trop dur pour mon niveau de lecture, et cela m’a empêché de comprendre certaines scènes. Malgré la difficulté, j’ai compris quelques petites choses au sujet des personnages comme Usbek et Rica, les héros de cette histoire.

Je n’ai pas compris comment deux personnages très différents l’un de l’autre peuvent faire un voyage aussi long et dangereux surtout à l’époque de Louis XIV. Rica est plutôt un homme de savoir qui dans cette aventure traite des domaines comme la politique, la morale, la religion, l’économie…Il échange des lettres avec Roxane et compare les activités et la façon de vivre des femmes d’Orient et d’Occident.

Rica lui prend une route différente mais je n’ai pas compris ce qu’il avait fait. Je n’ai pas pu m’identifier par rapport aux personnages car le vocabulaire trop complexe compliquait la compréhension.

Pourriez-vous me faire une présentation qui soit plus accessible pour mon niveau de lecture ?

En espérant une réponse de votre part, je vous prie, Cher Monsieur, d’agréer mes salutations distinguées.

Un de vos lecteurs

Tristan D…A….

Repost 0
Publié par Tristan, 4A - dans M
commenter cet article
10 février 2016 3 10 /02 /février /2016 18:41

C Justine

collégienne

4 rue d. **** 22960 Plédran

**-**-**-**-**

justine@*** .com

Le 06 février 2016 à Plédran,

 

Prune BERGE

Auteur du livre « t'es pas ma mère »

Objet : mon ressenti sur votre livre

 

Chère Prune BERGE,

J'ai lu votre livre je vous dis ce que j'en pense : Il y a plusieurs passages qui m'ont touchée et déçue : Celui où Stéphanie fait la rencontre de Anne VALLIO, sa mère biologique vingt ans après sa naissance car elles ne connaissent rien du passé de l'autre. Ainsi que celui où Stéphanie apprend que sa mère biologique a le cancer et qu'elle risque de mourir bientôt, elles viennent juste de se retrouver et voilà que sa mère biologique meurt.

J'ai été déroutée par l'intrigue, j'aurais préféré que l'histoire se termine bien c'est-à-dire qu’Anne VALLIO ne meure pas et puisse continuer sa nouvelle vie au côté de sa fille Stéphanie.

J'ai bien aimé les personnages, je pense que les réactions et le comportement des personnages était comme je l'imaginais avant de lire ce livre : Ils sont touchants, avec beaucoup de caractère.

Je pense que j'ai pu m'identifier à Stéphanie car son comportement est peut être celui que j’aurais eu si j'avais été adoptée.

J'aime beaucoup votre style, la présentation du livre est simple mais l'écriture est un peu trop petite. Le vocabulaire est bien employé avec un langage courant donc assez facile à comprendre.

Bien cordialement,

 

C.Justine

Repost 0
Publié par Justine - dans B
commenter cet article
10 février 2016 3 10 /02 /février /2016 16:18

Léa H…….                                                                                               Jeudi 28 janvier 2016

 

Chère Madame,

Bonjour, votre livre ‘’ Chaque jour, je t’écrirai ‘’ m’a beaucoup plus, j’ai trouvé le livre touchant.

Le passage qui m’a le plus touchée est que Léa écrit des lettres à son frère alors qu’il est mort et que chaque année elle invente un nom, un style, une vie …. Pour son frère. J’ai trouvé l’histoire triste, car les lettres qu’elle envoie, elle sait bien qu’elle n’aura pas de retour et que son frère ne les lira jamais. La fin du livre m’a plu mais j’aurais pensé et aimé avoir plus de rebondissements.

Les personnages du livre sont attachants : Léa a du caractère, mais au fond c’est une jeune fille sensible qui est prête à tout pour rendre heureux sa famille et ses amies, elle préfère être seule pour écrire les lettres pour son frère. Les parents de Léa ne sont pas toujours présents dans le livre. La mère ne parle pas beaucoup de la mort de son fils à Léa et dès qu’elle en parle, elle a toujours les larmes aux yeux. Le père n’est pas présent dans le livre. Tristan le moniteur d’escalade est un garçon charmant et Jennifer est une fille avec un gros caractère mais il faut creuser un peu et on y découvre une fille superbe. Je ne m’identifie pas aux personnages.

Votre livre est écrit avec un vocabulaire enrichissant et accessible, il est agréable à lire, l’histoire est bien racontée mais quand même intrigant.

Merci pour ce livre passionnant et intéressant.

Bien sincèrement.

Léa H….

Repost 0
Publié par Léa, 4A - dans B
commenter cet article
10 février 2016 3 10 /02 /février /2016 15:00

Quintin, mercredi 3 février 2016

Cher Chris Donner,

Je vous adresse cette lettre à propos de votre livre « Les lettres de mon petit frère ».

Tout d’abord, j’ai trouvé votre livre très rapide à lire. J’ai été déçue car les lettres ne sont pas très captivantes. L’histoire n’est pas extraordinaire. Ce qui m’a déplu, c’est le fait que les personnes de la plage soient aussi têtues. Elles ne sont pas respectueuses envers les locataires. Et aussi, les parents de Christophe ne sont pas gentils de ne pas vouloir parler de lui et de ne pas prendre de ses nouvelles pendant les vacances. C’est tout de même leur fils.

Par contre, j’ai bien aimé le fait que le petit frère envoie des lettres à son grand frère, Christophe, sans que leurs parents ne le sachent. J’ai aussi aimé quand, le garçon est sorti en ville pour acheter du coton et du mercurochrome pour soigner les blessés. C’est à ce moment que l’histoire était plus captivante.

Pour la fin de l’histoire, j’aurais préféré qu’elle se termine autrement. Par exemple, Sophie et le jeune homme se seraient réconciliés. La jeune fille serait restée avec lui pour la fin de leurs vacances et puis Christophe aurait terminé les vacances avec son copain et sa famille.

Je vous souhaite une bonne continuation et j’espère pouvoir lire les autres livres que vous écrirez.

Noémie C.

Repost 0
Publié par Noémie, 4D - dans D
commenter cet article
5 février 2016 5 05 /02 /février /2016 19:13

Guillaume N.

Le Touhary

22320 La Harmoye

Tél : 02.96.**.**.**

guillaume@chatmail.fr

La Harmoye, le 31/01/2016

Anne Thiollier

Écrivain

2 rue Romain Rolland

75014 Paris

Objet : Félicitations d’un lecteur

Madame,

Je suis un élève de 4è au collège de Quintin en Bretagne et je souhaite vous féliciter pour votre roman : « Miettes de Lettres » car il est très captivant et m’a permis de mieux connaître la culture chinoise à travers les péripéties du personnage de Fengfeng. Après cette lecture, je suis aussi plus conscient des problèmes que peuvent rencontrer des enfants qui arrivent d’un pays étranger. J’ai appris que les chinois sont bouddhistes et qu’ils sont pratiquants : ils vont prier au Temple et font des offrandes à leur Dieu. La religion leur permet de se retrouver entre chinois. J’aime la nourriture chinoise et grâce à vous je connais de nouveaux plats comme le tofu frit à la chair de crabe ou le canard laqué. Je sais que les chinois travaillent beaucoup mais je comprends mieux leur mentalité : ils veulent que les enfants soient obéissants et disciplinés et je comprends que le respect de l’autorité est très important pour eux. J’ai vu aussi que la famille est au centre de leur vie, Fengfeng continue d’étudier le chinois pour communiquer avec sa grand-mère restée en Chine.

Dans un deuxième temps, je souhaite vous dire que les difficultés que Fengfeng a rencontrées au collège m’ont touché. Il s’est fait agresser plusieurs fois avec des lettres de menace puis physiquement. Il se sent seul car il est un enfant immigré, ses parents sont très occupés et travaillent beaucoup. Il n’a pas d’amis à l’école. Il passe beaucoup de temps à étudier pour comprendre le français. Mais il va rencontrer Djamel : tous les deux ils vont s’entraider. Djamel va lui permettre de lutter contre ceux qui l’agressent et Fengfeng aidera Djamel à mieux comprendre les mathématiques. La fin est pleine d’espoir car Fengfeng retrouve sa grand-mère et c’est très important pour lui et elle va sûrement permettre que leur famille soit plus unie.

Je vous remercie pour ce livre et vous souhaite une Bonne Année 2016.

Guillaume N...

Repost 0
Publié par Guillaume, 4D - dans T
commenter cet article
28 janvier 2016 4 28 /01 /janvier /2016 12:14
Bernard, Maïté, Ava préfère les fantômes

L'auteur : Maïté Bernard

Le titre du livre : Ava préfère les fantômes

L'éditeur : Syros

La collection : Jeunesse

L'illustration : Jérôme Meyer-Bisch

Genre : C'est un roman fantastique

Résumé:

C'est l'histoire d'une jeune fille qui se prénomme Ava.

C'était une adolescente de 14 ans.

C'était une jeune fille pas comme les autres, car depuis l'âge de 3 ans Ava a un don qui est de voir les fantômes et de communiquer avec eux.

Mais c'est un secret très lourd à porter pour Ava car elle ne l'avait dit à personne et surtout pas à ses parents qui ne le comprendraient pas.

Un jour pendant les vacances Ava part chez son oncle qu'elle n'a pas vu depuis des années. Son oncle vit dans un immense manoir sur l'île de Jersey.

Quand elle arrive à jersey, l'ambiance entre elle et son oncle est très tendue et elle n'est pas prêt de s'améliorer car un événement inattendu va venir bousculer tout le séjour d'Ava chez son oncle Vincent.

Présentation d'un personnage :

Ava est le personnage principal de ce livre.

Elle joue le rôle d'une jeune fille qui a un don inexplicable qui est de voir les fantômes.

Mais elle n'ose pas le dire à ses parents par peur de se faire traiter de menteuse ou même de folle. Ils veulent représenter Ava comme une jeune fille solitaire et timide qui n'ose pas trop parler.

extrait choisi, pages 11 à12 :

La première fois que Ava vit Billie Gombrowiez, elle crut qu'elle était morte.

En vérité, elle respirait encore faiblement, et c'est une demi-heure plus tard, alors qu'elle essayait d'échapper à son assassin, qu'elle finit sa vie au bas des falaises de l'île de Jersey.

Pour l'instant, elle était effondrée sous un arbre, comme une poupée oubliée, la tête légèrement penchée en avant, les yeux fermés, les bras relâchés, les paumes ouvertes, les jambes écartées.

Elle était un peu plus âgée qu'Ava, vingt ans peut-être, très jolie. Elle avait des cheveux blonds et bouclés, des joues rondes, le teint très pâle, un imperméable, une robe rose et des escarpins.

Fallait-il que l'adolescente s'en approche, l’appelle,la touche, si elle ne répondait pas?

J'ai choisi ce passage car c'est à ce moment que Ava va se faire tuer par Billie Gombrowiez.

Et le narrateur a préféré commencer l'histoire par la fin du livre et c'est pour ça qu'on est aussi passionné par ce livre.

L'illustration de la couverture de couverture montre un dessin d'une jeune fille assise.

Je pense qu'il aurait fallu mettre un fantôme à côté de Ava car ça serait en rapport avec le titre du livre.

Mon avis sur le livre :

Je trouve que c'est un livre très intéressant. Quand on commence à lire ce livre on ne s'arrête plus. C'est un livre fantastique mais à la fois surnaturel car ce n'est pas tous les

jours qu'on voit des fantômes et qu'on leur parle.

Clémence, 29/01/16

Repost 0
Publié par Clémence 4A - dans B
commenter cet article
30 décembre 2015 3 30 /12 /décembre /2015 22:52
Vigan (de) Delphine, D'après une histoire vraie

S'engager dans la lecture de ce roman de presque 500 pages, c'est accepter de se poser des questions d'un bout à l'autre et finalement accepter de n'avoir pas de réponse. Delphine de Vigan joue en virtuose avec les codes et avec les références. Réalité ou fiction semble être la question centrale pour l'héroïne mais manifestement, l'auteur n'est pas dupe et moi non plus : l'art du récit qui permet à l'auteur de tenir son lecteur en haleine est bien plus indispensable au romancier que ce faux débat de la réalité et de la fiction. Impossible de raconter l'histoire sans risquer de trop en dire.

Un livre à lire pour le plaisir de se laisser mener par le bout du nez mais aussi parce qu'on y retrouve nombre de références au monde de l'écriture : lecteurs, page blanche, attentes, intertextualité, singularité, réalité, fiction, romancier, singe, biographie, succès et rançon du succès, outils de l'écriture, monde de l'édition, ...

Extrait qui ne manque pas de piquant : "Dans la matinée, mon éditrice m'a appelée. Sans que j'aie eu le temps de placer un mot, elle s'est lancée dans une tirade enthousiaste, émue, transportée, elle était sens dessus dessous, c'était un texte intelligent, elle l'avait lu d'une traite sans pouvoir le lâcher, c'était perturbant et captivant,sans aucun doute ce que j'avais écrit de meilleur..." p.453

Je n'avais lu jusqu'ici que Les heures souterraines, je découvre dans cet autre roman une autre image des talents de Delphine de Vigan. J'ai bien envie de lire les autres textes.

Repost 0
Publié par J.Bicrel - dans V
commenter cet article

Présentation

  • : LIRELIRE
  • LIRELIRE
  • : Ce blog est destiné à recevoir et à diffuser vos avis de lecteurs à propos des livres que vous avez choisis (élire) et lus (lire) Pour envoyer vos fichiers ouvrez ce lien, donnez l'identifiant Lierelire et donnez le mot de passe : http://outils-n.archive-host.com/upbf.php?id=vJxkEuFnbtxh
  • Contact

Rechercher

Classement Alphabétique Des Auteurs

  • M (93)
  • C (85)
  • B (74)
  • D (63)
  • G (52)
  • S (45)
  • H (43)
  • P (41)
  • F (37)
  • L (34)
  • J (31)
  • R (26)
  • T (26)
  • A (24)
  • K (23)
  • V (17)
  • W (16)
  • N (13)
  • O (10)
  • E (7)
  • GESTION (5)
  • I (3)
  • Z (3)
  • Q (2)
  • quizz (2)
  • Y (1)