Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 octobre 2008 1 13 /10 /octobre /2008 12:21
L'Homme qui plantait les arbres est une nouvelle écrite pour Jean Giono. Elle raconte la vie d'un homme de cinquante ans qui plantait les arbres, il s'appelle Elzéard Bouffier.
J'ai beaucoup aimé ce livre, il est très intéressant.



Vous pouvez lire la nouvelle en la téléchargeant ici.
Et on peut ici entendre l'acteur Philippe Noiret lire le texte de Giono, tout en regardant cette  animation en deux parties :












Repost 0
Publié par Nicolas, 3e D - dans G
commenter cet article
13 octobre 2008 1 13 /10 /octobre /2008 11:53

Titre: Embro
uilles à ma façon 
Auteur :
Alain Wagneur  
Editeur : Gallimard jeunesse
Collection : H
ors-piste
Roman à lire dès 9 ans
150 pages
Kévin est un jeune collégien de 6e. Au collège, tout le monde le surnomme Le Débile car "la bête qui est en lui" (en réalité, un traumatisme) l'empêche de s'exprimer. Un homme nommé Jacky fait irruption dans la vie de sa mère et donc aussi dans sa vie, il cherche quelque chose ... 

J'ai assez bien aimé ce livre car il y a du suspense et de l'action.



Repost 0
Publié par Baptiste, 3e D - dans W
commenter cet article
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 20:12

C’est un roman de 280 pages paru en 1965 et publié aux Editions Gallimard collection Folio. J’ai bien aimé ce livre car c’est en deux époques en même temps. Cidrolin, un contemporain, rêve qu’il habite sur une péniche et philosophe sur le quotidien…


incipit : « Le vingt-cinq septembre douze cent soixante-quatre, au petit jour, le duc d'Auge se pointa sur le sommet du donjon de son château pour y considérer, un tantinet soit peu, la situation historique. Elle était plutôt floue. Des restes du passé traînaient encore çà et là, en vrac. Sur les bords du ru voisin, campaient deux Huns; non loin d'eux un Gaulois, Éduen peut-être, trempait audacieusement ses pieds dans l'eau courante et fraîche. Sur l'horizon se dessinaient les silhouettes molles de Romains fatigués, de Sarrasins de Corinthe, de Francs anciens, d'Alains seuls. Quelques Normands buvaient du calva.

Le duc d'Auge soupira mais n'en continua pas moins d'examiner attentivement ces phénomènes usés.

Les Huns préparaient des stèques tartares, le Gaulois fumait une gitane, les Romains dessinaient des grecques, les Sarrasins fauchaient de l'avoine, les Francs cherchaient des sols et les Alains regardaient cinq Ossètes. Les Normands buvaient du calva.

- Tant d'histoire, dit le duc d'Auge au duc d'Auge, tant d'histoire pour quelques calembours, pour quelques anachronismes. Je trouve cela misérable. On n'en sortira donc jamais ? »

Repost 0
Publié par Céline, 3e D - dans Q
commenter cet article
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 19:00


Publié aux éditions Thierry Magnier, ce roman, dont la couverture est illustrée par Antoine Guilloppé, m'a plu car il y a beaucoup de mystère et de suspense. La manière de raconter fait que l'on veut toujours aller plus loin dans la lecture du livre. Tout est fait pour créer une impression d'angoisse : un village abandonné ayant pour nom La Combe aux loups, de fausses alertes (bruits de pas suspects, etc.). L'auteur crée une atmosphère inquiétante en mettant en scène ses personnages dans un village abandonné.



Repost 0
Publié par Marie, 3e D - dans N
commenter cet article
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 18:47
Ce livre est écrit sous la forme d'un journal intime qui raconte la vie quotidienne d'une jeune fille de quinze ans nommée Doria. Il est très passionnant à lire, une fois qu'on l'a commencé, on ne peut plus s'arrêter, on a envie de savoir la suite. Il est aussi très facile à lire.

Informations [pratiques] données sur http://www.evene.fr/livres/livre/faiza-guene-kiffe-kiffe-demain-11229.php :

A partir de 14 ans, Nombre de pages : 193 pages 

Repost 0
Publié par Mélanie, 3e D - dans G
commenter cet article
7 octobre 2008 2 07 /10 /octobre /2008 16:32
Publié en Folio Junior chez Gallimard, ce roman de Hugo Verlomme est illustré par Marc Lagarde.

J'ai beaucoup aimé ce livre car ça m'a fait penser aux vacances. L'histoire se passe en effet près de Bayonne. Ce que j'ai bien aimé aussi, c'est qu'au début,  Kévin, le héros du roman, ne voulait pas partir pour ses vacances mais
à la fin, il a presque envie de rester car son cousin, Joël, lui a appris le surf.

Ce que j'ai moins aimé, c'est que ça parle tout le temps du surf : j'aurais aimé qu'il soit aussi question de la faune et de la flore. De plus, le vocabulaire m'a semblé un peu compliqué.
Repost 0
Publié par Marie, 5e B - dans V
commenter cet article
15 septembre 2008 1 15 /09 /septembre /2008 15:53

J'ai acheté il y a déjà quelques mois l'anthologie de textes courts de l’auteur argentin, "à lire sens dessus dessous." comme l'écrit Philippe Lançon dans Libération, ici :
http://www.liberation.fr/culture/livre/317795.FR.php

Ludiques, poétiques, parfois fantastiques, les textes de Julio Cortazar sont des joyaux ciselés avec beaucoup d'adresse.
On y retrouve des Jeux dont la célèbre Continuite_des_parcs mais aussi les Cronopes et Fameux dont j'ai déjà donné un aperçu à quelques-uns de mes élèves l'an dernier mais comme je ne m'en lasse pas, en voici un autre :

Le chant des Cronopes

Lorsque les Cronopes chantent leurs chansons préférées, ils le font avec tant d'enthousiasme, qu'ils se laissent fréquemment renverser par des camions et cyclistes, tombent par la fenêtre, perdent ce qu'ils ont en poche et jusqu'au compte des jours.
Lorsqu'un Cronope chante, les Espérances et les Fameux accourent l'écouter, bien qu'ils ne comprennent guère une joie aussi extrême et sont en général un peu scandalisés. Au milieu du choeur, le Cronope lève ses petits bras comme si il soutenait le soleil, comme si le ciel était un plateau et le soleil la tête de saint Jean-Baptiste, de sorte que la chanson du Cronope c'est Salomé nue dansant pour les Fameux et pour les Espérances qui restent là bouche bée à se demander si M.le curé et si les convenances. Mais comme au fond ils sont bons (les Fameux vraiment bons et les Espérances bêtes), ils finissent par applaudir très fort le Cronope qui s'éveille en sursaut, regarde autour de lui et se met à applaudir lui aussi, le pauvre."

Et puis aussi des Chroniques dont L'Ecrasement des gouttes, enregistré par Arte Radio: 


Je recommande ce livre à qui aime la fantaisie, la poésie et les textes courts, collégiens, lycéens ou adultes. 

Voilà, cet article est fini, il permet de lancer le blog et de donner une idée de ce que l'on peut y publier. Mais que chacun rende compte de ses lectures à sa façon, cet article n'impose rien ! Attention cependant aux citations qui doivent être courtes en proportion de la longueur du livre ! ici, mes citations sont relativement longues mais pas proportionnellement au livre qui fait 1428 pages !
http://lirelire.ek.la

Repost 0
Publié par J Bicrel - dans C
commenter cet article

Présentation

  • : LIRELIRE
  • LIRELIRE
  • : Ce blog est destiné à recevoir et à diffuser vos avis de lecteurs à propos des livres que vous avez choisis (élire) et lus (lire) Pour envoyer vos fichiers ouvrez ce lien, donnez l'identifiant Lierelire et donnez le mot de passe : http://outils-n.archive-host.com/upbf.php?id=vJxkEuFnbtxh
  • Contact

Rechercher

Classement Alphabétique Des Auteurs

  • M (93)
  • C (85)
  • B (74)
  • D (63)
  • G (53)
  • S (45)
  • H (43)
  • P (41)
  • F (37)
  • L (34)
  • J (31)
  • R (26)
  • T (26)
  • A (24)
  • K (23)
  • V (17)
  • W (16)
  • N (13)
  • O (10)
  • E (7)
  • GESTION (5)
  • I (3)
  • Z (3)
  • Q (2)
  • quizz (2)
  • Y (1)