Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 février 2019 4 21 /02 /février /2019 19:55

Ce texte est un roman. L'auteur de ce texte est Muriel Zürcher. Ce livre a été écrit en 2016 en français.

Les personnages principaux sont Sam, Bonnie et Nora Laval. Sam a 17 ans et il vit dans un petit appartement. La nuit, Sam graffe les animaux d'un vieil imagier sur les murs de Paris et le jour, il joue aux échecs avec sa voisine, Madame Decastel. Il chante également aux enterrements des SDF morts à la rue

Bonny a 5 ans, ses parents sont décédés. Elle vit donc dans un foyer pour orphelins. Un jour, elle fugue et décide que Sam sera sa nouvelle famille : elle ne le lâche plus !

Nora Laval est capitaine de police. Elle doit s'occuper de capturer le graffeur adoré des réseaux sociaux et retrouver la petite fille Bonnie et son kidnappeur supposé mais elle doit aussi concilier son travail avec sa vie de famille.

Julie M 4D

3 raisons en 3 mn par Marie, 4D

Partager cet article
Repost0
2 février 2019 6 02 /02 /février /2019 19:11

3 raisons/3 mn par Éloïse, 4D

3 raisons / 3 mn par Côme, 4D

L'auteur du livre "Ma vie de monstre" est Anne Pouget, son éditeur est "Scrineo éditions". Anne Pouget a écrit d'autres livres comme "Le Mystère des pierres", "La Porteuse de mots" ou encore "Par-delà l'horizon".

Le livre "Ma vie de monstre" a été publié le 7 mai 2015, en français, il comporte 180 pages. Ce livre appartient au genre du roman d'actions et de divertissement. Il est destiné à montrer l'histoire vraie qui a inspiré La Belle et la Bête. J'aime beaucoup ce livre car nous voyons énormément d'actions et aussi beaucoup de bons moments que Tognina passe avec Odon et j’aime beaucoup l'histoire. En le lisant, j’ai pensé à des images et à des sons du film La Belle et la Bête.

C'est l'histoire d'une jeune fille nommée Tognina habitant à la cour avec ses parents et ses frères et sœurs. Son papa avait une pilosité importante et la jeune fille avait hérité de ce problème. Tognina aimait Odon qui était  protestant or Tognina était catholique. Elle craignait aussi de ne pas se faire aimer par Odon à cause de sa pilosité. Une guerre éclata dans la ville entre les catholiques et protestants pour la nomination d'un nouveau roi. La famille de Tognina fut vendue par la reine car ils furent traités comme des bêtes mais Tognina fut revendue par la famille et se retrouva toute seule dans une autre famille. Tognina reçut un jour une lettre de sa famille comme quoi ils allaient se revoir. Elle était enchantée. Elle reçut aussi une lettre d'Odon qui la toucha et l'émut. Mais Tognina ne reverra plus jamais sa famille, ni Odon.

Le personnage principal du roman est Tognina qui aime Odon, un protestant, sonneur de cloche à l'église Saint-Germain-L’auxerrois. Tognina subira dans sa vie des insultes comme la moquerie sur sa pilosité de la part des trois folles de la reine mère. Tognina sera vendue et ne reverra plus sa famille.

Mon extrait préféré est :

"- Quand on aime, on voit avec le cœur! Et puis regarde-toi: tu as de jolis yeux pétillants, un petit nez coquet, une bouche délicate...

- Mais ces maudits poils! se désespéra Tognina.

Marina rit à un souvenir qui lui revenait en mémoire. Relâchant son étreinte, elle se déporta pour se retrouver face à sa cadette:

- Te souvins-tu de ce jour ou tu avais soustrait l'un de ses rasoirs au barbier de la Cour?

A l'évocation de cet épisode, Tognina elle aussi se mit à rire".

J'aime beaucoup ce moment car j'aime ce dialogue entre sœurs de complicité.

Arthur, 4D

Ma vie de monstre est un livre écrit par Anne Pouget c'est la première œuvre de cette auteure que je lis.

Ma vie de monstre a été écrit en février 2018, d'après mes recherches je ne crois pas que ce soit une année particulière.

Ce texte a été écrit en français.Dans ce livre j'ai reconnu les caractéristiques d'un roman.

Quand je lisais ce roman je pensais à un château fort avec sa ville autour, je pensais aussi à des musiques d'actions dans un style un peu médiéval. En lisant ce livre j'ai eu le souvenir de mon voyage en Angleterre quand nous avons vu notamment le château de Warwick. En lisant ce texte j'ai aussi pensé au livre Le Retour de Martin Guerre de Nathalie Simon-Davis. La phrase qui m’a le plus marqué est : « Ne t'inquiète pas pour ton mal, il ne m'inspire aucun dégoût !» car ça voulait dire que la personne qui a dit ça ne faisait pas attention à la beauté extérieure mais à celle intérieure. Les personnages principaux sont Tognina (la fille chien) qui est catholique et qui a hérité du même mal mystérieux que son père , elle est exhibée dans toute l'Europe à cause de sa maladie , elle essaye de se battre pour que les gens voient sa beauté intérieure et non celle extérieure. Pedro Gonzalvès ou Pierre Consalvus son père, a donné sa maladie à sa fille, il est conseiller à la Cour de France, il a été éduqué par les précepteurs royaux (d'excellents professeurs). Sa femme Catherine Raffelin, fille d'un courtisan, regarde sa famille se faire exhiber sans pouvoir faire quoi que ce soit. Toute la famille est sous la protection de la reine-mère Catherine de Médicis. Odon est protestant, il est l'amour secret de Tognina mais ne se rend pas compte de l'amour qu'elle lui porte. Mais leur routine va être cassée à cause du Duc de Guise qui veut prendre prendre le pouvoir et envahit donc Paris avec ses troupes , tout cela se passe en 1588 pendant que les catholiques et protestants se livraient une guerre.

Ce texte parle d'une personne différente qui voudrait qu'on la laisse vivre normalement sans qu'elle soit pointée du doigt et traitée comme une bête de foire, et elle va essayer que cela se produise.

 

Extrait du livre :

« Deux semaines étaient passées sans que Tognina n'ait revu Odon. Les querelles entre catholiques et protestants l'inquiétaient, au point qu'elle alla frapper à la porte du bureau de son père.

-Puis-je vous déranger un instant, papa ?

Pierre releva les yeux d'un dossier qu'il étudiait, approuva d'un signe de tête.

Sa fille osa :

-Pourquoi les gens se battent-ils au nom de la religion ? N'y a-t-il pas de place pour tous sur cette terre ?

Son père resta muet, attendant la suite. Tognina en vint au fait :

-Odon a décidé d'embrasser la foi protestante et je me fais du souci pour lui.

Pierre indiqua un siège à sa fille, tira le sien vers elle. Il confia :

-A mon sens,il n'y a pas de bonne ou de mauvaise religion mais, partout, de bons et de mauvais hommes. Il n'y a aucun mal à embrasser une religion plutôt qu'une autre autre si elle enseigne l'amour, la paix, le respect et la charité. »

 

J'ai choisi cet extrait car je trouve que les paroles de Pierre sont vraies et rassurantes pour les inquiétudes de sa fille et j'ai trouvé ça émouvant.

Je pense que ce texte est destiné à tout le monde car l'histoire est facile à comprendre et est intéressante, je pense que l'auteure veut nous dire qu'il ne faut pas forcément s'arrêter à la beauté extérieure et aller voir ce que les gens sont à l'intérieur. Anne Pouget nous fait passer ce message en nous faisant se révolter pour les injustices que subit Tognina et sa famille. Ses intentions sont faciles à percevoir et on ne peut pas hésiter sur le sens de son texte car l'auteure utilise souvent des mots simples mais qui touchent. J'ai éprouvé de la joie quand Tognina a reçu des nouvelles de Odon qui avait disparu. J'ai eu beaucoup de tristesse quand la famille de Pierre Consalvus a été séparé au quatre coins du monde pour être exposé comme des animaux exotiques, je ne suis resté indifférent à aucun moments de ce livre car l'auteure ne nous laisse pas nous ennuyer, tout est intéressant. J'ai été d'accord avec la totalité du livre et j'ai compris tout le livre car dans les notes de l'auteure à la fin du livre, tout était expliqué.

« Ma vie de monstre » est un livre que j'ai beaucoup apprécié je pense que je pourrais le mettre dans mes coups de cœurs.Je le conseille donc vivement à tout le monde !

Tristan E 4D

nuage de mots d'Arthur, 4D

nuage de mots d'Arthur, 4D

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2019 4 31 /01 /janvier /2019 18:54

Le nuage de mots de Mélinda, 4C

3 raisons/3mn par Emma, 4C

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2019 1 28 /01 /janvier /2019 19:01

Auteur : Kwame Alexander

 

Date de parution : 2017

Il est écrit en Français à l’origine, ce texte appartient au genre du roman

Quand je lis ce livre je me fais des images dans ma tête : ça me fait penser à des photos de match de basket.

Le texte parle de deux frères Josh Bell et son frère jumeau Jordan. Tous deux stars de leur équipe de basket. Leur père était un ancien très bon joueur de niveau international mais il a arrêté sa carrière juste avant de devenir une grande star même si on l’appelait « le boss » aux Etats unis. Les deux frères sont inséparables et partagent la passion du basket. Une nouvelle fille arrive au lycée, Jordan tombe amoureux et s’éloigne de son frère.

L’histoire se passe la plupart du temps chez eux, au basket ou au lycée.

Les personnages principaux sont Jordan et Josh. Jordan tombe amoureux d’Alexia et s’éloigne de son frère, mais leur père a des problèmes de santé.

J’ai compris l’histoire et je l’apprécie : il fait éprouver un peu de tristesse pour le père mais aussi de la joie. Je ne suis pas resté indifférent

Les intentions de l’auteur sont faciles à percevoir, on ne peut guère hésiter sur le sens du texte. Il veut nous dire qu’il n’y a rien de tel que l’amour entre frères. Ce texte est destiné à tout public. L’auteur provoque de la joie quand les deux frères s’entendent bien mais de la tristesse pour les problèmes de santé de leur papa.

Baptiste, 4C

 

Nuage de mots de Gabin T, 4C

 

Ce livre a été écrit par Kwame Alexander d'origine américaine, et a été publié en France le 2 novembre 2017.

Le livre a été traduit par Alice Delarbre. L'époque dans laquelle cette histoire se passe n'est pas particulière mais elle est dans l'air du temps.

Le texte parle de John Bell et de son frère jumeau passionnés de basket. De plus leur père est un ancien joueur international qui a arrêté sa carrière à cause d'une blessure. Bien que les deux frères soient inséparables, Jordan tombe amoureux de la nouvelle du collège et s'éloigne de son frère qui ne se fait pas à cet abandon. Alors il donne toute son énergie dans le basket mais l'état de santé de son père est inquiétant. Perdu John, essaye de se battre au milieu de tous ses soucis.

« Durant le court trajet de l'hôpital à la maison, il n'y a ni jazz, ni conversation rien qu'un silence pesant, les non-dits sont accablants. Papa et maman sont plein de gravité, je les ai heurtés. JB, blessé, a appuyé sa tête bandée contre la fenêtre et, si moins d'un mètre nous sépare j'ai l'impression d'être à des kilomètres d'eux. »

Ce passage de la page 145 montre que John n'est vraiment pas bien dans sa peau.

Je pense que par ce récit l'auteur veut faire passer un message sur la relation parfois difficile entre deux frères,  jumeaux d'autant plus.

Thomas 4C

Le nuage d'Arthur, 4D

Le nuage d'Arthur, 4D

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2019 4 03 /01 /janvier /2019 21:08

 Yaël Hassan et Rachel Hausfater sont les auteurs de ce livre. Je ne connais pas d'autre œuvre de ces auteurs. La version originale de ce livre est en français.

 

Les personnages principaux sont Suzanne, Madame Wiener, Nolwenn, Bénédicte, Anna-Sophie, Sofiane, Régime, Karim, Philippe, Simon, Leah.

Suzanne est la femme de ménage pour Madame Wiener dont le prénom est Régine. Nolwenn et Bénédicte sont sœurs. Anne -Sophie  doit aider Madame Wiener. Sofiane est le meilleur ami de Anne-Sophie.  Karim est le frère de Sofiane. Philippe est le docteur de Madame Wiener. Simon et Leah sont les enfants de Madame Wiener.

Sofiane est le meilleur ami de Anne-Sophie. Un jour Anne-Sophie doit partir en voyage avec sa tante mais elle doit aussi aider Madame Wiener alors Anne-Sophie demande à Sofiane s’il peut la remplacer. Sofiane accepte. Quelques mois après, Sofiane appelle Anne-Sophie et Anne-Sophie lui dit qu'elle est à Nice. Sofiane va aider Madame Wiener pendant longtemps. Puis un  jour la femme de ménage, Suzanne ne vient  pas faire son travail or Madame Wiener ne peut pas manger toute seule parce qu’elle est aveugle. Sofiane rentre chez lui pour préparer le repas pour son frère mais Sofiane pense à Madame Wiener. Il décide d'aller chez Madame Wiener pour lui donner le repas puis il rentre chez lui et son frère lui demande son repas. Sofiane lui répond qu’il a tout mangé. Son frère se met à le taper. Le lendemain, le docteur Philippe vient voir Madame Wiener pour voir si elle va bien. Régine c'est à dire Mme Wiener, est devenue très amie avec Sofiane. Quand sa mère lui demande où est passée l'assiette blanche. Sofiane lui dit qu'elle est chez une amie et qu’il la lui ramène tout à l'heure.

J’ai trouvé ce roman facile à lire et à comprendre. Je l’ai bien  aimé car il y avait de la joie, de la tristesse puis de l'éblouissement.

                                                                                                                 Melinda, 4C

 

Perdus de vue est sorti le 20 janvier 2016. Les auteurs sont Yaël Hassan et Rachel Hausfater. C’est l’histoire d'une amitié entre une vieille dame et un adolescent, cela se passe mal au début mais au fur et à mesure du temps ils se dévoilent et deviennent amis.  Il y a Sofiane l'adolescent et Régine la vieille dame. Sofiane s'occupe de Régine et elle lui raconte son passé ses problèmes. Au fil du temps ils tissent un lien très fort entre eux. Les scènes se passent chez Régine, dans la ville et un peu chez Sofiane, en été .

 

J'ai aimé ce livre. Il m’a émue par le lien que la vieille dame et l'adolescent peuvent avoir. Ses intensions sont faciles à percevoir : les auteurs veulent nous dire qu'il n'y a pas d'âges pour être amis. Je suis d’accord avec cette idée.

Extrait choisi :

Quand Régine a vu ses enfants sur le perron, elle s'est écriée :

- Leah ? Simon ?

- Mais maman, tu vois ? a demandé son fils, stupéfait.

Elle a eu l'air gêné et a simplement dit :

-Entrez, ne restez pas dehors.

Tout le monde a pénétré dans la maison en se faisant des politesses. Arrivé au salon, chacun a trouvé où s'asseoir. Personne ne disait mot et l’ambiance était à couper  au couteau. Finalement, Régine a pris la parole :

-Mes enfants… C'est si bon de vous revoir.

Car elle les voyait ! Ses yeux, de nouveau, vivaient.

J'avais bien remarqué, ces derniers jours, que son regard était moins vague, qu'elle ne semblait plus aussi aveugle. Mais je m'étais dit  que ce n'était pas possible, les miracles, ça n'existe pas. Et pourtant...

Elle a ajouté en soupirant :

- Cela fait si longtemps...

La réponse de sa fille a immédiatement fusé :

-Tu ne peux t'en prendre qu'à toi !

Régine a répondu :

- Je le sais bien, et je vous demande pardon, du fond du cœur, à tous les deux. J'ai mal agi et rien ne pourra réparer le passé.

Sa fille a rétorqué, d'un ton amer :

- Parlons-en justement du passé !

Mais son frère est intervenu :

- Non, justement, n'en parlons pas, en tous cas pas maintenant. On n'est pas venu pour reprendre encore et encore les mêmes querelles, ressasser les même rancœurs. Passons au présent, parlons au présent.

Il s'est alors tourné vers sa mère et a dit gravement :

-Maman, je te pardonne.

J'ai vu Régine reprendre son souffle et ses yeux se sont remplis de larmes. Elle a chuchoté :

- Merci, mon fils.

Puis elle a attendu.

Tout le monde attendait.

Et enfin, enfin, la voix de Leah, brisée et désarmée, s'est élevée :

-Moi aussi je te pardonne... maman !

Elle s'est mise debout et s'est jetée dans les bras de Régine. Simon les a rejointes et ils sont restés un long moment comme ça, enlacés.

Une famille  ...

Marie, 4C

nuage de mots de Jade, 4D

Le nuage de mots de Louis, 4D

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2019 4 03 /01 /janvier /2019 21:05

                                    3 raisons / 3 mn par Mathys, 4C

Émilien, 4C

 

Nuage de mots de Nathan V, 4C

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2019 4 03 /01 /janvier /2019 13:37

3 raisons/ 3 mn par Gwench'lan, 4C

L’auteur se nomme Pierre-Yves Villeneuve. Il a fait des études en sciences et en littérature au Québec. Il a été libraire et a travaillé pour de grandes éditions au Canada. Gamer est son premier roman de littérature jeunesse.

Le livre a été écrit en 2016 en français, il n’est pas traduit. Je reconnais cette œuvre en tant que roman. Le texte est destiné aux jeunes.

Ce livre raconte l'histoire d'une fille de mon âge, à qui je peux m'identifier, qui partage une passion avec ses amis. L'auteur évoque la vie des adolescents en général, les passions, l'importance des amis, mais aussi les conflits entre jeunes.

Le livre nous raconte donc l’histoire d’une jeune fille se nommant Laurianne. L'auteur décrit la vie banale d’une adolescente qui aime jouer aux jeux vidéo, courir et faire du skate. Laurianne vit dans un village, puis déménage dans une grande ville avec son père, qui change de travail. Laurianne vit dans sa bulle, elle est plutôt solitaire. Elle appréhende un peu de changer d'école, elle souhaite rester discrète.

Malgré tout, Laurianne se fait de nouveaux amis dans sa nouvelle école : Margaux, Charlotte, Elliot, mais aussi des ennemis comme Sarah, Jade et sa bande.

Laurianne est le personnage principal du roman. Sam est le second personnage du roman. Il est l'ami de Laurianne, et partage avec elle la passion du skate et des jeux vidéo. Le père de Laurianne est le troisième personnage principal, il tente de rassurer Laurianne par l'humour, sur leur déménagement.

J’ai aimé ce roman car il me fait penser à la réalité des jeunes d'aujourd'hui.

J’aime aussi beaucoup la personnalité de Laurianne. J'ai aimé sa façon de voir le monde : souvent un peu grognon, elle est débrouillarde, et gentille avec ses proches.

J’ai beaucoup aimé lire ce livre, je vais d'ailleurs acheter le tome 2. J'ai bien compris ce livre qui me fait penser à moi et mes amis.

La chambre de Laurianne me fait penser à une salle informatique, avec un PC et 3 écrans. Laurianne est une vraie « geek » : «Je n’ai pas eu le temps de tout rebrancher. Papa m’a permis d’installer le strict minimum pour que je puisse être fonctionnelle à l’école ».

www.archive-host.com style="font-family: Arial,Helvetica,sans-serif;">Pour terminer cette critique je donne 4,5/5 à ce livre que j’ai adoré.

                                                                              Gabin T 4C

Ce roman est écrit par Pierres-Yves Villeneuve, il a aussi écrit la saga GAMER. Ce livre a été écrit en 2016 et il est français. Ce texte est destiné à la jeunesse, si on n'est pas grand lecteur on peut hésiter sur le texte. Tout au long de la lecture de ce roman des images se sont installées dans ma tête. J'ai aimé ce livre car c'est une histoire moderne, sur les jeux vidéo.

"Elle est presque à ma portée. Je défais ma ceinture de sécurité, me lève et attrape le bras de Sam2dePique. De toutes les forces de ma mercenaires, le l’amène à l’intérieur du cockpit, puis, sans attendre, je tire sur le levier pour redresser le nez de l’avion. Le jet change de direction trop lentement, se cabre, mais continue sa chute. Le sol se rapproche dangereusement. Je peux discerner des avatars au sol qui ont cessé leur combat et qui espèrent nous voir nous écraser. En dernier recours, je mets la puissance maximale sur les turbines nécessaires à un décollage vertical."

                                                                                            Nathan PC

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2018 2 11 /12 /décembre /2018 20:44

3 raisons/3mn par Pierre A, 4C

Baracuda for ever est un roman de Pascal Ruter, un écrivain français. Le roman raconte les aventures de Napoléon, un grand père de 85 ans et de son petit fils Léonard. Le grand père est le héros du roman.

Napoléon a été un fameux boxeur. Après avoir mis fin à sa carrière sportive, il est devenu chauffeur de taxi et à 85 ans, il décide de divorcer. Avec son petit fils, ils décident de faire une nouvelle vie, ils commencent par acheter un chien, ils font des travaux dans la maison et le loisir préféré de Napoléon c’est de faire du bowling. Un jour en sortant du bowling une bande de garçons les interpelle, Napoléon avec ses talents de boxeur les fait fuir .Napoléon n’est pas un grand père de tout repos .Il cherche tout le temps  quelque chose à faire avec son petit fils.

Ce livre m’a bien plu, il est très intéressant à lire et donne envie à chaque fois de savoir la suite. Le livre est mystérieux et à chaque chapitre une nouvelle aventure commence.

Alexis T 4D

nuage de mots de Gabin T, 4C

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2018 3 21 /11 /novembre /2018 21:24

présentation de Raphaël, 4D

C’est  l’histoire d’Adèle, une jeune fille de notre époque, qui doit lire un livre pour l’école pendant les vacances.

Ce livre raconte les conflits qui ont opposé les protestants et les catholiques au 16 e siècle, à travers la vie de Samuel, jeune protestant.  Adèle se rend compte  que la nuit dans ses rêves, elle retourne dans le passé en 1572 à l’époque de Samuel.

Adèle a donc le pouvoir de faire des allers et retours entre le passé  et le présent.

Elle va essayer de sauver Samuel car elle connait l’histoire de la nuit de la saint Barthelemy .Ses aventures vont aussi être dangereuses pour elle : comme elle aime Samuel, Adèle  va chercher  à le retrouver de plus en plus jusqu’à prendre des drogues pour dormir.

 

Ce livre est un roman historique : on y retrouve des évènements et des personnages qui ont vraiment existé comme par exemple, Ambroise Paré.

Je retrouve dans « Adèle et les noces de la reine margot » une intrigue assez ressemblante à « 14-14 », un précédent livre de Silène Edgar.

 

Ce livre est destiné aux adolescents (13-16ans).

Selon moi, l’auteure a plusieurs intentions dans ce texte : tout d’abord,  elle cherche à intéresser le lecteur sur un évènement historique peu connu.

Ensuite, elle fait beaucoup de place aux problèmes de relation dans la famille et aussi elle veut informer le lecteur sur les risques à prendre des drogues.  

 

Lire ce livre fait passer par plusieurs émotions. Au début, j’étais  inquiet pour Samuel. Par la suite j’étais soulagé quand Samuel allait mieux grâce à Adèle.

J’ai bien aimé l’évolution des personnages.

Cette lecture  a été comme un film dans ma tête.

extrait choisi :

« -« Pétasse » ? Tu m’insultes ? Pauvre tache, va, t’es nul de toute façon, j’en ai rien à faire de toi. Je suis juste déçue qu’Adèle te fréquente encore…

     Estomaquée, Adèle ne dit rien. Elle est choquée, ne sachant comment réagir : pourquoi se montrent-ils aussi violents l’un envers l’autre ? Aussi grossiers ? Guillaume la regarde, la colère et la peine se mêlant dans son regard. Il ne comprend pas qu’elle n’intervienne pas, elle le voit bien, mais elle est paralysée. 

-Ben quoi, tu dégages ou tu prends racine ? aboie Juliette.

Guillaume se dirige vers la porte quand Adèle finit par réagir. Elle ne peut pas le laisser partir comme ça, c’est injuste. » Extrait p 154.

Émilien, 4C

Le nuage de Mathis LP, 4C

Adèle et les noces de la Reine Margot est un roman, de l'autrice : Silène Edgar, et publié par les éditions Castelmore. Il fait 270 pages, je trouve que c'est assez long à lire, mais l'histoire est très passionnante donc cela donne vraiment envie de lire.

C'est l'histoire d'une jeune ado : Adèle âgée de quatorze ans, c'est la dernière de sa fratrie, ses frères étant plus grands, en mauvais terme avec leurs parents, sont partis depuis longtemps. Hélas, sa grand mère est morte, c'est elle qui s'occupait le plus de la jeune fille, car les relations d’Adèle avec ses parents sont tendues et ils s'occupent très peu d'elle. Les vacances arrivent pour Adèle, son professeur de français donne à lire "la Reine Margot" en devoir. Adèle a un peu de mal à s'y lancer, mais dès qu'elle s'y met, l'histoire la passionne et la nuit elle devient une jeune fille de bonne famille, découvrant le Louvre lors des noces de la Reine Margot avec les événements historiques qui s'y déroulent, dont la nuit de Saint Barthélémy. Elle s'éprend d'un jeune Huguenot alors qu'elle est catholique ! 

Personnellement, j'ai adoré lire Adèle et les noces de la Reine Margot, cette histoire est autant attachante que passionnante. J'ai beaucoup aimé les personnages, enfin moins les adultes qui sont très égoïstes et pénibles.

Extrait choisi ; "Quand Adèle se réveille, elle est stupéfaite d'entendre de la musique bizarre, comme si un orchestre s'était installé dans le couloir, de l'autre coté de la cloison. Et il y a sans aucun doute tous les spectateurs avec l'orchestre, parce qu’elle entend des bruits de pas, de course une grande agitation. Ça crie, ça chante, ça rigole ...Elle ouvre grand les yeux et se rend immédiatement compte qu'elle n'est pas chez elle. Elle ne s'est peut être pas réveillée en fait ? Pourtant elle ne rêve pas, elle n'est pas en train de dormir !" 

Bref, j'ai beaucoup aimé ce livre, j'ai passé un bon moment à le lire, le récit est entêtant, c'était dur de devoir m'arrêter. 

Eloïse J, 4D

Le nuage de mots de Léa, 4C

Avant les vacances, le professeur donna à Adèle et sa classe un livre à lire. Pour Adèle cela était une punition, mais ce fut une aventure fantastique.    

Une nuit comme les autres se transforma en un voyage dans le livre qu'elle devait lire pendant les vacances, elle passa de 2015 à 1572. Adèle arriva dans le passé en demoiselle d'honneur pour le mariage de la Reine Margot.

Dans ce voyage elle rencontra plein de personnages du XVIe siècle, comme par exemple Catherine de Médicis et elle tomba amoureuse d'un garçon huguenot.

Adèle se sentit bien dans ce monde imaginaire ou non, elle hésita à retourner dans son vrai monde.    

Extrait choisi :

Le père de Guillaume l'élève seul, il a perdu sa femme un an auparavant d'un cancer qui l'a emportée si soudainement qu'ils ont encore du mal à comprendre tous les deux ce qui a pu les précipiter ainsi dans le malheur. Il fait les trois-huit au Chantier naval, comme tellement d'ouvriers de la ville, et ses horaires changent toutes les semaines. Peu présent quand son fils était plus petit, il essaie de compenser l'absence de sa femme sans grand succès, et Guillaume se sent aussi seul qu'Adèle. Sauf que lui, il n'a pas ses conditions de sa vie aisée : il lui faut entretenir la maison, faire la cuisine et surtout travailler dur à l'école ; il sait bien qu'il doit réussir parfaitement. Et, même s'il obtient de bons résultats, rien ne dit que son père ne l'enverra pas vers une filière technologique pour être sûr qu'il trouve un travail à la sortie.       Page 33  

J’ai bien aimé ce livre même si ça m’a pris du temps de le lire.

Mathis D, 4D

                                                                                          Le nuage d'Andréas, 4C

3 raisons/3mn par Maxence, 4C

Collage d'images d'Éloïse, 4D

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2018 3 21 /11 /novembre /2018 20:24

Le complexe du papillon est un roman qui a été écrit par Annelise Heurtier. L’auteure a aussi écrit Sweet sixteen. Il a été mis en page et publié en avril 2016. L’auteure est d’origine française.

Je me suis facilement projetée dans le livre car les scènes très bien détaillées. J’ai retenu un mot important dans l’histoire: le « thigh gap »,c’est un mot très important pour le début  de l’action.

 

Mathilde, le personnage principal, va petit à petit vouloir maigrir jusqu’à en ne presque plus rien manger, en perdre les personnes les plus proches d’elle ou se battre avec sa famille. L’action se passe à l’école, quand elle découvre une fille à la rentrée qui aurait maigri pendant les vacances, qui se serait transformée en « papillon », elle va se définir comme une chenille  et va vouloir maigrir pour devenir un magnifique papillon.

 

Le texte veut surtout faire réagir par rapport à l’anorexie et faire comprendre qu’il faut s’assumer soi même. Le roman m’a fait éprouver beaucoup d’émotions et j’ai beaucoup aimé la façon dont le roman les faisait sortir.

Ce texte est plutôt destiné aux personnes qui risquent de plonger dans l’anorexie au risque de ne pas  en ressortir, cela peut leur faire comprendre l’ampleur des dégâts que ça peut avoir. Le roman veut aussi nous faire comprendre qu’il faut aimer son corps et soi même. L’auteur l’a fait comprendre en faisant penser le personnage principal et en montrant le changement de pensées qentre le temps où  elle était plongée dans son régime et celui où elle en est sortie.

 

 Extrait du livre:

« Quand j’ai reposé ma tablette, une bonne partie de l’après-midi s’était écoulée. J’avais mal aux yeux, la langue pâteuse et des fourmis dans les avant-bras.

En m’étirant, j’ai croisé mon reflet dans le miroir de la porte de ma chambre.

Je sais bien qu’il est inutile de se comparer à des mannequins. Mais après plusieurs heures passées à observer des corps parfaits, le contraste a dû être trop violent pour mes yeux et la clémence de mon jugement. Je me suis fais l’effet d’une fille sans style, sans grâce, suffisamment bizarre pour préférer, à tout autre chose, courir autour d’un stade ou à travers les bois. Une fille en sweat et leggings, assise en travers d’un lit dans une ferme sombre, l’estomac encore lourd d’une tarte aux prunes-ou peut-être aux poires ?- Avalée sans même y prêter attention.

Les larmes me sont montées aux yeux.

Je me suis levée comme une automate sans cesser de me fixer dans le miroir.

J’ai ôté mes vêtements et détaillé, froidement, presque avec un mépris, la fille qui me faisait face.

Comment un garçon tel que Jim se laisserait séduire par si peu de charme, de personnalité ?

Je me suis tellement inspectée que je suis étonnée que le miroir n’ait pas demandé grâce en explosant à mes pieds.

Louison a tort. Aucune robe ne réussira jamais à donner l’illusion que je suis devenue un papillon.

Tout simplement parce que je ne suis pas un papillon. Je suis une chenille flanquée de deux énormes cuisses. »

Lénaïg P, 4D

3 Raisons / 3 mn par Lénaïg P, 4D

 

 

Nuage de mots de Laura, 4D

Nuage de mots d'Alexiane, 4C

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : LIRELIRE
  • : Ce blog est destiné à recevoir et à diffuser vos avis de lecteurs à propos des livres que vous avez choisis (élire) et lus (lire)
  • Contact

licence et trace carbone

Lirelire   Josiane Bicrel est mis à disposition selon les termes de la licence creativecommons by-nc-sa/4.0

Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions 

Lirelire est neutre en carbone.

 

Rechercher

Classement Alphabétique Des Auteurs