Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 20:35

Titre : Molière

Auteurs : Brigitte LABBÉ – Michel PUECHMOLIERE.gif

Edition : De vie en vie

Genre : biographie

 Quel est le sujet de ce livre ?

Ce livre raconte la vie de Molière depuis le moment où il annonce officiellement qu’il ne prendra pas la succession de son père comme tapissier du roi mais qu’il souhaite faire du théâtre jusqu’à sa mort en 1673. Avant de devenir célèbre, Molière a rencontré beaucoup de difficultés.

 Qu’est-ce que vous avez appris en lisant ce livre sur Molière ou sur le théâtre ?

Ø J’ai appris que Molière est courageux car il a fait faillite avec son premier théâtre à cause d’une mauvaise gestion. Il a été emprisonné. Après sa libération, il a sillonné les routes de France pendant 13 ans pour vivre sa passion. « S’éloigner de Paris, d’accord, mais s’éloigner de la scène, pas question. Tous ses ennuis ne l’ont pas découragé du métier d’acteur, au contraire … » Pages 12 et 13

Ø J’ai appris que Molière doit faire face aux représentants de l’Eglise car ils veulent censurer ces pièces comme « Tartuffe ». « Cette fois, ce n’est plus acceptable. C’est carrément intolérable. Les hauts représentants de l’Église et la reine mère exigent que Louis XIV interdise les représentations de Tartuffe. Cette pièce insulte la religion. Molière est devenu le diable. Le parti dévot harcèle le roi, qui est obligé de céder » Pages 31 et 32

Ø J’ai appris que Molière a inventé des personnages pour ridiculiser les pères, les maris, les médecins, les nobles, les prêtres … « Monsieur Jourdain, un marchand, bourgeois, a honte d’être né bourgeois. Il veut à tout prix devenir un noble, un gentilhomme. Parler comme les nobles, penser comme les nobles, danser, chanter, manier l’épée, s’habiller comme les nobles … » Page 48

Ø J’ai appris que Molière a reçu le soutien du roi Louis XIV qui lui évite d’avoir des ennuis avec les gens ridiculisés par les pièces de théâtre. « En 1669, Louis XIV autorise Tartuffe. Voilà un signe qui ne trompe pas : en deux ans, Louis XIV a terriblement consolidé son pouvoir et affaibli celui de l’Église. Le roi est tout puissant et ne craint plus personne.» Page 47

Ø J’ai aussi appris que le théâtre au 17ème siècle était très populaire. « Ce vendredi 5 août 1667, la caisse du théâtre du Palais-Royal ferme plus tôt que d’habitude, toutes les places se sont vendues en quelques heures ». Page 41

 S’il fallait représenter ce livre à partir de cinq mots, quels seraient ces mots ?

Ø instructif : On apprend beaucoup sur la vie de Molière.

Ø drôle : Les résumés de certaines pièces de théâtre comme par exemple les Précieuses ridicules, sont comiques.

Ø court : le livre ne comporte que 58 pages.

Ø synthétique : le livre résume la vie de Molière de sa jeunesse à sa mort.

Ø facile à lire : le vocabulaire utilisé est simple et les sous-titres aident la lecture.

 

Si tu pouvais décider de publier ou non ce livre, que déciderais-tu ?

Je déciderais de publier ce livre car il permet aux adolescents de connaître la vie de Molière de façon simple et agréable. Ce livre est adapté pour les jeunes car les auteurs utilisent un vocabulaire simple, avec des illustrations et des sous-titres.

Les auteurs racontent clairement les difficultés de Molière, sa réussite, les gens qui le soutenaient, ses détracteurs. Ce livre est très enrichissant et il donne envie de lire les autres livres de la même collection sur des personnages célèbres comme Martin Luther King, Coluche, Mozart ou Van Gogh.

02 décembre 2013, Marc-Antoine 4ème C

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 16:33

Titre : À cause de la cheminée

 a-cause-de-la-cheminee-guillaume-le-touze-9782211041775
Auteur : Guillaume Le Touze
Edition : École des loisirs, en 1996
Genre : pièce de théâtre

Ce livre parle d’un jeune homme d’origine Polonaise appelé Franz, qui a perdu sa voix de chanteur suite à la disparition de l’amour de sa vie, Rosalie. Trente ans après, il décide de retourner sur le lieu d’enfance de Rosalie, pour tenter de la retrouver. Grâce à deux enfants, Mona et Tito, et leur famille, il découvrira la vérité sur la mort de Rosalie, ce qui lui permettra de chanter à nouveau.

J’ai appris en lisant ce livre que le théâtre pouvait être moderne, par exemple les comédiens sont des enfants et la scène se passe au bord de la mer, comme ici : « C’est la fin de l’après-midi, sur la plage d’une station balnéaire un peu désuète. Le soleil décline doucement sur la mer. Deux enfants jouent. » (page 9)

Les cinq mots qui représenteraient ce livre seraient :
-La tristesse parce que Franz apprend, lors de ses recherches, que sa bien aimée Rosalie est décédée.
-Le secret car Hubert (frère de Rosalie) a caché les lettres que Franz écrivait à Rosalie, il y a trente ans, car il ne voulait pas perdre sa sœur pour cet étranger.
-L’amour que Franz éprouve pour Rosalie reste toujours aussi fort, malgré sa disparition depuis de nombreuses années. En perdant le foulard de Rosalie, il en perd la voix.
-L’amitié car pendant ses recherches, Franz va découvrir un jeune, Tito, qui va l’aider mais aussi le grand-père qui deviendra son ami en lui avouant la vérité.
-La joie parce que Franz a trouvé une famille sur laquelle il peut compter. Cette famille est la famille de Rosalie : son frère (Hubert), la fille et le gendre et les petits enfants d’Hubert (Mona et Tito).

Si je pouvais décider, je publierais ce livre.
La première raison pour laquelle je publierais ce livre c’est parce qu’il est intéressant à lire. Dès qu’on lit une scène de cette pièce, on a envie de continuer pour connaître la fin de l’histoire et surtout la vérité. De plus, le fait que cette histoire soit une pièce de théâtre, cela la rend plus vivante et donc le livre est facile à lire car on peut s’imaginer les scènes.
Je déciderais également de publier ce livre car cette histoire nous montre que dire la vérité est important car si on cache la vérité à une personne pendant des années, cela la fait souffrir, comme Franz qui a souffert toute sa vie. Et il nous montre aussi qu’il ne faut pas juger une personne sur son âge ou sa nationalité sans la connaître, contrairement à Hubert qui avait mal jugé Franz et finalement trente ans après, ils sont devenus amis.


Le 02/12/13 Alexandre J. 4A

 

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2013 6 12 /10 /octobre /2013 13:42

Le roman s’intitule «  Un papillon dans la peau », l’auteure est Virginie Lou.51CSVC8WTVL._SY300_.jpg

Les personnages principaux de ce roman sont Alexandre et Omar. Je préfère Alexandre car il est plus mystérieux, il est différent des personnages que l’on a l’habitude de trouver dans les romans : « Alexandre ne ressemblait à personne. Il était tellement différent de nous, tellement à part, tellement au-dessus de nous. » (page 7). Dans ce roman, Alexandre veut trouver un moyen pour échapper à son père qui le maltraite. Je n’ai jamais rencontré dans d’autres livres des personnages qui ressemblent aux personnages principaux de ce roman, car ces personnages sont très spéciaux, ils sont originaux. Si j’étais à la place d’Alexandre, je me serais enfuie et à la place d’Omar je ne me serais pas mêlée des affaires d’Alexandre, car à cause de lui Omar s’attire beaucoup de problèmes. Si j’avais le pouvoir de faire disparaitre un personnage de ce roman je choisirais sans hésiter le père d’Alexandre car il est très méchant et brut, mais cela changerait toute l’histoire et elle n’aurait plus d’intérêt ni de suspense.

L’auteure a réussi à créer du suspense dans ce livre car à aucun moment, elle ne nous dit ce qui s’est réellement  passé dans le passé d’Alexandre, ni pourquoi son père le maltraite. Il n’y a pas vraiment d’humour dans ce livre car c’est plutôt un livre tragique. Je pense que l’auteure de ce roman essaye de nous dire que si l’on se fait maltraiter, il faut en parler à quelqu’un et se faire aider sinon sa pourrait mal finir, comme dans ce livre.

 

Klervie, 4ème C. Octobre 2013

***************************************************************************************

G Océane

Rue des énigmes

22800 Quintin

050-9R-558-U0-9Y

oceane@hItmail.com

 

 

 

Quintin, 26janvier 2016

 

Virginie Lou

écrivaine

14 rue des palmier

22070 Veniano

 

À propos du livre Un papillon dans la peau

 

Madame,

J'ai bien aimé votre livre. Il est très intéressant et j'ai bien aimé le suspense à la fin du livre car ça nous laisse deviner où est Alexandre.

Votre livre est touchant. J'ai trouvé le moment où Omar a deviné qu'Alexandre n’était pas en sécurité chez son père très triste car je ne pensais pas qu'Alexandre se faisait battre et Omar est un super ami car aller chercher Alexandre dans un petit village qu'il ne connaît même pas, c'est très courageux.

Le passage qui m'a déçue, c'est le moment où Omar a essayé de noyer un de ses camarades car j'aurais bien voulu plus de détails, la réaction de ses parents et de son professeur...Ce livre est très agréable à lire. Quand j'ai fini de lire mon livre je me suis posé une question.

Voici ma question: est- ce que c'est une histoire vraie ?

Aurevoir, Madame, je suis impatiente de découvrir vos prochains livres.

Océane G, collégienne

 

Partager cet article
Repost0
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 14:30

Marc Levy

L'étrange voyage de monsieur Daldryl-etrange-voyage-de-monsieur-daldry-187554-250-400.jpg

Rober Laffont

Genre: roman d'aventure

Thème principal: Une jeune londonienne qui va découvrir un côté caché de sa vie qui va refaire surface  lors d'un voyage  organisé par son voisin de palier qui à la fin  va devenir son petit ami.

le sujet: Alice est une jeune étudiante qui crée des parfums, elle est heureuse, elle est souvent avec ses amies jusqu'au jour où elle fait la rencontre de son voisin de palier. Il est peintre et ne rêve que d'une chose : éloigner Alice de lui car il l'aime et c'est un sentiment nouveau pour lui, un sentiment qui lui fait peur. Il va l’emmener en voyage et pendant ce voyage ils vont se rapprocher et faire une découverte tout à fait extraordinaire : Alice qui croyait être londonienne est en faite  originaire de Turquie, elle se pensait fille unique alors qu'elle a un frère dont elle fera la connaissance et avec qui elle va rester très proche.

Passage choisi : « - depuis quand ? demanda Alice

Daldry inspira profondément.

-Depuis le premier jour où vous êtes entrée dans cette maison, depuis la première fois où je vous ai vue monter cet escalier, et le trouble n'a cessé d'empirer.

- Si vous aviez des sentiments pour moi pourquoi avoir tout fait pour m'éloigner de vous?

Ce voyage à Istanbul, c'était bien pour vous éloigner de moi, n’est-ce pas.

-Oui j'aurais été n'importe où pour vous oublier.

-Et maintenant ?

-Je ferai tout pour rester à vos côtés. »

Jugement personnel: j’ai bien aimé ce livre car il montre ce que l'amour peut nous faire faire sans que l'on y réfléchisse, sans que l'on puisse penser que ce que l'on fait est inutile car on ne peut lutter contre l'amour.

Marie-Reine, 4C, mai 2013

ligne separateur

Marc Levy
L'étrange voyage de Monsieur Daldry
Robert Laffon

Thème principal : Alice est une jeune londonienne qui va découvrir ses origines grâce à un voyage.

Résumé : 
Alice est un nez, elle crée des parfums. Elle vit dans une vieille
maison victorienne. Ils sont trois à vivre dans cette maison, elle, Mr Daldry et une vielle dame qui a le chic de jouer du piano tard le soir. Mr Daldry et Alice ne se connaissaient que de vue avant ce soir de novembre, où elle avait invité des amis à jouer de la musique chez elle, ce qui importunait beaucoup Mr Daldry, car cela le réveillait. Il le fit savoir.

Pour se faire pardonner, il lui offrit un dîner au restaurant et ils apprirent à
mieux se connaitre. Ils firent plusieurs sorties dont une, dans une fête foraine, où Alice consulta une voyante qui lui révéla qu'elle avait des origines en Turquie, en particulier à Istanbul.
Grâce à l'héritage venant du père de Mr Daldry, ils conclurent un pacte : Mr Daldry financerait le voyage et Alice confectionnerait un parfum qui ferait sa fortune à partir des odeurs rencontrées pendant leur voyage, cela lui permettrait de rembourser Mr Daldry.

Ils partirent, et elle apprit par sa rencontre avec son ancienne
nourrice retrouvée après de longues recherches, qu'elle avait été adopté par des européens (anglais)   après la mort de ses parents et qu'elle avait un frère. Elle le revit, ce qui lui rappela plein de souvenirs. Mr Daldry rentra à Londres et Alice resta un peu plus longtemps à Istanbul.
Quand elle rentra Daldry lui déclara sa flamme et ils se mirent ensemble.

Pages 49 ligne 29 à 50 :

"Alice avança vers le kiosque. La devanture était fermée, mais un rai de
lumière s'échappait des volets. Elle fit le tour un frappa à la porte.
La voyante parut étonnée en découvrant Alice.
- Qu'est-ce que tu fais là? Quelque chose ne va pas? demanda t- elle.
_ Non, répondit Alice.
_ Tu n'as pas l'air d'être très en forme, tu es toute pâlotte, reprit la vieille femme.
_ le froid certainement, je suis transie jusqu'aux os.
_ Entre, ordonna la voyante, viens te réchauffer près du poêle."

Alice s'engouffra dans la guérite et reconnut aussitôt les odeurs de
vanille, d'ambre et de cuir, plus intenses à l'approche du réchaud. Elle s'installa sur une banquette, la voyante s'assit à côté d'elle et prit ses mains dans les siennes. »

C'est de cette nuit que le futur d'Alice se décide, c'est pour cela que
j'ai choisi ce passage.

Ce livre m'a beaucoup plu par son contenu où l'on découvre des

évènements  liés à la seconde guerre mondiale. Puis nous découvrons Londres et
pour finir Istanbul avec ses grands marchés, ses hôtels luxueux, ses parfums et son histoire.
J'ai aussi beaucoup aimé la façon dont l'auteur a écrit son livre. Je recommande donc aux  petits et aux grands lecteurs ce livre haletant.

Romain, 4C, mai 2013

 

Partager cet article
Repost0
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 22:04

Auteur : Chantal Laborde
Illustrateurs: Stan et vince

Collection : Castor poche

Ce que j'ai aimé : Il y a une histoire d'amour , il y a des bonds dans le passé pour essayer de changer le présent, c'est une histoire fantastique, il y a beaucoup de suspense jusqu'à la fin du tour.

Ce que je n'ai pas aimé : Il y a des manques d'informations sur deux des personnages qui me semblent importants dans le livre : les deux inventeurs de la machine à remonter le temps.


Passage : cha
pitre 13
page 100-1
01


Ce que j'ai aimé dans ce passage c'est que je peux m'identifier à ce garçon qui réussit à sauver de la mort son amie.
Gwendal, 5B, février 2009
ligne separateur

Indications bibliographiques :

Auteure : Chantal Laborde

Titre : 24 heures pour tout changer 24-heures-pour-tout-changer.1.jpg

Collection : Castor poche

Genre : aventure

Thème principal : Aventure et surnaturel

Résumé : Benjamin est le premier de la classe, mais il en a assez de ne réussir qu’en cours, lui préférerait attirer l’attention de sa camarade Chloé, c’est sans compter sur son ennemi Fred. Ses vieilles amies vont l’aider grâce à une drôle de machine. Benjamin n’aura que 24 heures pour tout changer…

Choix d’un  passage :

« Comme s’il était devenu l’un des leurs, et non plus le petit génie, premier de la classe, trop jeune et complètement décalé, celui qui n’avait jamais pu s’intégrer. Bien sûr, il n’était pas remonté assez loin dans le temps pour effacer sa bagarre avec le grand Fred […] Il s’arracha à la contemplation de Chloé »

Mon jugement :

Ce livre est super car il est motivant et donne l’envie de connaître la suite.

Thomas, 4A, avril 2013

Partager cet article
Repost0
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 16:58
Zhora-L-Insoumise.gif
Zohra l'insoumise
AUTEUR : Michel Leydier  
EDITEUR : Père Castor Flammarion
COLLECTION : Castor poche
C'est une fille, Zohra, elle vit au Maroc, elle a eu quatorze ans il y a deux mois. Elle doit fêter son anniversaire mais ses parents sont bien trop pauvres pour faire un anniversaire. Elle a un grand frère, Nourredine, mais lui, c'est un vrai pacha : quand on lui dit de faire quelque chose, il demande toujours à Zohra si elle peut le faire. Ils ont aussi d'autres frères et soeurs : Nadia, Azzedine, Abdelatif, Latifa. Ils appellent leur mère mama Fatima.
Un jour, Zohra apprend qu'elle a une tante en Europe, elle ne le savait pas du tout et pourtant cette tante veut que Zohra rejoigne sa famille en Europe. Zohra a  rencontré l'instituteur, il s'appelle Sidi Omar Tamzaouine. Il enseigne l'arabe, le berbère et aussi le français. Mais Papa Driss, le père de Zohra, ne veut pas que sa fille aille à l'école, il voudrait que Zohra reste aux côtés de sa mère. C'est que dans la famille, on prend un peu Zohra comme une femme de ménage. Or Zohra en a un peu marre d'être la boniche de la famille. La mère de Zohra, elle aussi, voulait que Zohra reste avec elle car Mama Fatima était enceinte mais Zohra ne  veut pas rester, elle veut apprendre toutes les langues.
..


J'ai bien aimé ce livre, c'est le contraire de nous : on voit que les pnts de Zohra ne veulent pas qu'elle apprenne des choses à l'école alors que Zohra, elle, ne rêve que de ça, elle aime bien l'école. Pour nous, à l'inverse, nos parents veulent justement qu'on aille à l'école, qu'on apprenne et nous, non. Surtout moi, je ne veux pas aller à l'école !

Margaux, 5e B LE 20/10/08

barre46 

Artisan : c'est le métier de papa Driss

Bourzate : lieu où le papa de Zhora vend des choses.

Curieuse : Zhora se comporte de cette façon.

Domestique : elle se fait traiter comme une domestique.

Eduquer : c'était le projet pour Zhora avant l'arrivée de Richarda.

France : pays où habite Richarda.

Gens : Zhora a été l'esclave de ces gens.

Honte : elle ronge Zhora.

Ignorait : Zhora ignorait si ses larmes étaient de joie ou d'amertume.

Joie : comme les larmes de joie.

Larmes : Zhora en a versé pendant des semaines.

Ménage : c'est ce que fait Zhora de ses journées.

Nourredine : frère aîné de Zhora

Olive : c'est ce que les parents de Zhora mangent en apéritif.

Parole : elle est blessante, sortant de la bouche de papa Driss.

Quitter : Zhora a dû quitter sa famille et son pays.

Richarda : la tante de Zhora.

Séparation : lorsque Zhora part en France avec Richarda.

Thé : la boisson que papa Driss boit avec ses amis.

Voler : papa Driss s'est fait voler par un marchand.

Yeux : noirs et immenses, ils font peur.

Zohra : héroïne de ce livre, elle a 14 ans, elle est marocaine.

 

Mon avis : c'est une histoire triste mais elle se finit bien.

Guillaume R, 4A,  26/11/10

barre46

Titre : Zohra L’insoumise

Auteur : Michel Leydier

Edition : Castor Poche

Collection : La vie en vrai

Résumé  : C’est une fille qui s’appelle Zohra. Elle habite au Maroc et elle a 14 ans. Elle est l’aînée de sa famille donc la bonne à tout faire vu que sa mère (Mama Fatima) est enceinte. Mais un jour une tante mystérieuse fait son entrée dans sa vie et lui demande d’être sa bonne à tout faire en France. Zohra ne le veux pas mais ses parents l’obligent à y aller car ils sont pauvres et n’ont pas beaucoup d’argent. En effet, en échange de la venue de Zohra en France sa tante versera de l’argent pour sa famille, pour la nourrir.

A son arrivée, alors que la tante lui avait promis qu’elle aurait une chambre pour elle toute seule et également qu’elle irait à l’école, elle dut dormir tous les soirs dans le canapé, et elle n’avait le droit de parler à personne ! Sa tante la traitait très mal, elle l’insultait de plus en plus. La petite Zorha confiait tout à Karima, la meilleure amie de sa tante Rachida, mais Karima rapportait tout à Rachida. Zorha en avait marre d’être insultée et maltraitée. Un jour elle fit une fugue et partit loin de la maison, mais le chien de la famille et le mari de Rachida, Christian, la retrouvèrent. Depuis cette fugue elle dormit dans le garage et pendant une journée elle n’avait pas le droit de sortir. Un soir quand Christian arrivait avec sa voiture, après avoir bu, alors que Rachida, sa femme était partie au Maroc sans prévenir, Christian harcela et essaya d’embrasser Zorha, et elle criait de toutes ses forces et Karima arriva mais elle fut très méchante et  prit par la main Christian comme si Karima et Christian avaient eu une relation. Après cela Zohra ne faisait que des bêtises alors Rachida la ramena au Maroc mais la remplaça par Amina une marocaine très sage comme Zorha, à son arrivée. Avant de prendre l’avion Zorha pensa à Amina et voulut  tout dévoiler aux gendarmes mais n’en eut pas le courage. Quand elle arriva chez elle tout le monde lui disait qu’elle aurait dû rester en France, car Rachida avait inventé que Zorha faisait des bêtises, que tout le monde prenait soin d’elle mais qu’elle prenait les autres pour des bonnes et que c’était Zorha qui voulait partir. C’était le cas mais elle était insoumise à Rachida, alors personne ne l’écouta. Après une semaine le maître de Zorha qui l’avait enseigner à écrire et à lire mourut, elle était très triste mais son fils qui avait une femme deux enfants voulait l’accueillir chez lui pour être la bonne mais aussi pour aller à l’école.  La famille habitait à Casablanca, la famille était très riche, alors les parents de Zohra acceptèrent le marché et Zohra eut cette fois une chambre pour elle toute seule.

Trois ans plus tard Zorha avait une chambre pour elle toute seule, allait à l’école et elle avait raconté à Mounir, le père de la famille mais aussi le fils de son maître, tout ce qu’elle avait vécu en France. Mounir porta plainte. Trois jours plus tard, Mounir  devait aller en France, et le couple fut arrêté. Quant à Amina elle fut libérée,  elle créa une association contre l’esclavage, et  réussit son Baccalauréat. Puis elle s’est inscrite en faculté de droit.

Mon avis : J’ai bien aimé ce livre car l’histoire était intéressante mais assez tragique. Cependant elle se finit bien.

Oriane, 5C, avril 2013

barre46


Partager cet article
Repost0
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 11:52

Vivre au Moyen âge

édition :Gallimard

Genre : documentaire

Résumé des pages : 32-33

Sur ces pages, ça parle d'église. Dans chaque ville le premières fondations sont les églises parce que dans le Moyen-âge, les gens étaientt très croyants. Il y a deux types de styles : le style gothique et le style roman.getimage.php.png

Résumé des pages : 28-29

Sur ces pages , ça parle des équipements des soldats. Dans le Moyen- âge il y a eu beaucoup de guerres donc les soldats doivent être bien équipés : un casque, une épée, un bouclier, une cotte de maille et les gantelets.

Critique : Très bon livre qui apprend beaucoup de choses mais le livre est un petit long . 

Jérôme 5C novembre 2012

barrefleur15fx3

Titre : Vivre au moyen Age

Auteur : Andrew Langley

Editeur : Gallimard, 2005 

Collection :Les yeux de la découverte

Grenre : un documentaire.
Thème général :  la vie quotidienne au Moyen Age.
Mon passage préféré est : « La capture d’un ennemi de haut rang était une source de profit car la famille du prisonnier payait une rançon contre sa liberté. Celle de Richard Cœur De Lion pris par les turcs en 1194, s’éleva à 150 000 marcs, une somme colossale que durent payer ses vassaux et ses sujets ».

 J‘aime bien ce passage car cela explique un peu la capture de Richard De Lion par les turcs.

Avis critique personnel sur le livre : Je vous conseille d’emprunter ce livre car il est assez instructif.

Flavio, 5B, 22 obtobre 2011

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 15:07

9782013228725.jpg●Auteur : Jack London

●Titre : L’homme et le loup et autres nouvelles

●Edition : Le Livre de poche Jeunesse ;  Hachette

Genre :C’est un recueil de nouvelles

Thème principal : Aventures d'hommes aux prises avec une nature sauvage et souvent cruelle

Résumé :

L’homme et le loup et autres nouvelles propose six nouvelles.

L’homme et le loup raconte l’histoire d’un homme confronté au froid, à la faim et la solitude. Puis celui-ci fait la rencontre avec un loup qui lui aussi avait faim.

Le fils du loup parle de l’histoire d’un homme qui partit en quête d’une femme.

Bâtir un feu est encore l'histoire d'un homme « seul » face au froid .

Les trois autres textes parlent de récits maritime.

Choix d'un passage :

● « Il fut éveillé une fois par un reniflement tout proche, dans son oreille. Le loup s’écarta en boitant, perdit l’équilibre et tomba de faiblesse. C’était ridicule mais il ne s’amusa pas. Il n’en fut même pas effrayé, non plus. Il était trop loin tout pour ça. Pour l’heure, il avait l’esprit clair ; il resta allongé et réfléchit. »

● J’ai pris ce passage car il nous dit que il fait la rencontre avec le loup et qu'il nous indique que le loup est faible, et que lui n’est pas effrayé pas ce loup. Mais ils auraient pu essayer de s’entretuer car ils sont tous les deux faibles et ils meurent de faim.

  

Jugement :

J’ai beaucoup apprécié ce livre car il nous précise que même si on est dans la solitude on peut quand même se battre pour réussir et se faire des amis.

Valentin, 4A, novembre 2012 

***********************************************************************

L’auteur du livre est Jack London.

Le titre du livre est L’homme et le loup.

L’édition du livre est livre de poche jeunesse hachette.

La collection du livre est classique collège.

Titre des nouvelles que contient le livre : 1-L’homme et le loup 2-Le fils du loup 3-Bâtir un feu 4- Chris Farrington un vrai marin 5- Les terribles îles Salomon 6- Repousser un abordage.

 

PRESENTATION DE CHAQUE NOUVELLE

1-L’homme et le loup :

A) l’histoire se passe dans un pays indien. L’époque de l’histoire est dans les années 1800. Les personnages principaux sont Bill et l’homme, il ne précise pas le nom. Description il ne décrit pas les personnages.

Extrait : « L’ours s’éloigna en marchant de côté et en grogna de façon menaçante, effrayé à son tour par cette créature qui se tenait debout et n’avait pas peur. L’homme ne bougea pas. Il demeura pareil à une statue jusqu’à ce danger soit passé. » Page 27 l

 

2-Le Fils du loup. L’histoire se passe dans un camp de chasse des sticks la tribu d’amérindiens habitant l’essentiel du sud de l’Alaska (Etats-Unis) et du Yukon (Canada).L’histoire se déroule pendant le XIX ème siècle, les principaux personnages sont l’homme Mackenzie, chef  Thling-Tinneh , Zarinska la fille du chef et le renard.

DESCRIPTION : -Zarinska : jeune femme

                              -L’homme : L’homme blanc

                             - Mackenzie : intrus sournois,  un émissaire de Satan

                             - Thing-Tinneh : puissant chef

PASSAGE PAGE 51

3 Bâtir un feu : L’histoire se passe à Yukon au XIX eme siècle les personnages principaux sont l’homme et le loup mais ils ne sont pas décrits.

Extrait page 75 : cela démontre que des personnes peuvent s’en sortir même avec ces températures

 4 Chris Farrington un vrai marin :  L’’histoire se passe dans un bateau américain qui se nomme (Sophie Sutberland ) au XIX eme siècle. Les personnages principaux sont Chris Farrington , Emil johansen , un marin suédois et un marin anglais, un homme de la nouvelle écosse, un danois Jargensen  , un norvégien Chris Farrigton qui était un jeune homme de 17 ans mince mais solidement bâti.

EXTRAIT PAGE 111 Puisque pour moi ce fut le passage avec le plus d’actions.

5 Les terribles îles Salomon : L’histoire se passe sur un bateau au XIX eme siècle, les personnages principaux sont M.Ankwright , M.Brown, Harriwell, Mctavish, Bertie, Capitaine Hansen , M.Jaobs , Malou.

DESCRIPTION : Malou avait une voix plate et métallique, c’était un brun tout sec avec une peau flétrie de la couleur de l’ébène.

EXTRAIT PAGE 129.

6 Repousser un abordage.  L’histoire se passe sur l’ile de bay farm au XIXème siècle et les principaux personnages sont :  -bob -Drabe-Hawkins-Raleigh-Paul Fairfax. Mais ils ne sont pas décrits.

EXTRAIT PAGE 151

Mon avis sur le livre : J’ai apprécié ce livre car il nous démontre que même si nous sommes dans la solitude,  en se battant, on peut réussir et se faire des amis.

Mathilde, 4A, 6 Octobre 2015.

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 18:15

67867.jpgTitre : Talents cachés

Auteur : David Lubar

Editeur : Hatier

Date d’édition : février 2007

Collection : Rageot Poche

Genre : Roman d’aventure avec quelques lettres

Thème principal : C’est une série d’aventures qui se passent dans un institut pour les jeunes qui ont des problèmes.       

Résumé : C’est l’histoire de Martin, un jeune garçon que son père a inscrit dans un institut pour ceux qui ont des problèmes. Là-bas, Martin rencontre des jeunes qu’il trouve normaux comme Pyro, Rasta, La Gruge, Jackpot, Typhon… et dont il ne comprend pas les surnoms. Peu après, il découvre que ses amis ont chacun un don : télékinésie, télépathie, etc. Mais il est triste, car il n’en a pas. Un jour, le petit groupe apprend que l’institut va peut-être fermer, car les habitants du village en ont peur. Six inspecteurs vont venir visiter le collège et interroger un élève : Martin est désigné,  Martin, qui répond à ses professeurs, Martin, qui est insolent avec tout le monde, sauf sa sœur et ses amis. Alors, ceux-ci lui apprennent que lui aussi à un pouvoir : il trouve le point faible des gens et s’en sert pour leur parler en leur faisant du mal.    Pour sauver l’institut Beauséjour, Martin, aidé de ses amis, devra apprendre à contrôler et utiliser positivement ce pouvoir.

Passage : « À ce moment-là, Mr Davis s’est dirigé vers la table des inspecteurs et a remis un dossier à l’inspectrice au tailleur gris. Elle l’a consulté brièvement et en a tiré une feuille qu’elle lui a rendue. Il a froncé les sourcils, a scruté la salle et s’est dirigé vers notre table.

    «  Qu’est ce que j’ai encore fait ? » me suis-je surpris à penser.

- Martin...

- Oui ?

- J’aurais préféré que ce soit quelqu’un d’autre, mais les inspecteurs désirent parler avec vous après le repas.

- Avec moi ?

- Oui, c’est leur choix. S’ils m’avaient demandé mon avis, j’aurais conseillé quelqu’un de plus agréable, mais vous êtes l’heureux élu. Rendez-vous dans mon bureau dès que la cloche aura sonné.

    J’étais trop abasourdi pour répondre. Je me répétais : «  Je suis le pire choix. » Après dix minutes d’entretien, les inspecteurs n’auraient plus qu’une idée en tête : m’expédier dans une institution pour délinquants et rayer définitivement Beauséjour de la carte !

    - L’avenir de l’école compte pour toi ? m’a demandé Jackpot.

    J’ai pensé à Mr Davis et ses punitions débiles, à Langhorn et ses hurlements. Mais aussi à Mr Briggs et sa passion de l’enseignement. À Miss Nomad et son souci d’être toujours présente pour nous. À Ms Shaw et son atelier théâtre. Et à tous les élèves pour qui Beauséjour représentait la dernière chance. J’ai hoché la tête.

    - Oui.

    - Alors si nous comptons vraiment pour toi, Martin, il est temps d’utiliser ton pouvoir, a dit Jackpot avec un drôle de sourire. » Ce passage est situé pages 230 et 231 du livre.

Je l’ai choisi car c’est l’élément de résolution de l’histoire. C’est aussi un moment de suspense car on se demande ce qui va se passer après.

Jugement critique personnel : J’ai bien aimé ce livre, car il y a du suspense un peu tout le temps et on ne s’attend pas à ce qui va arriver. Il est drôle par endroits, mais un peu triste quand on voit les lettres de la sœur de Martin, qui s’ennuie chez elle, quand leurs parents se disputent pour savoir s’il doit rester ou non à Beauséjour… Mais il est intéressant quand même.

Floriane K, 4A, 24/10/2012

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 14:19

9782081244924.jpgINDICATIONS BIBLIOGRAPHIQUES

Auteurs : Thierry LEFEVRE et Françoise GRARD

Titre : Je t’attends

Édition : 2010, Flammarion 

GENRE Roman par lettres  

THEME PRINCIPAL Les lettres deux jeunes adolescents.

LE SUJET Léa et Léo s’écrivent des lettres pendant les vacances d’été.

La jeune fille a perdu sa mère qui a divorcé quand elle était très jeune. Elle se retrouve seule, à passer ses vacances avec un père (Alain LOISEAU) qu’elle ne connaît même pas au Maine-Pachou dans le pays d’Horte. Léo de son côté est avec toute sa famille à Saint-Martin. Un jour Léa apprend qu’Alain n’est pas son vrai père, elle décide de lui en parler.

Malheureusement elle décide de croire la vérité et s’enfuit. Elle se réfugie dans un camping au bord de la mer avec la tente de son père. Lorsque Léo reçoit une lettre d’Alain lui annonçant la mauvaise nouvelle, il décide de partir à sa recherche en voiture. Léo est victime d'un accident et se retrouve dans le coma pendant une semaine, Léa vient à son chevet. Elle se réconcilie avec son père. Quand Léo se rétablit, elle se rend compte qu’elle est amoureuse de lui. Il avoue lui aussi que plus jamais il ne pourra se passer d’elle. Puis Léa décide de réaliser son rêve le plus cher : partir en Amérique. Elle quitte donc Léo à contre cœur.

PASSAGE CHOISI Page 124

 « Dis-toi que je pars en éclaireuse, que je vais préparer le chemin, que je te dirai par où passer. À toi de faire de la muscu, d’avoir des cuisses en béton. Auras-tu des cuisses en béton pour Noël ? Je blague, Léo. Parce que j’en ai quand même gros sur le cœur d’être toujours devant, de laisser derrière moi des gens que je commence à peine à aimer. Je t’aime, Léo. Et je ne pouvais pas te le dire au téléphone. C’était trop dur. »

 Ma description du passage choisi : Léa écrit cette lettre à son arrivée en Amérique.

C’est le moment où elle déclare à Léo qu’elle l’aime. Et qu’elle n’avait pas osé le lui dire. Léa espère qu’un jour il viendra la voir en Amérique à Noël ou aux prochaines vacances d’été.

 Mes commentaires sur ce pasage :

 Je trouve que c’est le moment le plus important du livre parce que tout s’arrange : elle est réconcilliée avec son père, elle déclare à Léo qu’elle est amoureuse de lui et elle réalise son rêve : partir en Amérique. Mais elle regrette de se séparer de Léo et de son père.

 Mon jugement critique personnel sur ce livre:

Je trouve que c’était une bonne idée de la part des auteurs d’écrire un roman qu’avec des lettres. Même si ce sont deux écrivains différents, les styles des écritures vont bien ensemble. L’histoire est émouvante et elle se finit bien. Je conseillerais ce livre parce qu’il est vraiment passionnant et bien écrit. Il y a du suspense, des actions …

dyn005 original 333 79 gif 9088acd107a2d031b8ed3a052b4d8f9

Le titre de mon livre : Je t’attends

Ses auteurs: Thierry Lefèvre et Françoise Grard

Les principaux personnages du livre sont Léa et Léo, je préfère Léa car elle est très solitaire et très attachante. (Chapitre 23 page 85). Si je devrais enlever un personnage dans l’histoire ce serait la mère de Léo car on ne la voit pas beaucoup dans le livre, Dans ce cas, Léo ne serait jamais tombé dans le coma.

Léa se préoccupe beaucoup de Léo car il s’est fait renverser par une voiture et il est dans le coma (chapitre15 pages 67). L’auteur veut me faire comprendre que quand l’on est amoureux on est prêt à tout.

 Les auteurs mettent du suspense à ce livre pour que ça nous incite à le lire. Je trouve que ce livre est très bien pour notre âge, ils utilisent un langage de jeunes. (Chapitre 9 pages 47)

Si je devrais poser une question aux auteurs ce serait pourquoi avoir choisi de faire un roman avec seulement des lettres.

 

Jeanne H 4 C, octobre 2013

dyn005 original 333 79 gif 9088acd107a2d031b8ed3a052b4d8f9

Mme Mathilde W
48 rue de Jean Carron
56000 Le Chartier


Chère Alice,

Après avoir lu le livre que tu m'as prêté, j'ai voulu tout suite t'écrire pour te dire mon ressenti sur ce livre : "Je t'attends"...., je l'ai apprécié malgré quelques déceptions.

Tout d'abord j'ai beaucoup aimé le passage où Léa et Léo sont ensemble. Je t'écris l'extrait :"Votre petite Léa passe le plus clair de son temps auprès de lui (Léo).Elle est capable d'une gaieté, d'un humour et d'une fantaisie qui adoucit beaucoup l'immobilité de Léo." p.82 l.1à4 : c'est mon passage favori parce que je trouve l'histoire joyeuse et triste à la fois.

Ensuite "Je t'attends" est un livre agréable et accessible dans le sens où il n'est pas difficile à lire et à comprendre. Après ce n'est que mon opinion, ce n'est peut être pas la tienne sur ce sujet. Les personnages ont tous les deux un caractère différent : Léo lui est plutôt sage et facile à vivre tandis que Léa est une fille sensible avec beaucoup de caractère sans être méchante.

Il y a quand même des petits points négatifs par exemple il n'y avait pas d'intrigue, on savait dès le début ce qui allait se passer, la fin m'a déçue, j'aurais vraiment aimé que nos deux amoureux se mettent ensemble ou qu'ils déménagent ensemble.

Juste pour te dire au final que j'ai adoré ce roman, tu l'auras compris je suis juste un peu frustrée que ça ne se finisse pas en grande histoire d'amour.

Je t'embrasse et j'espère à très bientôt.

Mathilde

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : LIRELIRE
  • : Ce blog est destiné à recevoir et à diffuser vos avis de lecteurs à propos des livres que vous avez choisis (élire) et lus (lire)
  • Contact

licence et trace carbone

Lirelire   Josiane Bicrel est mis à disposition selon les termes de la licence creativecommons by-nc-sa/4.0

Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions 

Lirelire est neutre en carbone.

 

Rechercher

Classement Alphabétique Des Auteurs